User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Un fauteuil pour deux

Sun Jan 05, 2014 12:30 am

JEU : Alea Jacta Est
TYPE : Multijoueur
SCENARIO : César contre Pompée


[CENTER]Image

Image

[color="#cc0033"]Caius Julius Caesar[/color] : Highlandcharge
[color="#663399"]Cnaeus Pompeius Magnus[/color] : Ahenobarbus
[/CENTER]

La partie couvre les années de la guerre civile entre -50 et -44, guerre civile qui opposa [color="#cc0033"]César[/color] et [color="#663399"]Pompée[/color] pour le contrôle de Rome.

La stratégie de [color="#cc0033"]César[/color] n'est pas simple et aisée pour l'emporter. Son premier objectif est de prendre Rome, ce qui lui permettra ainsi de faire tomber toute l'Italie. Ensuite, cela dépendra d'où se fera sentir la menace sénatoriale la plus dangereuse. Une frappe rapide en Espagne pourrait éliminer le danger occidental pour ensuite se retourner contre l'Orient ou vice versa. Au final, la guerre civile se terminera lorsque [color="#663399"]Pompée[/color] sera éliminé et que toutes les provinces romaines seront passées sous le contrôle de [color="#cc0033"]César[/color].

Le Sénat est sans défense au début du jeu en Italie et le choix stratégique de départ pour [color="#663399"]Pompée[/color] s'avère crucial : soit se rendre en Hispania pour y recruter des troupes solides et expérimentées, mais où le manque de ressources se fera cruellement ressentir ... soit se tourner vers l'Est et y puiser les innombrables ressources en or et en hommes, mais où le manque de qualité des troupes pourrait s'avérer néfaste...

Les deux camps doivent également se méfier des Parthes : ils sont en guerre contre Rome bien qu'une trêve fragile soit actuellement en vigueur ... perdre les provinces romaines d'Orient sera source d'une défaite inéluctable pour les deux adversaires romaines.

La plupart des "alliés" de Rome demeureront neutres, à moins que leur territoire ne soit envahi ou que certaines options soient activées pour les faire entrer dans la donne...


Image --> Carte au début de partie (montrant les alliances et les possessions)

[color="#cc0033"]Caius Julius Caesar :[/color]


[color="#663399"]Cnaeus Pompeius Magnus :[/color]
Les jeux commencent
Le séjour sicilien - (avec en prime, la Carte de la fuite)
Les Lagides s'entre-tuent
Réunion au sommet
Les deux batailles de Tarraco
Encerclement maritime
La péninsule à feu et à sang
Un Orient, deux chefs
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Les jeux commencent

Sun Jan 05, 2014 11:55 pm

/Ancona, dans le Picenum. Bien que territoire romain depuis plusieurs générations, la population est le brassage des anciens Picentes et des barbares gaulois venus du Nord. Dans l'un des quartiers pauvres de la ville, des hurlements se font entendre. Les cris viennent d'une petite taverne. On y entend des chaises se déplacer, des amphores se briser. Tel un repaire de rats qu'un chat vient de trouver, les voleurs, les ivrognes et les femmes de peu de vertu, sortent de la taverne sans se retourner.

/En entrant dans l'endroit, on y trouve un homme. Ses rares cheveux qui lui restent sont d'un blanc parfait. Sa peu, elle, en est tout autre ... Des cicatrices partout, une peau gardant les traces de nombreux combats, de nombreuses souffrances. Par endroits, une peau marqué par le froid intense et la neige, par d'autres, la peau était brunie à force d'être exposée à un soleil sournois. Une vieille tunique en guise de vêtement le ferai passer pour un affranchi, voir un esclave, mais la toge en lambeaux et l'anneau de fer prouvent qu'il s'agit d'un citoyen. La main où se trouve l'anneau, est plus que diminuée, on n'y trouve plus que trois doigts. L'autre est en meilleur état, entière, tenant fermement un gladius recouvert de sang.


[color="#cc0033"]Sextus Vidacilius, fils Marcus, petit fils de Lucius, de la tribu Sergia, je jure sur les mânes de mes ancêtres que le prochain qui aussi insulter Cnaeus Pompeius Magnus, je lui ouvre le ventre comme à cet enfant de sauterelle !![/color]

/Aux pieds du vieil homme en colère, se trouve deux corps. L'un est inerte, le visage contre le sol, une mare de sang tout autour de ses membres. L'autre, se tient courbé, les mains tentant vainement de retenir le sang qui s'écoule d'une plaie. Avec un peu de chance, celle ci ne serai peut-être pas fatale. Une main s'entoure autour du cou du pauvre individu et il est tiré jusqu'à une chaise. La main n'est autre que celle du vieil homme en colère.

[color="#cc0033"]Alors les charpentiers ? On l'ouvre moins ? Au lieu de manier le bois, tu aurai dû t'instruire. Mais il n'est pas trop tard, je vais le faire pour toi. Je vais t'instruire. Ta vie n'en sera pas meilleure mais tu vas mourir moins con, contrairement à son ami.[/color]

/Prenant une gorgée de vin d'une coupe ayant résisté aux combats et n'ayant pas finie à terre comme ses dizaines de soeurs. Le vieil homme se racle la gorge et commence sa leçon du jour ... Ou du soir, devrai je dire.


[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Je suis Sextus Vidacilius de la tribu Sergia. Mon arrière-grand-père a reçu un lopin de terre des mains mêmes de Caius Marius pour récompenser sa bravoure contre les Cimbres et les Teutons. Mon grand père servit Cnaeus Pompeius Strabo, le père du grand homme, lors de la guerre marsique. Mon père servit le grand homme lui même, lorsqu'il n'était encore qu'une jeune homme et qu'on l'appelait "l'adolescent boucher".

C'est donc tout naturellement qu'arrivée à l'âge d'homme, lorsque je revêtis la toga virilis, mon père m'emmena auprès du grand homme. Les membres de notre famille sont des clients des Pompeii depuis l'époque de mon arrière-grand-père. Mon premier acte de citoyen fut donc d'aller saluer mon patron, dans sa domus située dans les faubourgs de Rome.
[/color]

/Si un sourire s'était montré, il partit en un clin d'oeil. Le vieil homme se tourna et cracha. Son visage reviré au rouge, signe qu'une colère allait éclater.

[color="#cc0033"]C'est lors de nos salutations que la nouvelle tomba. Ce chien de Caius Julius avait franchit le Rubicon. Si beaucoup fuyaient Rome et la domus, mon père présenta sur le champ son aide et ses bras. Mais le grand homme refusa, sachant l'état de santé de mon père. Mon père insista, mais le grand homme refusa une deuxième fois, affirmant que mon père n'avait plus à prouver son honneur et sa fidélité.

C'est alors que mon père, proposa mes bras, c'est alors que mon père, offrit au grand homme, que son fils unique devienne l'un de ses gardes du corps ... Et contrairement aux deux autres fois, le grand homme accepta l'offre de mon père. C'est à partir de ce moment là, que je suis devenu une deuxième ombre pour Cnaeus Pompeius Magnus.
[/color]

[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Mon père partit pour le Picenum, rejoindre notre ferme et encourager les enfants du pays, les clients du grand homme, à respecter leurs devoirs de clients et d'aller combattre ce patricien, ce corbeau dégarni.[/color]

/Des petits rires se sont fait entendre dans la taverne. Il est vrai que c'était un comble d'entendre un chauve critiquer un dégarni, même si fallait tenir en compte l'âge respectable du vieil homme.

[color="#cc0033"]Si énormément de clients, jeunes et vétérans, avaient répondus présents, encore plus avait rejoint Caius Julius et sa cause. Le grand homme ne disposant que deux légions peu fiables, des anciens hommes du rapace, il descendit rejoindre Marcus Porcius Cato en Sicile. Le grand homme comptait rejoindre ses légions, nombreuses en Espagne. Cato voulait fuir en Orient avec l'aide de la légion et de la flotte stationnée en Afrique.

Mais les vétérans et les hommes de confiance du grand homme, étaient en Espagne. Six bonnes légions. Six légions fidèles et commandées par des hommes comme Lucius Afrianus et Marcus Petreius. Rien à voir avec ce Publius Aetius Varus en Afrique ou ces légions d'Orient habituées à combattre des vulgaires pirates et à écouter des poésies grecques !
[/color]

/Une petite voix se fait entendre.

[color="#663399"]Le frère ainé de ma mère a combattu en Macédoine sous les ordres de Lucius Cornelius Lentulus Crus. Elle me racontait que le gros Marcus Calpurnius Bibulus avait tellement peur de combattre, qu'il passait plus de temps a manger qu'à faire sortir sa flotte en mer. Elle me racontait même qu'il avait aussi ...[/color]

/Se tournant vers la voix.

[color="#cc0033"]SILENCE ! JE raconte ! VOUS écoutez ![/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Certes, plusieurs légions stationnées en Orient. Deux en Macédoine, une en Asie, deux autres sous les ordres de Quintus Caecilius Metellus en Syrie. Des garnisons partout en Orient. Des alliés puissants et riches ... Mais qu'importe, l'Espagne était plus prometteuse.[/color]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
PANGI
Posts: 259
Joined: Sun Jun 08, 2008 2:54 pm
Location: Czech Republic

Thu Jan 09, 2014 10:52 am

great pictures. how do you make them? :)
ImageImage

User avatar
Franciscus
Posts: 4564
Joined: Fri Apr 20, 2007 8:31 pm
Location: Portugal

Thu Jan 09, 2014 2:52 pm

Trés bon !!
[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Sat Jan 11, 2014 12:44 am

PANGI wrote:great pictures. how do you make them? :)

Je les fais avec "paint" ^^
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Sat Jan 11, 2014 12:45 am

Franciscus wrote:Trés bon !!

Merci ^^
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Revan
Corporal
Posts: 56
Joined: Fri Dec 28, 2012 1:24 am

Mon Jan 13, 2014 10:20 pm

La suite la suite :)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Wed Jan 15, 2014 8:23 am

Revan wrote:La suite la suite :)

Du calme gourmand.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Revan
Corporal
Posts: 56
Joined: Fri Dec 28, 2012 1:24 am

Wed Jan 15, 2014 3:17 pm

Mais je suis calme ^^

Cela dit c'est intéressant de voir comment tu vas te débrouiller avec ta stratégie espagnole, pour moi c'est un peu "tout ou rien", on a les vétérans mais pas d'argent et assez peu d'espace pour se retourner, si les choses tournent mal, c'est un coupe gorge.

De plus les clients orientaux fournissent une bonne cavalerie, Thrace et galate, mais je te l'accorde les ersatz de légions qu'on peut former en plus sont assez horribles a voir.

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jan 16, 2014 7:26 pm

Le plus mauvais choix, à mes yeux, est de partir enorient carlespagne tomberai du coup trop facilement, renforçant l'expérience des vétérans de la guerre des gaules, alors que le sénat n'aura rien à mettre en face.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Le séjour sicilien

Fri Jan 17, 2014 5:19 pm

/Buvant une gorgée pour reprendre un peu de salive. L'homme à terre en profite pour mieux se poser, pour se mettre contre le pied d'une table, afin de garder des forces et mieux empêcher le sang de couler.

[color="#cc0033"]Alors charpentier ? Confortablement installé ? Certes, ce n'est pas comme si tu étais aux thermes de Syracuse.[/color]

/Secouant la tête et souriant.

[color="#cc0033"]Et oui, j'en ai profité dans mon jeune temps. Et je peux te le dire, elles étaient comme la rumeur le prétendre. Un petit coin de bonheur et de détente. Il ne manquait plus que des jolies femmes entièrement nues pour rendre les thermes dignes des Dieux. Ils sont les plus grands et les plus luxueux thermes réalisés, je pense même qu'ils ne seront jamais dépassés. L’enceinte forme une terrasse presque carrée et délimite un espace d’environ 110.000 m2. Le côté nord-est est constitué d’un portique, précédé de deux étages de pièces voûtées, dans lesquelles se trouvent des boutiques, des tavernes et des restaurants. Dans les côtés nord-ouest et sud-est, il y a de grandes absides symétriques dans lesquelles certaines salles sont chauffées. On y trouve de chaque côté une nymphaeum, un gymnasia, et des salles de conférences ou de travail. Certaines pièces sont destinées aux massages, aux frictions et au parfum pour les plus riches. Dans le côté sud-ouest sont placées les citernes, et de chaque côté de celles-ci les bibliothèques grecque et latine et des salles de lecture publique. Entre les citernes et l’édifice, se trouve un stade et une longue exèdre en forme de demi-stade qui comporte quelques rangées de gradins. Au-delà de ce mur se trouvent les abondantes réserves d'eau transportées par un aqueduc.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

/Les regards brillent, tous, même celui du charpentier blessé et agonisant. Tous rêvent de ces thermes connus dans tout l'empire, même si la majorité de l'auditoire n'a jamais quitté la ville de Rome.

/Quand soudain, le vieil homme balance son gobelet d'argile contre le mur.


[color="#cc0033"]Mais ce chien de Marcus Antonius les firent partir en fumée quand il prit la ville lors de la guerre. Ouais, je sais, l'histoire officielle veut que ce sont des voleurs qui en ont profité pour régler des comptes avec l'élite de Syracuse. Mais en réalité, c'est pour se venger de ne pas avoir su capturer le grand Pompée. Les magistrats de la ville ont aidés notre petite troupe, qui venait de fuir Rome, pour nous faire quitter l'île. Marcus Antonius ne pouvant pas se mettre à dos les Siciliens, il a décidé d'agir indirectement contre eux, en faisant disparaitre l'une des plus belles merveilles qu'a connu, connait et connaitra le monde civilisé.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Oui, le grand Pompeius a fuit Rome. Il envoyé les vétérans de César vers Brindisium afin de faire croire qu'il partait dans cette direction, afin de rejoindre l'Orient. Mais le grand homme décida en faite de rejoindre le grenier à blé de Rome, et l'austère Marcus Porcius Cato. Bien que sans hommes ni armée sous ses ordres, Marcus Porcius avait une très grande influence sur les sénateurs et surtout, détestait Caius Julius. Le grand homme savait qu'en brulant les greniers, il pouvait empêcher le vieux chauve de contrôler la ville en la gavant de nourriture, tel un porc engraissé pour le manger ensuite.

Mais avec Marcus Antonius sur les talons, nous avons dû fuir encore plus loin et embarquer pour l'Ouest. N'ayant qu'un petit navire de commerce, nous avons dû laisser pas moins de 5.760 hommes sur place ... Et oui, malgré les années, j'ai encore en tête leur nombre ... Marcus Antonius fondit sur eux avec ses 17.000 hommes et 3.000 cavaliers. Un grand massacre eut lieu. Aucun de nos hommes en est sorti vivant.[/color]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Carte de la fuite en Sicile

Fri Jan 17, 2014 5:34 pm

[CENTER]Image[/CENTER]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Revan
Corporal
Posts: 56
Joined: Fri Dec 28, 2012 1:24 am

Fri Jan 17, 2014 6:19 pm

Vouloir garder le contrôle de la Sicile est illusoire, même en y débarquant une légion immédiatement le script d'active des que des forces césariennes un peu conséquentes traversent le détroit. (ce qui est un poil déséquilibrant a mon sens, la présence d'une légion minimum devrait bloquer le script).

Cela dit, des nouvelles des vétérans espagnols? J'espère que les légats du Grand Homme activent le recrutement des clients et mercenaires ibères.

Après tout, Sertorius n'est pas le seul a pouvoir jouer avec ça.

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Fri Jan 17, 2014 8:30 pm

J'ai romancé ce que s'est passé. ^^ Je n'ai pas réellement défendu la Sicile, bien qu'une petite troupe occupe l'arrière pays.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Les Lagides s'entre-tuent

Sat Jan 18, 2014 12:46 pm

/Utilisant une des coupes en argile qui trainait sur une des tables, le vieil homme se ressert du vin. Mais le vin fut apparemment pas suffisant à son gout puis qu'il secoue la cruche afin de récolter les ultimes gouttes de vin. Hurlant en direction du patron de la taverne.

[color="#cc0033"]Du vin ! Je veux du vin ![/color]

/Après un moment, un jeun garçon vient apporter au vieil homme en colère, une autre cruche, débordant elle, de vin. Le jeune garçon servant de "bête de somme" au patron, en sème un peu partout sur son chemin, tache le bout de tissu déchiré qui lui sert de tunique. La peur se voit sur son visage.

[color="#cc0033"]Alors que nous arrivions en Hispania Ulterior, une bonne nouvelle compensa la perte de la Sicile. Le courageux Titus Labienus, qui fut l'un des plus grands généraux de notre temps et qui fut l'un des éléments de victoire de Caesar sur les barbares gaulois, quitta la faction de ce dernier devant la menace dictatoriale que fit poser son ancien chef de guerre sur notre république. Plus qu'une bonne nouvelle, c'était une excellente nouvelle que la venue de ce stratège émérite. En plus, il apporta un contingent de cavaliers gaulois, hostiles qu'ils étaient au chauve. Au moins ces derniers ont envoyés de l'aide au grand homme, contrairement aux orientaux qui, malgré les efforts de Quintus Caecilius Metellus de les convaincre d'agir ouvertement, préféraient rester sur leurs terres. Pareil pour ces maudits grecs d'Egypte.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

/A l'annonce de l'Egypte, le jeune garçon, pourtant tremblotant et fixant le sol, regarde le vieil homme.

[color="#3399cc"]C'est vrai ce qu'on dit ?[/color]

/Curieux, le vieil homme se met devant le jeune garçon.

[color="#cc0033"]Quoi donc, esclave ? Qu'est ce qui est vrai ?[/color]

[color="#3399cc"]Qu'elle était belle ?[/color]

/Le vieil homme se mit à rire.

[color="#cc0033"]Tu dois parler de la reine Arsinoe. Oh oui, elle était belle. L'une des plus belles femmes du monde. Mais elle était sous l'emprise de ce pédéraste et eunuque de Ganymedes. Mais sa beauté n'a pas empêché son royaume de tomber dans la guerre civile et fratricide, ni d'envoyer des renforts au grand homme en Hispania.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

/Le jeune garçon remplit la coupe récemment vidée.

[color="#cc0033"]Après la mort de Ptolemeos XII, dit Aulète, ses enfants qui lui ont succèdes se déchirèrent à propos de son héritage. L'Egypte des Lagides est un royaume décadent depuis plusieurs générations, dont les souverains déifiés sont les pantins de leurs ministres. La république, les equites surtout, fut intéressée depuis plus longtemps encore, de la contrôler directement. Les fournitures de blés égyptiens assurent une garde part de l'approvisionnement de notre empire. Le grand homme ne s'y trompa pas quand il était en campagne en Orient contre les pirates. Il y laissa une garnison à Alexandrie, mais la vie lascive les a malheureusement ramollis et corrompus, alors qu'ils étaient dignes des vétérans de Pompée. En effet, ils avaient fait plusieurs campagnes contre le roi Mithridate du Pontus.

Achilas, homme fort de Ptolemeos XIII, et Ganymedes, homme fort de Arsinoe IV, se dispute la tête du royaume. Même la jeune gamine et soeur des deux souverains, Cleopatre VII, dispute aussi le pouvoir.[/color]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Revan
Corporal
Posts: 56
Joined: Fri Dec 28, 2012 1:24 am

Sat Jan 18, 2014 8:39 pm

De mémoire Pompée (et les proconsuls en Syrie qui se sont succedés) ont fait plus que "maintenir des troupes" à Alexandrie, ils ont carrément du intervneir plusieurs fois pour rétablir tel ou tel Ptolemée face à des usurpateurs ou la foule alexandrine.

Bon, cela dit, et l'hispanie?

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Réunion au sommet

Mon Jan 20, 2014 11:39 pm

/Le vieil homme se racle la gorge.

[color="#cc0033"]Une fois arrivée en Afrique, nous partîmes pour l'Hispania Ulterior. La ville d'Ilipa accueillit notre petite troupe comme si nous étions une armée victorieuse rentrant dans Rome afin d'y célébrer un triomphe. Mais contrairement à Hannibal Barca après la défaite de Cannes, le grand homme ne se laissa pas attraper par les "Délices de Capoue".[/color]

/Une voix venant des clients interrompit le monologue du vieil homme.

[color="#DAA520"]Je croyais que c'était à Ilipa que vous étiez.[/color]

/Le vieil homme bondit en direction de la voix, rouge de colère.

[color="#cc0033"]C'est une expression, espèce de fils de Grec ![/color]

/Le vieil homme revient lentement, comme pour se calmer, à sa précédente position.

[color="#cc0033"]Je reprend. ... Le grand homme fit ordonner à ses légions de venir le rejoindre. Elles s'étaient en effet rassemblée du coté de Cesse. Les trois légats pompéiens avaient unis leurs troupes afin d'offrir une opposition convenable aux légions du chauve, ce qui était loin d'être bête car séparément, les troupes auraient était purement et simplement anéanties. Surtout que c'est au moment de quitter Cesse que les troupes de Caius Julius Caesar, commandées par le chauve en personne, qui arrivèrent en Hispania Citerior. Lui et ses troupes s'en prirent à la cité d'Emporia, une colonie de Massalia. Cnaeus Domitius Ahenobarbus nous avait appris la défaite de la garnison de cette cité.

Heureusement, une autre nouvelle arriva aussi. Lucius Scribonius Libo, grand diplomate mais aussi le beau-père de Sextus Pompeius, le fils cadet du grand homme; décida de rejoindre notre faction afin de défendre la république. Pompeius Magnus réunit de grands hommes à Corduba. Etant l'un des gardes du corps du grand homme, il m'a été permis, à moi, petit citoyen de la quatrième classe, de voir des hommes comme Marcus Porcius Cato, l'édile Marcus Octavius, les généraux Titus Labienus, Lucius Afrenius, Marcus Petreius, Varro Reatinus, Decimus Laelius, Caius Gallonius; le préfet Lucius Vibullius Rufus, le navarque Caius Cassius Longinus, les légats Caius Valerius Triarius et Publius Vestrius.[/color]


/Le vieil homme se met à rire.

[color="#cc0033"]Cela fait des années et des années, mais je me rappel d'eux comme si c'était hier que je me trouvais derrière le grand homme, à observer ces hommes puissants et respectés, écouter sagement comme des écoliers un maitre.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Alors que l'ancien co-consul du chauve, Marcus Calpurnius Bibulus arriva à Carthago Nova avec une partie de la flotte d'Orient, secondé par Lucius Julius Caesar, le navarque de la province d'Afrique; nous partîmes pour le Nord, faire la jonction avec les légions pompéiennes d'Hispania Citerior et d'Hispania Ulterior, ayant précédemment eux même prit la direction du Nord pour s'opposer aux césariens. Nous fîmes la jonction devant les portes de la cité de Saguntum.

Après avoir prit la colonie massaliote d'Emporia, Caesar et ses troupes descendirent encore plus vers le Sud, vers la cité d'Ilturgi. Ne voulant pas laisser l'initiative à son adversaire, Pompeius partit à sa rencontre. Les éclaireurs de notre armée et ceux de l'armée césarienne, ce sont apperçus près de Cesse.[/color]



Explications de la carte :
(1) Pompeius arrive à Ilipa, capitale de la province.
(2) Les légions pompéiennes quittent le Nord où elles s'étaient rassemblées.
(3) Les légions césariennes entrent en Hispania Cisterior.
(4) Pompeius est rejoint par Lucius Scribonius Libo.
(5) Marcus Calpurnius Bibulus arrive à Carthago Nova.
(6) Réunion de Pompée et de ses légions.
(7) Caesar approche d'Ilturgi.
(8) Pompeius avance ses troupes à Saguntum
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Revan
Corporal
Posts: 56
Joined: Fri Dec 28, 2012 1:24 am

Tue Jan 21, 2014 12:09 am

Bonne position défensive derrière le fleuve, mais César va foncer vers l'ouest et remonter le fleuve (et il y a un dépot de niveau 4 sur sa route).

Quel est l'estimation de l'effectif ennemi? il a rassemblé toutes ses légions?

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Tue Jan 21, 2014 10:06 am

Revan wrote:Bonne position défensive derrière le fleuve, mais César va foncer vers l'ouest et remonter le fleuve (et il y a un dépot de niveau 4 sur sa route). Quel est l'estimation de l'effectif ennemi? il a rassemblé toutes ses légions?
Je sais, mais il est difficile de rester sur la défensive, de peur que mes deux groupes armées (l'un en Espagne, l'autre en Grece, je ne compte pas celui de Syrie) se fasse battre séparément par une armée césarienne au complet. Il n'avait pas les 12 légions, vu que Marc Antoine était en Sicile pour battre les quelques cohortes que j'avais là bas.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Les deux batailles de Tarraco

Tue Jan 21, 2014 10:13 pm

[color="#cc0033"]Après avoir passé le fleuve Iberus et voyant l'armée césarienne arriver, Pompeius fit installer ses légions sur une position avantageuse afin d'avoir la courbe du fleuve protégeant le flanc gauche, avec le soutien de la cité de Cesse sur notre flanc droit. Nous attendions l'ennemi de pieds fermes. Un premier affrontement eut lieu entre les éclaireurs de nos deux armées, mais le vieux chauve, voyant les légionnaires du grand homme bien installés, décida de prendre la cité de Cesse, du moins, histoire de faire diversion le temps qu'il achève de déployer ses 81.000 hommes.[/color]

[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Mais le tribun chargé de s'occuper de l'opération, attaqua avec tous les hommes qu'il avait sous la main, ce qui n'était pas malin vu les fortifications de la cité et de la garnison, qui n'ont eu aucun mal à repousser le tribun et ses hommes. Un petit mouvement de panique arriva en plein coeur de l'état major césarien en voyant les hommes fuir dans un désordre complet.

Voyant le chaos s'installer dans le camp adverse, le grand homme décida de pratiquer un grand mouvement, d'utiliser ses troupes comme une porte afin de bousculer l'ennemi. Ce qui a bien marché dans un premier temps. Les hommes de Caesar avait du mal à réagir et à se rassembler. Les 71.000 hommes de Pompeius fondirent sur les césariens et leur causèrent de grands tords.

Il faut dire que Cnaeus Domitius Ahenobarbus avait réussit à infliger une perte de 4.000 hommes au vieux chauve lors du siège de Massalia. Malheureusement, les 10.000 hommes de la garnison furent presque tous tués, une fois que les troupes césariennes ont réussit à entrer à l'intérieur de l'enceinte fortifiée de la ville. Ce fut un massacre. Cet évènement a certes été une victoire pour les légionnaires du vieux chauve, mais se fut un affrontement épuisant, suivant d'une marche forcée. Les césariens ne pouvaient pas être en forme lors de la bataille.

Mais aucun des deux camps ne réussit a faire tourner les talons à l'autre. Les boucliers faisaient face aux boucliers ennemis. C'était comme si deux mains entre lassées, tentés de se repousser l'une l'autre. Au final, alors que le soleil se couchait, 14.000 pompéiens et 15.000 césariens, gisaient sur le sol, espérant que Pluton les reçoivent dignement.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

[color="#cc0033"]Voyant la supériorité des vétérans de la guerre des Gaules, le grand homme décida de se replier par delà le fleuve Iberus, de rejoindre Saguntum. Pompeius Magnus avaient de bons soldats, mais il y avait trop de jeunes recrues et une bonne cavalerie lui faisait défaut; à l'inverse de Caius Julius Caesar, qui en plus de disposer de 13 légions de vétérans, pouvaient compter sur des milliers de cavaliers gaulois et germains. Le repli fut donc décidé alors que le soleil n'avait pas fini de se coucher.

Mais Marcus Porcius Cato refusa de partir si vite. Mécontent d'avoir dû accepter d'aller à la rencontre de Caesar, la vertu républicaine incarnée refusa de se replier, estimant qu'il n'avait ... que nous n'avions pas fait tout ce chemin pour repartir si vite et qu'il était temps de combattre.

C'est ainsi, qu'alors que les premières légions avaient déjà traversé le fleuve, les troupes sous les ordres de Marcus Porcius furent de l'autre coté, quand l'aube arriva. En plein des rayons de soleil, ces hommes purent voir les césariens se jeter, telle une meute de loup sur une biche blessée, sur eux. Le grand homme envoya la cavalerie secourir ceux ci et de forcer Marcus Porcius a passer le fleuve.[/color]


[CENTER]Image[/CENTER]

/Le vieil homme écarta sa toge et fit remonter sa tunique, afin de faire entrevoir l'une de ses jambes.

[color="#cc0033"]C'est ce jour là que je vécu mon premier fait d'arme. J'étais parmi les cavaliers qui ont chargées les troupes césariennes et plus particulièrement, les archers mercenaires de Caesar. J'ai surement reçu la flêche durant la charge, mais la volée ne réussit pas à nous ralentir, encore moins à nous stopper. J'ai combattu avec la fleuve dans la cuisse. On ne me l'a retiré qu'après que j'ai traversé le fleuve.[/color]

/Le visage du vieil homme sombre dans la tristesse.

[color="#cc0033"]Nous y laissèrent près de 9.000 hommes, dont 800 cavaliers. Les césariens perdirent un peu moins de 8.000 hommes, mais leur contingent de cavaliers gaulois ne fut que superficiellement touché. ... Ne risquant pas de traverser le fleuve et de tomber sur l'armée complète du grand homme, le vieux chauve se retourna contre la cité de Cesse et en fit le siège.[/color]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Mon Jan 27, 2014 10:52 pm

Désolé du "retard" mais j'ai quelques difficultés dans la vie privée mais aussi (surtout) dans le jeu. Caius Julius Caesar a des statistiques qui me donnent bien du soucis (Stratégique 6 - Offensive 7 - Défensive 7). Mes chefs de guerre ont du mal à le repousser, surtout vu qu'ils sont séparés (deux en Espagne, un en Afrique, un en Grece, un dernier en Syrie).

J'en profite pour pousser un coup de gueule à ce sujet. Car, regardons les statistiques des chefs pompéiens ... A part Cnaeus Pompeius Magnus et Titus Labienus, ils ne sont pas nombreux a avoir des bonnes statistiques. Et même si elles sont bonnes, elles ne valent pas celles de Caesar.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Lares Privati
Private
Posts: 20
Joined: Sat Jan 04, 2014 5:01 pm

Tue Jan 28, 2014 11:21 pm

Il faut rendre à Cesar ce qui lui appartient, c'était un général exceptionnel et il s'est sortis de situations désespérées trop souvent pour que cela ne soit atribué qu'au hazard et à un heureux coup de dés. *

Tout chez lui témoigne d'une facilité exhubérante, jusqu'à l'irritation qu'il provoque : 23 coups de poignard, ça en fait 20 de trop pour un gentil surdoué réformateur.

A propos de l'autre 'surdoué", j'aimerais bien lire des trucs sur les campagnes de Pompée en Orient, si jamais quelqu'un a des références de bouquins sur le sujet je suis preneur.

* Désolé pour l'étalage de lieux communs, c'était tentant. Mais j'aime bien le côté légèrement déséquilibré des scénarios. Ca me change agréablement d'un autre jeu que je ne nommerais pas et qui en essayant d'égaliser toutes les factions finit par prendre l'histoire à rebrousse poil.

Revan
Corporal
Posts: 56
Joined: Fri Dec 28, 2012 1:24 am

Wed Jan 29, 2014 5:25 am

Le problème c'est pas tellement les stats de César en elles-même dans ce scénario, c'est surtout les vétérans de César qui poutrent a Nombre égal les vétérans espagnols de Pompée....

Et plus que César surévalué, je pense que c'est plutot Pompée qui est sous évalué : il mériterait au moins une compétence de théatre et/ou le retrait de son défaut

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Wed Jan 29, 2014 9:51 am

Lares Privati wrote:Il faut rendre à Cesar ce qui lui appartient, c'était un général exceptionnel et il s'est sortis de situations désespérées trop souvent pour que cela ne soit atribué qu'au hazard et à un heureux coup de dés. * Tout chez lui témoigne d'une facilité exhubérante, jusqu'à l'irritation qu'il provoque : 23 coups de poignard, ça en fait 20 de trop pour un gentil surdoué réformateur.
Sauf qu'on a une telle vision car il fut vainqueur, et ses partisans ont gagnés sur ses meurtriers. Même si il était compétent, il ne faut pas oublier qu'il avait en mains les légionnaires (une magnifique arme de guerre quand on sait l'utiliser) des seconds compétents (j'en ré viens à Labienus qui eut carte blanche plus d'une fois en Gaule) Il ne faut pas tomber dans le syndrome de Colleen McCullaught, où l'auteure fait dans ses romans, un César super beau, super membré, super musclé, super intelligent et etc, où les défaites qu'il connu n'était pas le fruit de son incompétence ou de ses défauts, mais de jaloux corrompus.

Lares Privati wrote: A propos de l'autre 'surdoué", j'aimerais bien lire des trucs sur les campagnes de Pompée en Orient, si jamais quelqu'un a des références de bouquins sur le sujet je suis preneur.

Jai mis ici : http://www.ageod-forum.com/showthread.php?25428-livres-historiques&p=301014&viewfull=1#post301014 un livre que je conseil. J'ai bien aimé.

Auteur : Éric Teyssier
Nom du livre : Pompée. L'anti-César
Edition : Perrin, 2013
Nombre de pages : 430 p.
Résumé : A l’époque antique, depuis la fin de la République jusqu’à la fin du Haut Empire romain, Pompée est sans conteste l’un des hommes les plus souvent célébré par les historiens. Aussi réputé que César et souvent plus apprécié que lui, sa vie est une épopée suffisamment épique pour que ses contemporains lui attribuent le titre de Pompée le Grand alors qu’il n’a pas 25 ans. Général à 23 ans, trois fois triomphateur pour des victoires remportées sur trois continents, trois fois consul, fondateur de villes, bâtisseur à Rome, faiseur de rois en Orient, séducteur et diplomate, le parcours de Pompée est digne des plus grands.

Son existence est également emblématique d’une époque complexe, riche en grands hommes dont les affrontements titanesques ont pour enjeu le sort de la république romaine. Suivre Pompée permet d’observer les derniers soubresauts d’un régime agonisant qui meurt pratiquement avec lui. Entre un sénat arc-bouté sur ses privilèges de caste et la démagogie violente des tribuns du parti populaire, Pompée tente de trouver sa place dans un monde politique en perpétuel mouvement. Si son nom sera finalement éclipsé par celui de César, Pompée demeure le dernier imperator de la République.

[ATTACH=CONFIG]26045[/ATTACH]

Mon avis : Je le recommande car le livre est plus qu'enrichissant sur ce personnage si connu et si inconnu à la fois. On en apprend mieux sur l'origine de sa famille, de sa carrière, de ses "erreurs", de ses "évolutions" et, du coup, de sa défaite devant César.

Lares Privati wrote: * Désolé pour l'étalage de lieux communs, c'était tentant. Mais j'aime bien le côté légèrement déséquilibré des scénarios. Ca me change agréablement d'un autre jeu que je ne nommerais pas et qui en essayant d'égaliser toutes les factions finit par prendre l'histoire à rebrousse poil.
Un jeu avec 5 factions ? ^^
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Lares Privati
Private
Posts: 20
Joined: Sat Jan 04, 2014 5:01 pm

Wed Jan 29, 2014 5:12 pm

Ah merci pour le lien Ahenobarbus ; je vais essayer de me procurer cet ouvrage dès que possible.

Oui, je comprends bien que la tradition historique, à commencer par le culte impérial, lui a assuré une place de vainqueur éternel.
La rivalité entre les deux hommes et le fond historique sont passionnants en tout cas.

Et puis, je ne connais pas assez l'époque en question pour en comprendre le contexte politique mais la fin de la république, vu d'ici, ça prends une triste connotation.

Euh non, je pensais vulgairement à R2TW, mais c'est quoi ce jeu à 5 factions ?

Bon, en tout cas j'attends la suite de ton AAR avec impatience.

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Wed Jan 29, 2014 11:16 pm

Europa Universalis : Rome avec lardons Vae Victis.

Disons que le principe découle du fait que soit tu sortais de l'ombre super riche, soit tu finissais ruiné.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Lares Privati
Private
Posts: 20
Joined: Sat Jan 04, 2014 5:01 pm

Mon Feb 03, 2014 12:14 pm

Ahenobarbus wrote:Europa Universalis : Rome avec lardons Vae Victis.

Disons que le principe découle du fait que soit tu sortais de l'ombre super riche, soit tu finissais ruiné.


Ok. Je ne connais malheureusement pas ce jeu. Il n'y a qu'un seul let's play sur Utube. J'ai voulu en voir plus mais la politique de cloisonement du forum de paradox à l'exclusive population des propriétaires du jeu ne permet pas vraiment de se renseigner sur leur contenu (j'aime bien mater avant d'acheter, que ce soit des AARs des tutos, mais aussi lire les réflexions des joueurs).

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Encerclement maritime

Thu Feb 06, 2014 10:10 am

/Faisant des mouvements avec les bras, comme si il ramait.

[color="#cc0033"]Suite aux affrontements malheureux contre Caesar, Pompeius demanda à Marcus Calpurnius Bibulus d'aller créer des troubles sur les lignes de ravitaillement du vieux chauve avec la puissante flotte sous ses ordres, mais il ne pouvait rien faire de bien sérieux car Caesar se ravitaillait sur les cités de la région et faisait venir de Gaule tout le blé nécessaire.[/color]

/Mettant un index sur sa tête.

[color="#cc0033"]Mais le petit Bibulus en avait dedans. Il prit donc finalement sa flotte et alla s'en prendre aux ravitaillements de Rome.[/color]

[CENTER]Image[/CENTER]

/Utilisant deux coupes et une amphore.

[color="#cc0033"]Ca, c'est la péninsule, là, la Sicile et ici, l'Afrique.[/color]

/Prenant deux morceaux d'une défunte terres cuites.

[color="#cc0033"]Et là, la Sardaigne et la Corse.[/color]

[CENTER]Image[/CENTER]

/Se frottant les mains avant de pointer une des deux coupes.

[color="#cc0033"]Les survivants de l'épuration organisée par Marcus Antonius en Sicile se sont rassemblés en une petite troupe et ont utilisés les armes et équipements massacrés lors de notre fuite de Sicile pour l'Ibérie. Bibulus leur apporta des vivres et des volontaires venant d'Afrique. La famine se fit bientot sentir dans la péninsule vu que les récoltes étaient bloquées en Sicile et les navires empêchaient de faire venir d'ailleurs le blé nécessaire pour nourrir Rome. Sans parler que Caesar utilisait les réserves de Gaule pour ses légionnaires, nullement pour nourrir la population romaine.[/color]

/Souriant.

[color="#cc0033"]Ce qui devait arriver, arriva ! Des révoltes ont eu lieu dans le Latium. Des centaines d'esclaves et de petits fermiers se sont révoltés contre le pouvoir césarien. Le grand homme espérait voir Rome tomber d'elle même...[/color]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Feb 06, 2014 10:48 am

Lares Privati wrote:Ok. Je ne connais malheureusement pas ce jeu. Il n'y a qu'un seul let's play sur Utube. J'ai voulu en voir plus mais la politique de cloisonement du forum de paradox à l'exclusive population des propriétaires du jeu ne permet pas vraiment de se renseigner sur leur contenu (j'aime bien mater avant d'acheter, que ce soit des AARs des tutos, mais aussi lire les réflexions des joueurs).

Pour les AAR's, j'en avais fait un sur Sparte (intitulé "Au pays des tablettes de choco"), sur le Pont (intitulé "Bravoure, gloire et royauté"), sur les Séleucides (intitulé "Les bergers du bout du monde") et sur Rome (intitulé "Salus populi suprema lex esto"). Actuellement, je ne le conseillerai pas pour divers raisons :

  • Si tu ne prends pas les gros états (Rome, Séleucie, Egypte, Carthage, voir peut-être la Macédoine) tu galères voir tu n'as aucune chance. Tu galères pour avoir une petite armée de 5.000 hommes, alors que l'Egypte contrôlée par l'IA peut avoir genre 250.000 hommes.
  • Gestion assez sauvage du commerce et infrastructures, les provinces ont X routes disponibles qu'il faut gérer une par une, et si une est "non utilisée", cela augmente le nombre de mécontent au sénat.
  • Gestion familiale assez réduite, bien que basé sur la république romaine, il est plus profitable pour une royauté. En effet, énormément de célibataires et vu que les femmes n'épousent que des "puissants" (le petit coté réaliste du jeu qui compense le coté irréaliste, genre l'Egypte avec une armée aussi nombreuse que l'armée américaine actuelle) et du coup, plein de familles disparaissent et on se retrouve avec des barbares au consulat après un siècle.
  • Gestion politique, les données sont faites pour qu'il y ait juste le titre qui change (roi au lieu de consul, préteur au lieu de chancelier et etc) mais la structure reste la même. Du coup, tu as une république grossière, avec des consuls qui restent en poste presque à vie (j'ai dû bidouiller moi même pour bloquer les réélections, c'était truqué certes dans la réalité mais il y avait quand même un peu plus de roulement)
  • Difficile de contenter les gens, mais facile de les mécontenter, du coup, des factions sont super avantagées et tu passes plus de temps au final (quand tu es trop gros pour avoir de concurrent sérieux) à mater des révoltes (guerre civile, guerre lancée parcequ'une faction a prit la majorité au sénat et veut donc basculer)

Je te dirai bien, si tu l'achètes :
  • de prendre l'add on "Vae Victis" (car le jeu de base est trop pourrie)
  • que tu tentes d'encourager les créateurs de jeu a s'investir plus dans les jeux sur la république romaine.


[CENTER]Image[/CENTER]

Sinon, je te recommande plus "Alea Jacta Est" pour le coté stratagique-guerre, ou si tu veux uniquement de la politique, un autre bon jeu ... bien que tant critiqué à cause de bugs, mais bon, mieux vaut un jeu qui plante de temps en temps mais qui soit bon, qu'un jeu qui ne plante pas mais merdique ... Mieux vaut avoir une Francesca Lodo qui te crame le repas une fois par semaine qu'une Laurence Boccolini qui réussit à ne pas faire cramer le repas mais qui ne sait faire que des pates-jambon-fromage.
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Levée militaire

Sat Feb 08, 2014 2:07 pm

[CENTER]Image[/CENTER]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Return to “AJE: Alea Jacta Est AARs”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest