User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

(BOR) Bellum Samniticum Tertium

Fri Jun 28, 2013 12:08 am

Bellum Samniticum Tertium


"Moi, Cnaeus Sergius Ahenobarbus, je vais vous raconter l'histoire de ce que nous appelons, nous romains, la troisième guerre samnite. La troisième du nom car oui, nous avons combattus de nombreuses fois contre ces peuples que l'on appel 'les Samnites'. Les Samnites sont constitués de plusieurs peuples apparentés aux Osques. On y retrouve les Hirpini, les Pentri (les plus nombreux et les plus forts), les Caudini et les Carecini. Ces fiers montagnards ont voulus étendre leur territoire au même moment que nous étendions le notre. Laissez moi vous raconter ce qui c'était passé."

[CENTER]
130715105634216479.gif
[/CENTER]

"La première guerre samnite fut déclenchée par nous même, qui avons dû intervennir pour protéger les Sidicini et les Campani, dont Capoue, en conflit avec les Samnites. Cette première guerre fut indécise en raison du faite que tout deux, nous connaissions alternativement, lors de cette guerre difficile, des défaites et des succès. Néanmoins, les Samnites furent vaincus par le tribun militaire Publius Decius Mus. Mais Rome ne put exploiter son succès et le sénat décida de se replier. Principalement à cause du soulèvement des Latins, qui menacèrent directement Rome. Nous nous entendirent donc pour signer une paix de compromis basée sur un traité où les Samnites reconnaissèrent l'entrée de Capua sous notre domination et Rome accepta de voir les Sidicini placés sous domination samnite."

"La paix dura 14 ans, pendant lesquels nous avons réussis à mater la révolte de la Ligue latine à la bataille de Veseris et où nous nous débarrassions du péril gaulois. Nous fondâmes des colonies en territoire samnite, dont Cales et Fregellae, dans la région de la moyenne vallée du Liri qui contrôle le passage entre le Latium et la Campanie."


[CENTER]
130715105634216479.gif
[/CENTER]

"La fondation de Fregellae provoqua une réaction hostile immédiate des Samnites mais nous remportions les premiers succès. La cité grecque de Neapolis chassa la garnison samnite et fit appel à la république. Les Samnites s'installèrent à Pompéi. Après plusieurs années de guerres de frontières, les consuls Spurius Postumius Albinus Caudinus et Tiberius Veturius Calvinus, décidèrent de porter la guerre en territoire samnite, initiative qui se termina par la capture humiliante de deux de nos légions par le Samnite Caius Pontius à la bataille des Fourches Caudines. Les hostilités prirent fin et la trève est en faveur des Samnites, qui ont obtenus de nous, la cession de la colonie romaine de Fregellae. Mais nous annexions Capua, et commencèrent la construction de la Via Appia qui relie Rome à Capua."

"Nous mirent à profit cette accalmie pour renforcer notre position en Campanie et conclure une série d'alliances avec des cités d'Apulie du Nord. Les hostilités reprennent, nos braves légionnaires remportèrent la victoire d'Ardée et Fregellae fut reprise. Mais nous avions dû faire face à une vaste coalition rassemblant les Samnites, les Étrusques, les Ombriens, les Marses, les Herniques et les Péligniens et les Salentins. Les Étrusques sont vaincus à Sutrium puis dans la forêt Ciminienne par Quintus Fabius Maximus Rullianus, puis par Lucius Papirius Cursor au lac Vadimon. Rome écrasa la révolte Hernique et annexa leur territoire. L'année suivante, les populations des Abruzzes subissèrent le même sort. Les hostilités avec les Samnites s’achevèrent par la bataille de Bovianum. La paix sera conclue avec eux l'année suivante. Les Marses, les Péligniens, les Marrucins et les Volsques furent à leur tour écrasés et soumis. Les Èques, vaincus par une campagne éclair, sont annexés."

"Cette guerre permit à la république d'assurer notre domination sur toute l'Italie centrale. Comme à leur habitude, nous assurâmes nos nouvelles conquêtes par la construction d'une route stratégique qui reliait Rome à l'Adriatique par l'Apennin central et en fondant de nouvelles colonies sur les nouveaux territoires acquis, à Minturnes, à Sinuessa et à Venusia."


[HR][/HR]
[CENTER]
130715105634216479.gif


456 : Lucius Cornelius Scipio Barbatus [B][color="#FF0000"]-[/color] Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus[/b]

457 : Quintus Fabius Maximus Rullianus [B][color="#FF0000"]-[/color] Publius Decius Mus[/b]

458 : Appius Claudius Caecus [B][color="#FF0000"]-[/color] Lucius Volumnius Flamma Violens[/b]

459 : Publius Decius Mus [B][color="#FF0000"]-[/color] Quintus Fabius Maximus Rullianus[/b][/CENTER]
Attachments
130716010120628567.gif
legats.gif
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Liste des personnages historiques

Fri Jun 28, 2013 12:58 am

[CENTER]PERSONNAGES HISTORIQUES

[ATTACH]23162[/ATTACH][/CENTER]

[color="#B22222"]Lucius Cornelius Scipio Barbatus[/color]. Mort en -280. Consul en -298. Membre de l'émminente famille des Scipions, il combattit les Etrusques à Volterrae sans réellement obtenir de résultats probants. Il fut élu censeur en 280 et mourut au court de son mandat.

[color="#B22222"]Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus[/color]. Né vers -340, mort en -260. Consul en 298. Il fut victorieux des Samnites en venant au secours des Lucaniens et triompha cette même année. Il fut nommé dictateur en -263.


[color="#B22222"]Quintus Fabius Maximus Rullianus[/color]. Jeune et fier maître de la cavalerie en -325 et -324 lors de la dictature de Cursor, il profita du séjour de ce dernier à Rome pour, sans ordres, attaquer et anéantir une armée samnite à Imbrinium en -325. S'ensuivi une forte altercation avec Cursor qui demanda sa mise à mort pour désobéissance. Devant les dissensions de l'armée prenant parti pour Rullianus, le sénat temporisa et évita le pire. Consul en -322, il attaqua l'Apulie. Dictateur en -315, il s'empara de Saticula puis partit assiéger Sora. Consul en 310, il fut vainqueur de la campagne contre les Etrusques (Forêt ciminienne, lac Vadimon...). Après la chute de Pérouse, il revint en triomphateur à Rome. Consul en -308, il vainquit aisément les Samnites et dû remonter en Ombrie. Après sa victoire sur les Ombriens et la paix revenue, il repartit comme proconsul en 307 battre les Samnites à Allifès. Elu consul à l'unanimité en -297 en dépit de son grand âge, il vainquit les Samnites à Tifernum. Il refusa le consulat en -296 (mais fut prorogé proconsul). Consul de nouveau en -295, il se brouilla avec son collège Mus pour la guerre en Etrurie mais ils combattirent finalement ensemble à Sentinum. Rullianus contrôla l'aile droite romaine (Iière et IIIème légions) avec laquelle il bouscula les Samnites. Après la victoire, il triompha une dernière fois et rendit hommage à Decius Mus décédé. Il se retira en pleine gloire des affaires.

[color="#B22222"]Publius Decius Mus[/color]. Consul issu de la plèbe en -312, il fut malade durant tout son mandat. Il participa ensuite brillamment à la campagne de -310 contre les Samnites. Consul en -308, il repartit en Etrurie et contraint les Etrusques à la paix. Mais devant les menances des Ombriens, il dut revenir protéger Rome. Maître de cavalerie en -305. Consul en -297, choisi pour son ami et collègue Rullianus, il vainquit les Apulies à Maleventum. Proconsul du Samnium l'année suivante, il ravagea celui-ci. De nouveau consul en -295, et malgré une mésentente avec Rullianus, il commande l'aide gauche romaine à la bataille de Sentinum avec ses Vème et VIème légions. Mis en difficulté par les Gaulois, il accomplit tel son père l'acte de devotio. Il se jeta seul au milieu des colonnes ennemies afin de raviver l'ardeur de ses troupes, ce qui réussit. Rome lui fut reconnssante de son sacrifice pour elle.

[color="#B22222"]Appius Claudius Caecus[/color]. Né vers -340, mort en -273. Censeur en -312, il fut ensuite élu consul en -307 et et -296. Il fut le premier auteur latin connu. Lors de sa censure, il fit construire la Via Appia, reliant Rome à Capoue. Il devint aveugle, et fut célèbre en -280 pour avoir rejeté les propositions de Pyrrhus exprimées par Cinéas au sénat, clamant que Rome ne se rendrait jamais.

[color="#B22222"]Lucius Volumnius Flamma Violens[/color]. Consul en -370 puis en -296. Plébéien et homo novus, il fut le premier de sa famille à atteindre un tel poste et bénéficia lors de son élection de la querelle des ordres, entre patriciens et plébéiens, ces derniers estimant obligatoire d'obtenir au moins un des deux postes de consul. Il vainquit à la rivière Vulturne en -296 les armées étrusques et samnites dirigées par Egnatius.

[color="#B22222"]Marcus Atilius Regulus[/color]. Consul en -294, il mena la guerre sur le territoire des Samnites et engendra des pertes romaines fort importantes. Il fut le père du consul de -256, Regulus aussi, au destin tragique lors de la première guerre punique.

[color="#B22222"]Lucius Postulius Megellus[/color]. Né vers -345, mort en -260. Consul en -305, -294 et -291, il s'empara de Bovianum lors de son premier mandat, se qui mit fin à la seconde guerre samnite. Il reprit du service en tant que propréteur en -295 et participa à la campagne romaine en Etrurie. Nommé consul l'année d'après en récompense de ses exploits, il lutta à nouveau contre les Samnites au sud, mais son fort caractère poussa le sénat à ne pas lui accorder le tripmphe. En -291, sa mésentente avec le consul de -292, Gurges, devenu proconsul fut heureusement contrebalancée par sa victoire à Venusia. Envoyé sur le tard à Tarente, il y fut outragé par ses hôtes, ce qui poussa Rome à entrer en guerre avec les Grecs.
Attachments
sergius au senat.png
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Lucius Cornelius Scipio Barbatus - Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus

Mon Jul 01, 2013 11:47 pm

"En 456 depuis la fondation de Rome par Romulus et Remus, les hostilités reprirent avec les Samnites. Ces derniers ont réussis à faire pénétrer en Italie du Nord, ils furent secondés par leurs nouveaux alliés, les Etrusques et les Ombriens, qui étaient en guerre contre Rome. De plus, ils profitèrent de la présence des Gaulois, dont les redoutables Senones, qui depuis faisaient plusieurs décennies des incursions régulières en Italie du Nord."

On pouvait imaginer le pire, en voyant Rome encerclés au Nord par les Etrusques, les Ombriens et les Gaulois, au Sud par les Samnites et les Bruttiens. Mais Rome disposait d'une position centrale, avec des Socii fidèles et sûrs, et l'assurance des Lucaniens qui contrôlaient les territoires au Sud de Neapolis. Sans parler que nous avions déjà remportés deux guerres."


[CENTER][ATTACH]23163[/ATTACH][/CENTER]

"En cette année, nos consuls étaient Lucius Cornelius Scipio Barbatus et Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus. Ils avaient chacun deux légions. Le premier jugea plus judicieux de partir s'assurer le contrôle de Volsinii, cité étrusque à quelques lieues au Nord de Rome. Le second partit pour Bovianum afin de relier la cité de Luceria, cité constituée de colons romains".

"Lucius Cornelius mit le siège devant Volsinii pendant que Cnaeus Fulvius le mettait devant Bovianum. Les choses auraient pût être bonnes si on n'avait pas apprit que le chef de guerre samnite, un certain Gaius Pontius Tuticus, n'avait pas laissé passé le consul Cnaeus Fulvius, avant de se rendre dans le Nord, rejoindre les Ombriens. Le gros des forces ennemies était ainsi rassemblé en un seul endroit, alors que nos forces étaient divisées en deux et éloignées l'une de l'autre."

Pire encore, Gaius Pontius se dirigea ensuite vers le Sud, vers Rome. La ville, l'Urbs, la mère sacrée, fut assiégée par les Samnites de Gaius Pontius. Le sénat envoya des messagers auprès des seules forces disponibles, les forces dirigées par le haut magister de Lucanie. Mais ce dernier ne répondit pas. Il préféra conduire son armée devant les portes de Grumentium. Certes, à l'époque, je l'avais traité de traitre, d'efféminé et de bien d'autres surnoms, mais je dois reconnaitre de nous jours qu'il n'avait pas eu tord de faire cela. Son armée était trop faible pour affronter Gaius Pontius, il aurai été massacré avec ses hommes. Le mieux qu'il pouvait faire, c'était de porter la ruine au coeur même du Samnium, dans l'espoir d'attirer Gaius Pontius, de l'éloigner de Rome."

"Et il réussit. Gaius Pontius partit comme une flèche sauver les siens. Mais fit un détour par Bovianum, afin d'affronter l'armée de Cnaeus Fulvius Maximus Centumalus. Les 11.000 hommes du consul ne purent faire face aux 35.000 hommes du Samnite. Se fut une défaite pour Rome, mais pour les 2.500 légionnaires romains morts, les Samnites laissèrent 5.500 au sol. Cnaeus Sergius partit se refugier dans Luceria. Le consul entreprit la construction d'un dépot. Son armée était coupée du reste de la république, entourait de Samnites, il savait que lui et elle allaient rester là pendant un bon moment."

"Comme si cela ne suffisait pas, la sécheresse frappa toute la péninsule cette année là. Les récoltes ne furent pas fameuses, les cités souffraient de la soif. C'est dans ce contexte difficile que le sénat décida de lever un impôt exceptionnel afin de contribuer à l'effort de guerre."

"Coté bonnes nouvelles, il fallut attendre le huitième mois de l'année. Le consul Lucius Cornelius réussit à prendre Volsinii. Profitant que Gaius Pontius partait à la chasse aux Lucaniens, les deux consuls décidèrent de se retrouver à Bovianum. Lucius Cornelius pensa arriva face à l'armée de son collègue, mais se furent les troupes de Gaius Pontius qui le reçurent à Bovianum. 6.000 romains tombèrent. Les Samnites les attaquèrent à deux reprises. Il fallut l'aide des montagnes pour décourager l'ennemi à les suivre encore. Cnaeus Fulvius réussit néanmoins à retrouver Luceria sans perdre des hommes."


[CENTER][ATTACH]23164[/ATTACH][/CENTER]

"Pendant que nos légionnaires se battaient face aux Samnites, nos édiles se battaient face aux voleurs. Bon nombre de sans honneur, ont profités de l'absence de citoyens, appelés sous les aigles, pour leur prendre leurs terres. Heureusement, nos édiles étaient là pour rappeler que même en guerre, aucun citoyen romain ne devait oublier nos douze tables de loi."
Attachments
accapareurs.png
87878787.gif
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Quintus Fabius Maximus Rullianus - Publius Decius Mus

Tue Jul 02, 2013 12:08 am

"En 457, les troupes samnites partièrent pour le Samnium, laissant une petite garnison à Bovianum. Le consul Lucius Cornelius remporta une victoire face à cette garnison, mais il perdit 1.800 hommes alors que les Samnites n'en laissaient que 700. Une victoire bien amère."

"C'est dans ce contexte que les nouveaux consuls, Quintus Fabius Maximus Rullianus et Publius Decius Mus, entrèrent en fonction. Quintus Fabius partit pour le Spoletium où l'attendait une légion de Socii, pendant que Publius Decius partait aussi discrétement que possible, en raison du fait qu'il devait passer par des zones controlées par l'ennemi, pour Luceria."


[CENTER][ATTACH]23180[/ATTACH][/CENTER]

"Les deux hommes, qui se trouvent être de vieux amis, réussissent là où Lucius Cornelius et Cnaeus Fulvius avaient échoués. En effet, Publius Decius réussit à sortir de Luceria et à rejoindre Quintus Fabius devant Bovianum. La dernière victoire et cette manoeuvre militaire ont permit au sénat, de manoeuvrer afin de renforcer la force d'influence des consuls. La demande d'envoyer un préteur à Volisinii afin d'y construire un dépot de ravitaillement, fut accepté assez rapidement. Il fut d'un qu'un bon présage fut observé par les augures de la cité, peut avant le vote."

[CENTER][ATTACH]23181[/ATTACH][/CENTER]

"Si le siège de Bovianum se passait comme prévu, Capua était assiégé à son tour par les Samnites. Ces derniers envoyèrent chasser les Lucaniens devant les portes de Grumentum. Les 6.000 Lucaniens furent repoussés par à peine 4.000 Samnites. A la défense des Lucaniens, qui se sont enfuis en direction de Neapolis plutôt que vers Paestum, leur capital, ils ont dû faire face à une armée inférieur en nombre mais constituée à moitié de cavaliers. Ces cavaliers les ont bousculus tel le vent bouscule un champ de blé mûr."

"C'est dans ce contexte que la faction démocrate qui tient Tarente depuis quelques temps et qui craint toute intrusion dans sa zone d'influence, envoya aux consuls un avertissement. Tarente disait qu'elle ne pouvait se permettre d'apparaitre comme faible en ces temps troubles. Mais les consuls, ainsi que le sénat, étaient trop occupés par la guerre. Capua était tombée, ainsi que Bovianum. Si la république perdait une cité d'importance stratégique, la prise de Bovianum permit de convaincre les Picentins de rejoindre Rome dans la guerre. Ces derniers levèrent une petite légion dans le Nord, permettant aux consuls d'aller dans le Sud, vers Canusium, afin d'attirer les forces Samnites et éviter qu'ils n'aillent plus au Nord, plus vers Rome."


[CENTER][ATTACH]23182[/ATTACH][/CENTER]

"Notre présence devant les portes de Canusium irrita les Tarentais. Canusium était considéré par ces derniers comme faisant partie de leurs zones d'influence et sonna comme une véritable provocation pour la grande cité du Sud de la péninsule. Les armées tarentines, mais surtout son imposante flotte, se mirent en mouvement face aux forces romaines."

"Mais ils ne furent pas les seuls à déclarer la guerre à la république. Les Samnites convainquirent les Ombriens que les troupes romaines qui se rassemblaient dans le Nord, troupes constituées de Socii et de Picentins, n'étaient pas dans le but d'aller protéger Rome mais pour envahir leurs cités et terres, qu'ils risquaient de finir comme les Bruttiens. Les Ombriens ont donc rejoint les Samnites et les Etrusques dans la guerre."
Attachments
picentins.png
mouvement.gif
manoeuvres.png
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Franciscus
Posts: 4564
Joined: Fri Apr 20, 2007 8:31 pm
Location: Portugal

Tue Jul 02, 2013 12:43 am

Trés interessant !! :coeurs:

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Tue Jul 02, 2013 1:19 am

Franciscus wrote:Trés interessant !! :coeurs:

Merci ;) Même si je reconnais que c'est encore au stade "brouillon".
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Appius Claudius Caecus - Lucius Volumnius Flamma Violens

Tue Jul 02, 2013 9:21 am

"En 458, vit donc les Ombriens entrer en guerre contre Rome, soutenus par les Etrusques, ce qui fut assez paradoxale quand on se rappel que les deux peuples de faisaient continuellement la guerre. Mais les fiers montagnards ne connaissaient pas encore le déplaisir d'affronter les légionnaires romains, donc par prudence, ils préférérent rester dans leurs montagnes."

[CENTER][ATTACH]23183[/ATTACH][/CENTER]

"Les Etrusques tentirent de leur montrer qu'ils ne risquaient rien en allant titiller les défenseurs de Clusium. Mal leur en a prit. Un préteur fut spécialement nommé afin qu'il part, à la tête des Picentins, d'une légion de Socii et d'un fort contingent de cavalerie, à leur rencontre. 400 Etrusques reposent désormais et à jamais devant les portes de Clusium."

"Cependant, Rome était en pleine crise. Les tensions entre patriciens et plébéiens s'acerbèrent. Les différentes factions romaines se disputaient. La noblesse aurait souhait que Fabius se reprsente encore, mais ce dernier refusa d'être le collègue d'Appius Claudius, intrigant talentueux assuré d'un des deux postes de consul. Les plébéiens poussèrent alors l'un des leurs, Volumnius au nom de légalité. Les choses se calmèrent un peu, après que les vigiles urbains aient fracassés quelques têtes."

[CENTER][ATTACH]23200[/ATTACH][/CENTER]

"Sur le front, les choses allaient mieux, malgré la perte de Capua. Appius Claudius ravageait le Samnium et avait planté sa tente devant les portes de Venusia. Pendant que Lucius Volumnius mettait les terres tarentines à feu et à sang, afin de montrer aux Tarentais qu'on ne déclare pas la guerre à la république romaine sans en payer le prix fort."

"Le retournement de situation fit que le chef samnite, Gaius Pontius, fut remplacé par Gellius Egnatius. Ce dernier poussa les Lucaniens, peuple alliè de Rome mais proche culturellement des Samnites, à la révolte. Il faut dire que la défaite du haut magistrat lucanien, pro-romain, avait diminué son autorité. Il suffit à Gelluis Egnatius de souffler un peu pour transformer la brèse en incendie."

[CENTER][ATTACH]23201[/ATTACH][/CENTER]

"Venusia était tombée, ce qui permit à Appius Claudius de rejoindre Lucius Volumnius dans sa mise au pas de Tarente. Mais la révolte en Lucanie et l'attaque de Neapolis par les Samnites, poussèrent les consuls a revenir dans le Nord. Appius Claudius partait pour Grumentum. Lucius Volumnius laissa une légion de Socii continuer les pillages pendant qu'il remontait à Venusia construire un dépot de ravitaillement, afin d'avoir une base solide lorsque les légions contre-attaqueront."
Attachments
lucanie.png
vigiles urbains.gif
ombrie.png
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Publius Decius Mus - Quintus Fabius Maximus Rullianus

Mon Jul 15, 2013 9:18 pm

"Les Senones, sous la conduite de Segovesos, partent en guerre contre la république romaine. Ces redoutables guerriers ont rejoint les Samnites et les Etrusques, afin d'aider ces derniers à remporter la guerre. Afin que la république survive à l'arrivée de ces barbares couverts de torques, Publius Decius Mus et Quintus Fabius Maximus Rullianus sont réélus au consulat."

[CENTER]
130715093002795541.gif
[/CENTER]

"Plutôt que de voir les Senones rejoindre les forces Samnites et de voir les meilleurs légionnaires mourrir sous les coups des celtes, Quintus Fabius partit écrasser une armée samnite devant Velia, près de Neapolis. Et Publius Decius en fit de même devant Grumentum."

"Mais les Senones n'en avaient en faite rien à faire des armées samnites. Ils sont partis dans leur coin, divisant leur armée en deux afin de prendre le contrôle du Picenum et des cités de la cote adriatique. Contournant la légion de Socii levée dans le Nord et protégeant Perusia. Hatria était une proie plus facile et plus enviable à leurs yeux."

"Hatria tomba en pleine hiver après des mois de résistance. Beaucoup à Rome critiqua les magitrats locaux de ne pas avoir su attendre les renforts constituées de deux légions romaines et des Lucaniens, conduit par le consul Quintus Fabius. Mais beaucoup savaient au fond d'eux que les 2.000 miliciens de cette petite cité ne pouvait faire face aux 26.000 guerriers senones."


[CENTER]
130715093002795541.gif
[/CENTER]

"Pour affronter les Senones, les légions, tant romaines que des Socii, ainsi que la majorité des troupes auxiliaires, furent réunies à Capua afin de lancer une contre-attaque au printemps."
Attachments
130715101505338687.png
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Lares Privati
Private
Posts: 20
Joined: Sat Jan 04, 2014 5:01 pm

Sat Feb 15, 2014 6:18 pm

Excellent !

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Sun Feb 16, 2014 11:37 am

Lares Privati wrote:Excellent !

Merci ^^
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Return to “AJE: Alea Jacta Est AARs”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests