tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Aug 12, 2008 4:32 pm

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Je crains qu'il ne vous faille préparer le peuple à une catastrophe imminente. En effet, contrairement à ce que pense le Lieutenant Général Cristofire, la situation dans les environs de Pensacola est plus que préoccupante. Pour ne rien vous cacher mon EM et moi même pensons qu'il va être quasiment impossible de sauver qui que ce soit dans la région.
Selon les estimations du général Hooker les effectifs ennemis dépassent de loin les siens. Toute tentative de reprendre le port ne peut s'achever que sur un echec monumental et sur la destruction assurée des deux divisions de Hulburt et de Keyes. Pour ne rien arranger la reprise de Fort Gaines par la division Longstreet montre à l'évidence que l'ennemi va tenter de reprendre tout les forts de la région. Il dispose de suffisament de moyens pour se faire car le rapport de force dans la région est estimé à 2 contre 1 environ à son avantage.
La situation est donc fortement critique dans ce secteur.

Le général Hooker nous a fait parvenir cependant un plan pour s'extirper de la nasse. Je ne vous cache pas, messieurs, que ce plan est extremement risqué et pourrait, en plus des divisions Keyes et Hulburt, entrainer la destruction de la division Meagher et celle de cavalerie. Les chances de succés de cette opération sont extremement minces si l'ennemi réagit vite à nos mouvements.
Il s'agirait en effet de couper nos communications d'avec la cote et de foncer dans les terres. Le général Hooker chargerait sa division sur des moyens fluviaux de fortune et se dirigerait vers Montgomery. Il pense pouvoir y arriver en 13 jours et lancer un assaut pour prendre la ville. Le général Keyes, quand à lui, quitterait la région de Pensacola pour se replier vers Sparta et servir d'écran en détruisant les rails dans sa remontée vers Hooker. Neanmoins, Mr le Président, ce mouvement est extremement risqué car nos troupes n'auraient alors plus du tout de voie de repli en cas d'attaque et pourraient être amenés à deposer les armes en masse.
En coordination avec ce mouvement le général Meagher lancera, toujours par voie fluviale, un assaut de Columbia pour y mettre en place une base de receuil des forces de Hooker.Il prévoit de pouvoir arriver sur site d'ici une dizaine de jours.
Une partie de notre flotte de transports pourrait y être basé et servirait à évacuer les survivants de cette catatastrophique opération.
La division de cavalerie rejoindrait, quand à elle, le colonel Meagher à Colombus. Elle serait alors utilisée pour lancer un immense raid au travers de la Géorgie et la Caroline du Sud. Son but serait de partir de Columbia pour rallier Savanah en passant par Macon et Millen. Elle aurait ordre de détruire le plus de rails possibles dans la région.

De son coté, mon Etat Major travaille sur un autre passant par une évacuation possible par les forts Morgan et Pickens puis une évacuation de la zone par mer. Ce plan est moins risqué mais comporte tout de meme un facteur important d'échec.
Ainsi la division Hooker se replierait-elle par voie terrestre vers le fort Morgan encore en notre possession. De là il embarquerait direction Fort Gadsen pour rejoindre Meagher.
De son coté le général Keyes prendrait la direction par voie fluviale de Fort Pickens puis sera évacué par voie maritime direction Fort Gadsen.
La division de cavalerie se repliera alors sur Fort Gadsen. Le général Meagher attendra lui l'arrivée des troupes sur place.
La dangerosité d'un tel plan est l'inconnu Longstreet. Si ce dernier attaque Fort Morgan la division Hooker sera piégé pour de bon à Blakeley.
La division Keyes, quand à elle, risque une interception et un bombardement par les canons de Pensacola. De plus son embarquement pourrait être mis à mal par une attaque immédiate lancée par les divisions Magruder et Jonhson (ce que nous jugeons plus que probable). Elle se trouverait alors totalement prise au piége dans Blakeley avec la division Hulburt et le général Hooker

Le choix d'un plan ou de l'autre repose en fait sur l'évaluation de ce que feront les divisions Longstreet, Magruder et Jonhson. Soit elles se lancent à l'attaque des forts, soit elles restent sur place, soit elles engagent le combat contre nos troupes.
Dans la premiere hypothése un plan de repli par les forts devient extremement risqué. Dans la seconde les deux plans sont aussi risqués l'un que l'autre. Dans la troisieme c'est le plan principal de Hooker qui devient tres risqué.
Ne sachant pas vraiment qu'elle est l'officier général commandant cette action chez nos adversaires il m'est difficile d'évaluer correctement ce qu'il va faire. Peut être avez vous, messieurs, quelques idées sur le sujet qui pourraient influer sur le plan à finalement mettre en oeuvre?

Monsieur le Président, Lieutenant-Général, je suis personnellement responsable du fiasco de l'opération Démon. Au lieu de concenter mes moyens sur un petit périmetre j'ai dispersé mes troupes contrevenant là à toutes les régles de la guerre. La situation critique du général Hooker est entierement de ma responsabilité.
Monsieur le Président, le plan final d'évacuation, quel qu'il soit, ne sera lancé qu'avec votre aval. Neanmoins je tiens à vous exonerer de facto de tout echec de cette opération. En cas de fiasco de l'évacuation du Corps Amphibie j'assumerais devant l'opinion publique toutes les conséquences. En endossant publiquement la faute j'espere vous permettre, Mr Le Président, de ne pas avoir à vous exposer et pour vous permettre de continuer le plus sereinement possible la conduite de cette guerre.

Le général Cristofire m'a donné des conseils dont je l'en remercie. Ces derniers ont permis au général Hooker d'élaborer son plan de sauvetage.
Je me permets donc, à mon tour, de lui en donner un.
Lieutenant Général, je m'étonne de vos ordres pour Grant. Vos reconnaissances indiquent que Memphis semble peu defendue. Pourquoi donc ne lancez vous pas l'armée de Grant dans une offensive sur cette ville?
En utilisant le rail, mon EM pense qu'il peut atteindre cette ville en 10 jours et la prendre d'assaut sans aucun problème.
Cela est, j'en conviens, fort risqué mais l'audace dont à fait preuve notre adversaire du coté de Pensacola devrait nous inciter à tenter le meme genre d'action.
Vous m'objecterez surement le desastre Lyon devant Chatanooga. Mais la situation est differente.
Premierement le général Grant est beaucoup plus réfléchi que le général Lyon. Il n'hésitera pas à retraiter si un probleme survenait.
Deuxiement les troupes du général Lyon était fort usées par leurs campagnes d'automne autour de Nashville. Ce n'est pas le cas des troupes de Grant qui sont en excellent etat.
Troisiemement le général Grant est un bien meilleur officier tant en attaque qu'en défense que le général Lyon. Il est, il faut bien en convenir, notre meilleur officier général. Il serait donc dommage de ne pas lui laisser la bride sur le cou et de ne pas tirer parti de ses excellentes dispositions offensives.

Monsieur le Président, je me permets d'emettre une protestation concernant les renforts. Je me sens un peu lésé. Je recois deux fois moins de troupes que mon homologue. Dois je considerer que vous n'avez plus aucune confiance dans ma capacité à monter des offensives?
En effet mon homologue s'est vu attribuer 29 brigades d'infanterie et 11 batteries d'artillerie là où je ne recois que 12 brigades, 4 régiments d'infanterie et seulement 3 batteries d'artillerie (J'exclue les unités de Marines qui seront, je l'espere, reparties equitablement entre nos deux commandements).
Je ne peux, avec les renforts qui me sont attribués, en aucune facon pretendre lancer la moindre offensive. Il ne faut donc pas s'attendre à la moindre offensive d'envergure dans mon secteur au cours de cette année. Je vais plutot me contenter d'opérations "coup de poing" (style raids de cavalerie ou attaque amphibie sur un point suivi d'un repli immediat) pour fixer des troupes. Ces actions n'auront, j'en ai peur, aucune incidence notable sur l'achevement de la guerre.
Il faudra que mon collégue porte seul tout le poids des offensives contre le Sud. Je pense qu'il nous faut d'or et déjà enterrée toute possibilité de collaboration dans une éventuelle marche vers Atlanta pour 1862.

Derniere demande Mr Le Président. Je viens de recevoir la liste des nouvelles nominations. Il serait fortuit de définir une répartition entre le Lieutenant General Cristofire et moi même des hommes de cette liste. Pour ma part je n'emets qu'une seule demande d'affectation. Je souhaiterais que vous rattachiez à mon commandement le général Philip Kearny. Je compte lui donner en effet le commandement de toute la cavalerie de l'Armée de Virginie pour relancer une dynamique offensive à base de raids contre la Virginie et les cotes des Carolines.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front Est.

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Tue Aug 12, 2008 5:08 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

je crois cher homologue que vous doutez de la force de vos soldats et de vos moyens! Il me semble entendre le Général McClellan! Je pense que vous surestimez la force de notre adversaire dans cette zone. En effet, les divisions dont vous disposez sont tout à fait capables, je pense, de reprendre la ville à court terme. Mais vous connaissez mieux le secteur que moi, aussi je vous laisse seul juge de la situation réelle.

Néanmoins, si je ne crois absolument pas vos divisions perdues, je trouve votre plan Montgomerry-Colombus tout à fait intéressant. Si vous choisissez de le mettre en oeuvre, je pense lancer plus tôt que prévu le Général Grant, dont vous vantez tant les mérites, vers le sud afin d'étouffer l'ennemi de partout.

Je suis certain que l'ennemi nous a donné un coup de pouce en nous obligeant à adopter une stratégie plus offensive encore. Je vote donc pour la poussé vers l'intérieur des terres, avec les risques que cela comporte. Notre marine saura certainement nous tirer d'un mauvais pas si cela devait arriver.

Qu'en pensez-vous? Et qu'en pense notre bien-aimé Président?

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Aug 12, 2008 6:45 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant General McTyrex

Mr le President,
Lieutenant General Cristofire,

J'aimerais, hélas, pouvoir surestimer la force de l'adversaire dans la région. D'apres des renseignements fort fiables, l'ennemi dispose de 25 000 hommes et de 68 canons à Pensacola. Longstreet disposerait lui de 12 000 hommes, 2000 cavaliers et 32 canons supplementaires. Soit un total de 37 000 hommes, 2000 cavaliers et 100 canons.
Le général Hooker ne peut leur opposer que les 10200 hommes et 43 canons de la 3rd division, les 8300 hommes et les 24 canons de la 12th division fort fatigués neanmoins. Cela donne un total de 18500 hommes et 67 canons. Soit une inferiorité patente (et pas du tout une inferiorité non existante à la McClellan) meme contre les seules divisions Magruder et Jonhson.
Pour ne rien arranger la perte du dépot de Pensacola me laisse sans soutien logistique, sans ravitaillement décent et sans possibilité de recevoir des remplacements. Je suis donc bel et bien dans une situation délicate dans la zone. Toute attaque de ma part a d'énormes chances de se transformer en échec. Et chaque échec reduira encore plus les chances du Corps Amphibie de survivre.
Certes je pourrais certes rajouter les 9500 hommes et le 24 canons de la 19th Division sise à Fort Gadsen. Mais meme ainsi je me retrouverais toujours en inferiorité numérique. Et ce ne sont pas les 6300 cavaliers et les 11 piéces legeres de la division de cavalerie embarquée au large de Pensacola qui feront changer la donne.
Car l'ennemi est concentré. Ce qui n'est pas, honte à moi, le cas de mes troupes.
Je puis, certes, reprendre Pensacola avec le Corps Amphibie concentré en un seul endroit. Avec les 13th (12450 hommes, 980 cavaliers et 36 canons) et 21st (9000 hommes, 990 cavaliers et 48 canons), les troupes de Hooker sont une formidable armée. Mais, honte à moi derechef, ces troupes sont totalement dispersées. Il est certain que l'ennemi ne pourrait resister à un assaut massif de toutes ces divisions. Mais il me faut d'abord les reunir en un tout cohérent...ce qu'elles ne sont pas par manque de moyens de transports navals et, je le reconnais, des erreurs flagrantes de ma part.

Avant toute chose il me faut reconcentrer ces 49 500 hommes, 8300 cavaliers et 186 canons. Une fois ceci fait, avec un général de corps d'armée offensif comme Hooker et de meilleurs généraux à la tete des divisions (seul Meagher me donne pleinement satisfaction), je pourrais sans aucun doute pulveriser toute les defenses cotieres de l'ennemi. Mais il me faut avant toute chose rassembler tout ce petit monde en un point précis (je pense à Fort Gadsen ou à Talahassee que tout ce corps devrait recapturer voire meme de replier tout ce petit monde à Wilmington). De là j'entamerais une campagne de captures de tout les forts cotiers de l'ennemi. Une fois les forts occupés, je les viderais de leurs piéces d'artillerie pour les rendre inoperants contre nos navires. La division de cavalerie (qui sera peut etre confié à Philip Kearny si Mr le Président me l'affecte) procurera alors un eclairage sur la ville cotiere la plus proche. Une eventuelle capture de cette ville puis la mise en place d'une garnison et la destruction de toute infrastructures ferroviaires en place serait alors mise en oeuvre. Puis le corps reembarquerait et irait frapper un peu plus loin.
Il peut ainsi etre planifié une attaque d'abord sur Savannah, puis capture des forts autour de Wilmington, puis deplacement pour attaque sur les forts de Charleston, puis attaque sur les forts du Cap Hatteras, puis deplacement vers la Louisiane. Les combinaisons sont infinies et forceraient l'ennemi à déplacer sans arret des troupes pour reprendre ses ports si vitaux pour son economie.
L'experience de Pensacola me montre bien qu'il ne faut surtout pas rester accroché à une ville cotiere. Sitot prise sitot abandonné à une petite brigade de milice. Tout le monde rembarque direction la cible suivante. La milice sur place detruit tout depot present et le rail (elle n'en a pas besoin). Cela forcera l'ennemi à courir de long en large sans savoir où nous frapperons. Cela usera son reseau ferré et mobilisera des unités pour defendre contre d'eventuelles attaques du Corps (peut etre un jour Armée) Amphibie. Avec les corvettes mises en chantier nous pourrons avoir une vue claire de la situation des cibles. En multipliant les reconnaissances un peu partout (une corvette par cible) l'ennemi serait alors dans l'ignorance totale d'une eventuelle cible...jusqu'a ce que notre flotte apparaisse devant ses forts cotiers qu'il ne pourra pas vraiment renforcer en vitesse et qui ne sauront pas resister longtemps à une telle masse d'hommes.
Comme vous le voyez je ne doute pas de la force des mes hommes...à moyen et long terme

Mais, avant toute chose, il me faut extirper les troupes de Hooker de la région de Pensacola. J'attends neanmoins la décision du Président pour donner les ordres de mouvement au général. Et cela s'annonce délicat au mieux vu l'inferiorité numerique actuelle (et temporaire je l'espere) auquelle est confronté Hooker. Et cette operation s'annonce délicate car je n'ai pas le moindre droit à l'erreur sous peine de perdre les troupes les plus aguerries disponibles sous mon commandement.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le Front Est

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Wed Aug 13, 2008 9:23 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr Le Président,
Lieutenant Général Cristofire

Messieurs,

J'ai donc fait parvenir ses ordres de marche aux troupes du général Hooker. J'ai pleine confiance dans la reussite de nos futures mouvements. Merci de vos conseils pour décider de la marche à suivre. Ils m'ont été fort précieux dans l'optique de mon choix.
J'engage dès lors le Lieutenant-Général Cristofire à mettre en action le protocole secret que nous avons convenu lors de notre entrevue à Pittsburgh il y a quelques jours.

Soyez assuré, Mr Le Président, que je mets tout en oeuvre pour reprendre Pensacola dans les délais les plus brefs. J'ai pleine confiance dans le plan que nous avons mis en place pour atteindre ce but.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front est

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Aug 19, 2008 10:12 am

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Messieurs,

Comme vous le savez j'ai finalement choisit l'option Hooker dans la crise qui se déroulait du coté de Pensacola.
Je puis vous dire, messieurs, que c'était le bon choix. Il semble bien que le Corps Amphibie soit sauvé dans sa totalité si j'en crois les rapports du général Hooker qui a ma pleine et entiere confiance.
Certes l'opération a fort mal débuté avec la très lourde défaite du général Meagher devant Colombus. L'absence de reconnaissance du site (d'où l'importance Mr le Président, d'avoir des corvettes en nombre pour éclairer le plus possible les lieux possibles d'actions) m'a empéché d'y voir la division Bonham venu de Fort Monroe. Malgré le cuissant échec subit à Colombus l'essentiel est sauvé et la 18th division va pouvoir prendre la route du retour vers Fort Gadsen. De plus, cette action a permis de fixer cette division à Colombus et l'a empéché de venir occuper Montgomery. La retraite du général Hooker s'en trouve donc faciliter.
Ce dernier, quand à lui, n'a certes pas pris Montgomery mais y a détruit toute une brigade. Cela porte ainsi son tableau de destruction à deux brigades completes de réguliers. C'est, il convient de le noter, le meilleur général dans ce domaine depuis le début du conflit. Le général Hooker va profiter de sa position pour détuire le réseau ferré de Montgomery puis prendra la direction d'Eufala, AL pour y embarquer destination Fort Gadsen.
La 12th division du général Keyes a pris elle sans combat la ville de Sparta. Il va y detruire le rail avant de se replier sur Milton pour y rembarquer direction Fort Gadsen.
Comme vous le constatez, Messieurs, le plan était donc bon. Certes il y l'échec de Colombus. Mais la division Bonham se trouve fixée pour la quinzaine dans la région et ne pourra donc pas compromettre la retraite des généraux Hooker et Keyes. L'opération se termine donc par un succès global. Le Corps Amphibie va donc se retrouver totalement concentré d'ici fin fevrier à Fort Gadsen avec l'intégralité de nos moyens navals. L'ennemi va donc devoir affronter tout ce corps bien aguerri capable d'attaquer en tout point de ces cotes. Cette année 1862 débute donc sous les meilleurs auspices.

Car sur le Front de la Rappahanock cela bouge aussi. En effet un raid d'éclairage par la cavalerie de l'Armée de Virigine a reussi à reprendre Tappahanock qui n'était pas défendue. Comme le confirme la présence de la division Bonham à Colombus notre adversaire ne semble pas s'attendre à des mouvements offensifs dans la région. Ce en quoi il a tort. Cette prise de Tappahanock me confirme ce que je pensais. Derriere les unités de Jackson et de Jonhston la Virginie n'a pas de reelles protections. Pire même l'ennemi doit faire venir des troupes de Caroline pour défendre la Virginie. En effet le raid de cavalerie a identifié la milice de Garysburg dans les parages de Tappahannock. Cela me laisse à penser que le noeud vital de Garysburg a été laissé sans aucune défense.
Une maneuvre issu d'Enclume est donc tout à fait envisageable à court terme. Je peux donc dévier deux divisions vers Winchester en direction de Covington sans pour autant affaiblir outre mesure la défense de Washington.
Avec le renfort d'une division en cours de formation à Pittsburgh et qui sera confié au général Crittenden, ce corps détaché sous les ordres de mon meilleur général de Corps d'armee devrait être en mesure de poser de sérieux soucis au flanc gauche de l'ennemi. S'il arrive à prendre Covington (ce qui est fort envisageable meme si cela necessitera surement de rudes combats) il ouvrira alors toute grande la porte des Carolines à la future division de cavalerie du général Kearny qui se monte à Grafton.

Pour le moment je ne sais pas encore quoi faire des 13th et 21st divisions sises à Wilmington. L'option la plus courrament admise à mon Etat Major est de faire partir ces deux divisions vers Fort Gadsen pour y rejoindre le corps du général Hooker en vue de nouvelles opérations amphibies. Mais le fait d'avoir retrouvé la division Bonham qui se trouvait en Virginie à Colombus peut mettre en valeur une nouvelle option dirigée sur Fort Monroe. Cette opération s'effectuerait en deux temps. Plutot que de lancer un assaut direct et couteux depuis les navires, je pense plutot tenter un débarquement sur Hampton Roads puis de marcher sur Fort Monroe par voie terrestre. Les renseignements de la Marine indiquent en effet que la premiere cible semble beaucoup moins défendue que Fort Monroe. Un assaut amphibie a donc plus de chance de reussir dans cette zone. Une prise du Fort par voie terrestre serait de plus beaucoup plus aisée.

Les reconnaissances navales nous indiquées une possible menace sur Fort Gadsen. En effet il semblerait qu'une brigade confédérée se dirigerait par la voie cotiere vers Fort Gadsen. Cette nouvelle ne doit point vous alarmer. En effet la garnison du fort est tout à fait capable de resister à un assaut d'une seule brigade. Ses positions sont fortifiées. Trois régiments montent la garde (soit l'équivalent d'une brigade). Et le fort dispose de redoutables batteries d'artillerie (ce dont ne semble pas disposer l'ennemi). Je suis donc parfaitement confiant dans la capacité de la garnison de résister à un assaut d'une seule brigade. A noter que cette brigade qui se trouve à St Joseph pourrait devenir une cible très tentante pour le Corps Amphibie si jamais elle restait sur place ou tentait une action sur Fort Gadsen.

Je voudrais remercier le Lieutenant Général Cristofire de sa généreuse proposition de déplacer plusieurs brigades de son front vers le mien. Je vais néanmoins décliner son offre. Certes cela me prive de troupes dont j'aurais peut etre besoin pour conserver une attitude offensive au cours de l'année. Mais je pense qu'il aura tout autant besoin de troupes que moi. Une division sur son front aura de plus un poids bien superieure qu'une division de plus sur mon front. Ce ne sont pas nos gloires personnelles qui doivent entrer en ligne de compte mais l'interet de l'Union. Si vous avez jugé, Mr le Président, que la guerre se gagnera à l'ouest il est donc parfaitement normal que ce soit ce front qui recoive la majorité des renforts.

Neanmoins je me permets de demander à Mr le Président l'attribution d'une batterie d'artillerie à cheval, de trois nouveaux régiments de cavalerie et de deux à quatre batteries de 10lbs. J'ai en effet de quoi constituer deux voire meme trois divisions en troupes mais ces nouvelles divisions manqueront cruellement d'artillerie. Les trois faibles batteries qui m'ont été alloués sont d'or et déjà prévu pour le Corps Amphibies qui manquent déjà d'artillerie (deux batteries de 12lbs et une batterie de 20lbs en reserve de corps manquent en effet à l'appel).
Par ailleurs, Mr Le Président, Lieutenant Général Cristofire, deux QG d'armée sont en cours de formation à Washington. J'aimerais qu'un de ses deux QG me soient affectés. Mr le Président, je pense que les actions du général Hooker depuis le début de cette campagne mérite une promotion au grade de Général d'Armée. Une troisiéme étoile lui revient, je le pense, de droit. Je vous demande donc de bien vouloir acceder à ma réquete de promotion pour ce valeureux général.
Ainsi promu je pourrais le mettre à la tete de ce nouveau QG et constitué, à partir de l'ancien Corps Amphibie, une nouvelle armée. Je n'exclue pas non plus de lui donner la tete de l'Armée de Virginie. Mais cela posera d'énormes problemes politiques je pense vis à vis des generaux Banks, Halleck et Butler beaucoup plus influents politiquement. Fort Gadsen se trouvant beaucoup plus opportunement dans un autre district, il sera plus aisé, je pense, de nommer le général Hooker à la tête d'une nouvelle armée là bas. L'Armée de Virginie attendra encore un peu pour voir un nouvel officier à sa tête.

Je tiens aussi à ce que soit reconnu le travail fort ingrat mais pourtant vitale qu'effectue au sein de mon commandement le général Halleck. Cet officier est en effet un remarquable admnistrateur. Grace à lui, l'Armée de Virginie a acquis un nouveau visage. D'une armée sans réelle cohésion et manquant de la plus élémentaire discipline il a réussit à faconner une armée formidable. Ses méthodes d'entrainement de nos jeunes recrues sont admirables. Grace à lui ces civils sont enfin devenus des soldats qui donneront du fil à retordre aux confédérés. Certes l'homme n'est pas un militaire de génie. Mais il compense sa faible capacité à commander sur le champ de bataille par une redoutable efficacité sur le champ de maneuvre. S'il n'est pas apte à mon sens à commander une unité au feu il est totalement et pleinement à son aise dans un camp d'entrainement. J'envisage d'ailleurs, une fois qu'il aura mis en place son programme d'instruction dans l'Armée de Virginie de vous proproser de le nommer à un poste purement administratif mais oh combien vital. Il serait en effet important que chaque nouvelle brigade qui me seraient confiées passa sous son commandement avant de rejoindre le front. Je vous propose donc, Mr le Président, de nommer ainsi le Général Halleck à un poste d'instruction dans la région de Washington. Certes il n'acquierera pas de gloire sur le champ de bataille mais il pourra, par son excellence à l'entrainement, sauvés nombres de vies de nos jeunes conscrits sans experience. Je remercie d'ailleurs le Lieutenant Général Cristofire de bien avoir voulu transferer cet excellent administrateur sous mon commandement.

Pour terminer avec les felicitations je voudrais mettre en exergue l'exemple d'un de nos régiments. En effet le 1st California Regiment s'est particulierement bien comporté depuis le début de la guerre. Sous le commandement du Général Hooker il a activement participé à la prise de Harper's Ferry et de Winchester. Il y a gagné une réputation d'excellence qu'il a par la suite confirmé durant la prise de Talahassee, puis de Fort Morgan. Il a aussi permis en grande partie la victoire de Montgomery. Cette unité forme véritablement l'élite de nos forces armées (c'est la seule unité d'infanterie à trois étoiles. Il y autrement trois unités de cavalerie chez Cristo qui ont le meme niveau) et elle mérite un hommage particulier de la Nation en ce début d'année. Il ne serait pas inutile, Mr le Président, que vous creeiez une nouvelle médaille d'honneur pour gonfler un peu plus le moral de nos hommes (petit clin d'oeil à un evenement prochain). Nous pourrions ainsi recompenser l'excellence de certains de nos hommes et ainsi créer un sentiment d'émulation au sein de nos soldats. Je tiens à signaler que les grandes nations europeennes ont chacune ce genre de distinction. La France dispose de la Legion d'Honneur, la Prusse l'Eisen Kreuz, l'Autriche Hongrie la Maria Theresa Orden et la Grande Bretagne de la Victoria Cross. Il serait bienvenue que notre grande nation se dote elle aussi d'un tel symbole d'excellence.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Fri Aug 22, 2008 8:40 pm

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

je reviens à l'instant d'une tournée au plus près du front du Tennessee lors de laquelle j'ai pu m'entretenir avec les Généraux Grant, Griffin, Lyon et Thomas notamment. Le Général Grant venait de s'emparer de Memphis ainsi que de son dépôt subissant des pertes minimes. Il m'a assuré être totalement confiant dans le courage et la ténacité de ses hommes. Je lui ai demandé, ainsi qu'aux Généraux Lyon et Thomas d'envisager à terme la destruction de l'armée rebelle qui se terre dans le secteur. J'envisage de confier, si vous l'autorisez Monsieur le Président, le commandement de la future armée du Tennessee au Général Grant, qui sera appuyé par les Généraux Lyon et Thomas.

Le Général Griffin semblait encore sous le choc de l'échec retentissant de l'opération Nougat mais je lui ai demandé de préparer prochainement un nouveau plan dans ce secteur difficile.

J'ai appris que le Lieutenant-Général McTyrex avait pu retourner la situation en sa faveur aux environs de Pensacola. C'est de bon augure car nous devons continuer à fixer plusieurs divisions ennemies dans cette zone. Aussi, je l'implore vivement à continuer ses brillants efforts.

S'il le désire, je suis prêt à envisager le transfert du Général Lyon sur le front est d'ici quelques mois. Ce dernier m'a en effet confié qu'il aimerait si possible se rapprocher de la capitale et je lui ai indiqué que je soumettrais son souhait au Lieutenant-Général McTyrex. Je souhaite pour ma part continuer à bénéficier de ses talents encore plusieurs mois.

Pour terminer rapidement, le Général McClellan vous fait savoir par mon intermédiaire que malgré le temps exécrable, il se plaît énormément à Fayetteville.

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Sat Aug 23, 2008 8:20 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

Monsieur le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Je tiens d'abord à remercier le Lieutenant Général de son offre de mutation du général Lyon. Je l'en remercie mais je vais devoir décliner son offre. Je pense qu'il vaut mieux laisser cet homme dans des parages qu'il connait bien avec des hommes qu'il connait de meme fort bien. De plus la nouvelle promotion d'officiers couvrent largement mes besoins en commandants. Certes tous ne sont pas des foudres de guerre mais j'ai déjà noté la présence de quelques officiers fort prometteurs dans mes divisions. Leurs demandes de promotions sont en cours d'évaluation à mon EM avant d'etre envoyées au Secretaire à la Guerre.

Je soutiens, par ailleurs, pleinement la requete concernant l'attribution d'une armée au général Grant. Le premier QG en formation à Washington devra donc prendre la route de Memphis pour récompenser les brillantes actions de ce général.

Quand à la demande du Lieutenant Général de rester en Floride pour fixer des divisions ennemis je pense qu'il va m'être temporairement difficile d'acceder à une telle demande. Condor nous a montré qu'il était dangeureux d'exposer des divisions de facon isolées. Sans la présence d'esprit de Hooker nous aurions pu voir disparaitre les 3rd et 12th divisions.
Je n'ai certes pas l'intention de quitter la zone. Mais je pense qu'il ne faut rien tenter dans le secteur sans avoir au moins trois ou quatres divisions regroupées en corps d'armée.
Dans l'immédiat aucune action offensive n'est prévu dans cette zone avant le regroupement du Corps Amphibie à Fort Gadsen. Je ne puis donc vous assurer de pouvoir fixer beaucoup de monde de facon offensive.
Neanmoins mon EM et moi meme pensons que peu de divisions rebelles devraient quitter le secteur. Prenons les unités cas par cas:
Division Longstreet: c'est une division qui devrait bouger et rejoindre l'armée d'AS Johnston. Nous ne pouvons, hélas, rien faire dans l'immédiat pour l'empecher. Il nous est impossible de monter une opération en direction des forts de Mobile avant un ou deux mois.
Division Magruder et Johnston: Ces divisions sont, à mon avis, clouées dans la région. L'ennemi ne peut en effet laisser la cote du Golfe du Mexique sans défense face à la menace du Corps Amphibie. Face à mes trois puis cinq divisions il va devoir laisser un minimum de 2 divisions s'il veut éviter de perdre ses ports. Nous pensons que ce sont ces divisions qui seront affectées à cette tache.
"Division" Holmes: elle est inoperante en fait. Cette unité devait être en cours de formation du coté de Montgomery. D'après nos renseignements il lui manque en particulier une brigade. Mais cette derniere a été détruite par Hooker à Montgomery. Cette unité n'est donc pas vraiment une menace pour le moment. Il lui faudra quelques mois pour devenir opérationnelle. Nous pensons qu'elle remontera vers Chattanooga avec une autre division sans doute en constitution.
Division Bonham-Zollicofer: elle vient de l'Armée de Virginie rebelle. C'est elle qui a pris Fort Monroe. Il y a de fortes chances qu'elle retourne à sa premiere affectation avec les mouvements prévues en Virginie (pour y former un corps avec la division Smith apercu pour la derniere fois à Covington et qui constitue la seule reserve en profondeur en Virginie. Je ne pense pas que l'ennemi laisse sans défense Charlottesville et les arrieres de la Virginie. Il va donc avoir besoin d'un corps ou deux pour défendre cette zone. Bonham a donc de fortes chances d'être rappelé en Virginie pour couvrir les arrieres. De plus les 13th et 21st divisions qui vont attaquer Fort Monroe vont obliger l'ennemi à divertir sans doute tout un corps d'armée pour venir contrer les possibles raids sur la cote des Carolines. Seul Bonham semble en mesure de le faire. Il existe aussi une possibilité qu'elle reste en Géorgie pour contrer d'éventuels tentatives de débarquement sur Colombus ou Macon. Nous ne pensons pas qu'elle puisse être affecté à la zone de Chattanooga.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Tue Aug 26, 2008 10:36 am

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

j'ai l'honneur de vous faire part de la création de l'Armée du Tennessee commandée par le Général U.S. Grant aux initiales prédestinées. Les généraux Lyon et bientôt Thomas vont prendre le commandement de 2 corps distincts qui vont nous permettre de mettre à mal les défenses rebelles dans cette zone.

Si Monsieur le Président le permet, je souhaite mettre en place le plan "Nougat 2". Nous avions dit que nous reviendrions, ce peut être chose faite d'ici un mois. Néanmoins, les forces destinées à cette opération pourraient également servir à presser l'ennemi sur son flanc est.

De plus, depuis la chute de Island 10, nous allons pouvoir semer la terreur sur le Mississippi et couper la Confédération en deux rapidement.

J'espère, Monsieur le Président, que vous ètes au mieux de votre forme suite au repos bien mérité que vous vous ètes octroyé.

Longue vie à l'Union!

Lieutenant-Général CristoFire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Aug 26, 2008 5:11 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Messieurs,

je vous annonce la bonne realisation du plan Hooker. D'ici la fin du mois toutes les troupes du Corps Amphibie devraient être réunis sous les murs de Fort Gadsen. Nulle part l'ennemi n'a su contrer les mouvements audacieux que nécessitaient ce plan. Je tiens à remercier le Président pour son octroi au général Hooker d'une nouvelle étoile. Cette derniere devrait ainsi lui permettre de prendre rapidement le commandement d'une armée.
Le seul écueil rencontré par le plan Hooker se trouve être la présence de l'ex Merrimack devant Fort Gadsen. Cet ironclad géne en effet les mouvements fluviaux et je ne dispose pas de navires de guerre capable de venir l'inquieter. Neanmoins les puissants canons de Fort Gadsen ont été encore renforcés. L'ironclad est donc virtuellement pris au piége de la riviere car il devra passer devant les piéces lourdes redeployées depuis Fort Morgan. Celles ci sont maintenant assez nombreuses pour le pulvériser s'il tente le deplacement.
Le général Hooker estime cependant possible de rejoindre le fort par terre sans rencontrer d'adversité.
Je tiens aussi à vous rassurer sur la défense du fort. Certes l'ennemi a fait venir l'unité du général Floyd dans le secteur. Mais ce ne sont pas une brigade et un régimetn de milice qui vont effrayer le général Meagher. Ce dernier a en effet rejoint le fort avec sa division et a pris le commandement de toutes les troupes sur place. Il m'a affirmé qu'il était en etat de repousser tout assaut de la part de Floyd le temps pour la 3rd et la 12th division de le rejoindre.
La 12th division a, quand à elle, désobeit aux ordres qu'elle avait recu. Au lieu de bouger elle s'est contenté de rester à Sparta. Le général Keyes a fait montre d'une certaine mauvaise humeur à son non promotion qu'il estimait justifié suite à ses actions autour de Pensacola. Neanmoins cet accés de mauvaise humeur ne fut pas inutile. Certes la 12th division a subit une défaite devant Sparta mais le général Keyes a su conserver le controle de ses forces et il a pu capturer une porte de sortie avec le port de Milton. Ce faisant il va fixer les divisions Magruder et Johnston durant tout un mois. Ces deux unités ne peuvent que retourner sur Pensacola que la 12th Division menace actuellement. De là, sans voie ferré, il sera impossible aux deux divisions ennemis de rallier rapidement Chattanooga. Nous estimons qu'elles ne peuvent etre dans les parages de cette ville qu'au mieux debut avril.
Je vais, messieurs, tentez un nouveau coup de poker. Je vais tenter de faire sortir la 8th fleet de Fort Gadsen au nez de l'ex Merrimack. Elle embarquera la division de cavalerie et prendra la direction de St Josephs. Elle y rejoindra la 12th division pour couper une voie de repli de la "division" Floyd
La 3rd division, quand à elle, va prendre la voie terrestre vers la ville de Bainbridge où elle espere trouver des munitions qui lui manquent cruellement. De là elle pourra venir menacer soit Talahassee soit Floyd par le nord lui coupant une nouvelle voie de retraite.
J'ai par ailleurs donner l'ordre à l'amiral Farragut de venir croiser avec sa flotte à l'embouchure de l'Appachalicola, histoire de bloquer la sortie du Virginia.
Voici la situation en Floride. Elle n'est pas encore fort reluisante mais nous avons bon espoir tout de meme de sortir tout notre petit monde de la nasse dans laquelle voulait l'enfermer l'ennemi.

En Virginie je vais commencer à remettre en place les éléments d'Enclume. A cet effet les 21st et 24th Corps de l'Armée de Virginie sont en train de prendre position l'un dans la vallée de la Shenandoah, l'autre vers Grafton. Le général Philip Kearny est lui aussi partie pour Grafton pour y mettre en place une division de cavalerie. Si vous le souhaitez messieurs je puis vous refaire parvenir une planification d'Enclume.
Mr le Président je vais certes laisser uniquement deux corps pour la défense de Washington. Mais ces deux corps se sont retranchés derriere une riviere. Si l'ennemi attaque il connaitra le même insuccés que nous durant nos attaques sur Fredericksburg l'année derniere. Si ce n'est pas le cas nos lignes ferrés me permettront de toute facon de ramener les deux corps en question de facon rapide dans la région de Washington.

Vous m'aviez demandé au début de l'hiver une action en direction de Fort Monroe. Je vous annonce donc que celle ci va avoir lieu. Les 13th et 21st divisions vont debarquer à Hampton Roads qui n'est pas défendu. De là elles se rendront à pied vers Fort Monroe et lui donneront l'assaut. Mon EM m'assure que le fort n'est en aucune facon à meme de resister à l'attaque de deux divisions.
Par ailleurs la "division" de cavalerie de mon aile gauche va utiliser notre capacite fluviale pour venir occuper Hampton Roads. De là elle sera à meme de venir menacer une bonne partie des arriéres de l'ennemi l'obligeant à detourner des reserves du front du Rappahanock.

Voici en gros les mouvements pour le mois à venir. Il va de soi bien sur que tout ces derniers peuvent être modifiés en fonction de la réaction ennemi et des opportunités qui se feraient jour.

Je me tiens à votre disposition si vous avez de plus amples questions à formuler

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Mon Sep 01, 2008 3:47 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention des Lieutenant-Généraux MacTyrex et Cristofire.


Messieurs,

suite à ma récente tournée des capitales européennes, j'ai des nouvelles inquiètantes concernant le soutien des Français et des Anglais à l'approvisionnement de nos adversaires. Il est en effet clair que des navires, nombreux et sans marques de nationalité, viennent soutenir l'effort de guerre confédéré en livrant des armes et des munitions et en récupérant en échange des milliers de balles de coton. Il semble que l'Angleterre soit particulièrement active en ce domaine, son industrie textile ayant fortement besoin de cette matière première pour continuer d'exister. Cet état de fait entraîne un courant de sympathie grandissant envers les sécéssionistes et pourrait conduire à plus ou moins brève échéance à une reconnaissance de la Confédération voir à une intervention militaire.
En conséquence, il est vital de frapper les esprits et de marquer des points politiques majeurs dans les opérations à venir.

La chute de Nashville et la récente prise de Memphis sont importantes mais concernent des villes peu connues de l'autre côté de l'atlantique.
Je vous demande donc vivement de préparer sur vos théâtre d'opérations respectifs des offensives visant en priorité absolue des villes symboles comme Atlanta et Richmond ou des ports importants, comme Norfolk, Charleston ou La Nouvelle-Orléans.

J'ai conscience que ces objectifs ne vous paraissent pas prioritaires sur le plan militaire mais la prise d'au moins une de ces grandes cités nous permettra de montrer à l'opinion internationale que cette rebéllion n'a pas les moyens de durer.
Nos récents revers ne font qu'accroître le sentiment chez nos partenaires que ce conflit ne pourra pas être gagnée et qu'un partage de notre territoire serait la solution la plus satisfaisante pour tous. Je vous le dit sans détours, cette solution n'est pas envisageable !

Général Cristofire, je vous demande de monter sans tarder une opération permettant de prendre au piège et de détruire l'armée rebelle dans votre secteur, après quoi vous pousserez à marche forcée sur Atlanta.

Général MacTyrex, après la prise de Fort Monroe, vous attaquerez sans tardez le port de Norfolk et remettrez en état le Corps Amphibie avec pour objectif soit la reprise de Pensacola et l'assaut de Mobile, soit une pénétration en profondeur sur le secteur Colombus-Montgomery-Atlanta.

Vous me pardonnerez si le ton de ce courrier vous paraît brusque mais nous devons montrer au monde que cette Confédération n'est qu'un état de papier et que l'Union est une et indivisible !

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.
[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Mon Sep 01, 2008 8:33 pm

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,

j'aime vous voir ainsi, plus déterminé que jamais à gagner cette sale guerre. Je prends acte de vos ordres et je convoque immédiatement mon état-major afin de mettre en oeuvre vos directives.

Respectueusement,

Lieutenant-Général CristoFire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Sep 02, 2008 11:40 am

Mannassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

Monsieur le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Messieurs,

J'ai bien reçu, Mr le Président, votre ordre de prendre Norfolk au plus vite. Je vais assigner les 12th et 21st divisions à cet effet.
Par contre, Monsieur, je ne concourre pas du tout à votre emploi du Corps (bientot Armée) Amphibie.
NOus pensons qu'une attaque sur Pensacola et Mobile est à exclure. L'ennemi s'y attend surement et aura facilement moyen de bloquer toute attaque dans la zone. De très lourdes pertes seraient alors à attendre.
Pour la région Atlanta-Colombus nous devons oublier aussi cette zone Monsieur le Président. En effet la présence du Merrimack dans la région m'interdit pratiquemetn tout mouvement naval dans la zone tant que je n'aurais pas de monitor à ma disposition. Mais pour en avoir il faut que la ceinture de fort sur la cote Atlantique soit réduite. Il faut aussi qu'un port de relache soit en notre possession sur cette meme cote. Or, pour le moment, aucune de ces conditions n'est remplie. Il ne faut donc, Mr le Président, trop précipité les choses actuellement. Nous devons, avant de lancer toute action dans les terres, nous assurez d'une base arriere solide sous peine de voir se réediter la campagne de Pensacola.
Je sais bien Mr le Président que vous avez des imperatifs politiques importants. Mais il ne faut pas non plus sacrifier nos troupes à ces derniers. Nous devons, je le pense, accorder buts politiques et buts militaires sous peine de faire le jeu de l'ennemi en poursuivant trop l'un au detriment de l'autre

Ceci dit je puis vous apporter neanmoins de bonnes nouvelles Monsieur. Le général Hooker me signale que toutes ces troupes se sont sorties du guepier et sont sur le point de terminer leur concentration à StJosephs. Il va y rester un temps pour remettre un peu d'ordre dans son commandement et pour recevoir le Qg qui lui est destiné. Il m'a aussi fait parvenir une liste de ses besoins.
J'ai alors fait la meme demande à mes diverses commandements. Il en ressort les demandes suivantes pour atteindre les normes definies par l'Etat Major Central
XXIIth Corps :
2 batteries de 20lbs, 1 régiment de cavalerie, 1 unités de pontonniers, 1 ballon, 1 unite de transmissions, 1 hopital et 1 unité du génie
Pour ses composantes
26th division: 1 régiment de sharpshooter
15th division: 1 batterie de 12lbs et deux régiments de réguliers
1st division: 2 régiments de zouaves

XXIIIrd Corps:
2 batteries de 20lbs, 1 régiment de cavalerie, 1 unités de pontonniers, 1 ballon, 1 unité de transmision, 1 hopital et une unité du Génie
Pour les composantes:
2nd division: 1 regiment de zouaves

XXth Corps
1 batterie de 20lbs, 1 régiment de cavalerie, 1 unité de pontonniers, 1 ballon et une unité de transmission
Pour les composantes
14th division: Deux regiments de réguliers
4th: un regiment de zouaves

XXIth Corps
2 batteries de 20lbs, une unité de pontonniers et une unité de transmissions.
Pour les composantes
5th division: 2 regiments de zouaves
8th division: 2 regiments de zouaves

Divisions libres
21st 1 batterie de 12lbs et un régiment de zouaves
12th 1 régimetn de sharpshooter et une brigade à trois elements
18th 1 brigade à trois elements

bien sur, MOnsieur le Président, ces demandes ne sont pas à satisfaire immédiatement mais en fonction de vos possibilités. Par contre il serait bienvenue daccelerer les remplacements en troupes d'elite pour recompleter le plus vite possible les rangs du Corps Amphibie

Vive l'Union

Lieutenant Général McTyrex commandant le front est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Tue Sep 02, 2008 1:59 pm

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

mon état-major me fait savoir que si le Lieutenant-Général McTyrex devait se voir accorder toutes les ressources demandées, le front Ouest devrait se contenter de quelques restes pour mener à bien la campagne de destruction de l'armée rebelle.

Pour ma part, je demande la levée de nombreux remplacements ces prochains mois afin de pourvoir au plus vite aux pertes que nous subirons certainement dans la campagne qui s'annonce. Ainsi, dois-je comprendre qu'il faudrait risquer un piétinement du front ouest, qui est le plus susceptible de nous rapporter des succès, afin de favoriser d'éventuels, hypothétiques attaques amphibies qui semblent de toute façon ne jamais devoir arriver au bon moment, ni n'être assez puissantes.

Je sais néanmoins la susceptibilité de mon homologue et je veille donc à ne point trop l'éveiller. Je sais également qu'il me rétorquera que j'ai été bien servi ces derniers temps en levées et en renforts. Force est de constater cependant que Memphis et Nashville sont tombées récemment et que ces renforts n'ont apparemment pas été vains. Force m'est bien sûr également de constater que l'effort sur Pensacola a permis dans une certaine mesure la prise de Memphis.

Je ne peux pour finir que regretter que nous ne mettions pas plus à profit nos ressources en hommes dans l'est afin de déborder, de contourner l'ennemi et de le faire sortir de sa réserve. Chaque quinzaine qui passe sans manouevres dans ce secteur le renforce un peu plus et lui permet de concentrer ses forces sur les fronts secondaires, comme les Carolines ou l'Alabama. Sur le terrain et sur le long terme, nous aurions le dessus. A ce titre, la prise de Norfolk est une bonne idée. Mais on ne m'a pas demandé mon avis. Mes commentaires sont donc inutiles comme le serait une énième analyse qui viendraient les contredire, analyse fort talentueuse j'en conviens, de l'Etat-major de mon cher homologue.

Pour terminer, je vous prie, Monsieur le Président, Lieutenant-Général McTyrex, de pardonner le ton quelque peu virulent de mon intervention mais j'ai passé une mauvaise journée, aussi ai-je ressenti le désir d'exposer immédiatement ces quelques remarques avant que le retour d'une humeur joyeuse ne me pousse à en différer l'expression.

Longue vie à l'Union.

Lieutenant-Général CristoFire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Sep 02, 2008 3:37 pm

Mannassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Lieutenant Général Cristofire
Mr le Président,

Sachez que je ne prends pas mal du tout vos recriminations concernant les renforts. Mes demandes ne sont pas executoires de suite. Je précise juste ce qu'il manque à mes commandements sans pour autant reclamer la mise en chantier de toutes ses demandes.
Loin de moi l'idée de monopoliser les renforts. La regle du 50/50 doit toujours s'appliquer plus que jamais. Cette liste est juste un memorandum pour le Président pour mettre à niveau mes troupes selon le schéma qu'il a lui meme mis en place pour nos divisions. Ces renforts arriveront quand ils arriveront. Ce memo n'est pas une demande mais plutot un plan pour aider le Président à mettre en chantier des renforts en adequation avec la situation actuelle de mes troupes. Je vous encourage d'ailleurs cher confrere à faire de meme.
Je le repete il n'est pas du tout dans mes intentions de monopoliser les renforts.

Je reconnais que pour le moment mes debarquements n'ont pas eu beaucoup de succés. Neanmoins ils ont tout de meme attirer des forces loin du champ de bataille principal. La raison principale des ces echecs tient surtout à la faiblesse des moyens que j'ai employé. J'aurais plutot du concentrer mes forces sur un seul objectif au lieu de les disperser. J'assume pleinement l'echec de la campagne sur Pensacola lancé trop vite avec trop peu de forces et de facon trop dispersé.

Par contre je m'insurge en faux sur les non maneuvres à l'Est. J'ai tenté beaucoup de choses. Mais, par incurie, beaucoup de commandants sur le terrain ont ratés des occasions ou se sont avérés trop timorés. Je pourrais citer tout les occurences d'offensive de debordement gachés par des hommes trop timorés mais la liste serait bien longue.
De plus mes troupes sont en mouvement pour reprendre une tentative de debordement en Virginie. Mais la neige gene considerablement mes mouvements actuellement.

Vive l'Union
Lieutenant Général McTyrex commandant le front est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Thu Sep 04, 2008 3:01 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général MacTyrex


Monsieur,

J'ai bien peur que la teneur de mon dernier message n'ait pas été comprise.

Les instructions que je vous ai donné sont impératives quand à leur applications. J'estime que vous disposez avec Hooker et ses troupes d'une force conséquente qu'il serait risible de laisser l'arme au pied. En conséquence, vos instructions sont d'utiliser le Fort Gadsen comme base de ravitaillment, de le garnir de troupes suffisantes pour résister à l'assaut d'une division sudiste et de reprendre l'offensive très rapidement en direction du coeur de la Confédération. La rivière vous donne un boulevard jusqu'à Colombus et Atlanta grâce à nos capacités fluviales, servez-vous en.

En ce qui concerne l'Est, l'inaction de Mansfield nous prive une fois de plus de la surprise et nous pouvons nous attendre à une réaction rapide des rebelles. La dispersion de vos forces en Alabama et en Louisiane a déjà failli conduire à un désastre, il serait dommage de rééditer ces manoeuvres.
Vous laisserez donc deux Corps d'armée de deux divisions complètes chacun retranchés en face des Corps rebelles de Frederikcsburg et Culpepper, soutenus à Alexandria par une ou deux divisions commandées par MacDowell en personne. Les autres unités seront votre masse de manoeuvre et je souhaite qu'un Corps soit affecté aux opérations de Virginie entre Norfolk et Richmond.

Comptant sur votre prompte exécution de ces ordres.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Thu Sep 04, 2008 6:52 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr le Président,

Il me semble que vous n'avez pas lu mes rapports concernant la situation autour de Colombus.
Vous pensez que l'Apalachicola est "un boulevard jusqu'à Colombus et Atlanta". Ce n'est pas le cas Sir. Cette voie de communication est un PIEGE Monsieur. Vous avez totalement oublié, je le crains, les rapports du général Hooker indiquant la présence certaine de l'ironclad Merrimack sur ce fleuve.
Je n'ai pas, Mr le Président, les moyens de venir à bout de cette menace sur le fleuve. L'amiral Farragut m'a bien précisé que sa flotte ne peut remonter le fleuve pour venir neutraliser cet ironclad (probleme de profondeur et de tirant d'eau).
Si j'envois les forces du général Hooker remonter l'Apalachicola par voie fluviale elles se feront surement intercepter et detruire par ce monstre.
La voie terrestre pour atteindre cette ville est bien trop longue. Il faudrait plus d'un mois pour y arriver. L'ennemi en profiterait certainement pour se renforcer et rendre impossible la prise de la ville aux deux divisions que je pourrais engager sur place. Pour ne rien arranger le Merrimack detruirait les convois de ravitaillement venant de Fort Gadsen laissant les forces d'Hooker en position encore plus critique que celle vecue à Pensacola.
Je dois ajouter, Mr le Président, que mon EM pense que l'ennemi s'attend fortement à un tel mouvement. Nous pensons que sa campagne actuelle pour reprendre les forts de la baie de Mobile a pour but de liberer le passage pour l'Ironclad qui s'y trouve et ainsi venir renforcé la force navale sur l'Apalachicola.
Sans la flotte de l'amiral Dahlgren dans la zone, Sir, toute expedition le long de ce fleuve ne peut se terminer qu'en catastrophe. Je vous demande donc de bien vouloir reconsiderer cette volonté imperieuse d'avancer dans la zone. Si vous décidiez, malgré tout, de confirmer cette offensive je ne serais être tenu pour responsable du désastre qui s'en suivra. Si votre décision se justifie pleinement d'un point de vue politique, il n'en est absolument pas de meme militairement.

Vos demandes concernant la Virginie seront, par contre, suivies des faits. Mais cela m'obligera à annuler mon offensive sur Covington. En effet, Sir, pour satisfaire à vos ordres de positionnement je vais devoir prelever une division sur le XXIInd Corps de Milroy et une sur le XXth d'Hamilton. Pour envoyer un corps pour les opérations sur Norfolk je vais devoir réorienter le XXIIIrd Corps de Foster vers Annapolis depuis Grafton.
Ces mouvements de troupes ne me laisseront plus comme element de maneuvre que le XXIIth Corps à deux divisions et la division de cavalerie du général Kearny. Condor nous a montré que de tels effectifs lancés sans soutien sont notoirement insuffisants pour résister à toute contre-attaque décidée de l'ennemi. Tout au plus pourrais je effectuer des mouvements de reconnaissance vers Charlottesville et Covington. Pour ne rien arranger, mes services de renseignements pensent qu'au moins tout un corps sudiste à deux ou trois divisions sous les ordres de Beauregard se trouve dans la région. Ils pensent qu'une division complete se trouverait aussi à Covington. Toute attaque dans la zone par le XXIInd ne pourrait donc aboutir qu'à un desastre du à son inferiorité numérique patente.

Mr le Président je sais que vous n'avez plus qu'une confiance ultra limité en mes capacités. Neanmoins mon EM et moi meme sommes en train de mettre au point un plan pour capturer Norfolk et menacer Richmond. Ce plan n'est encore embrionnaire et necessite la présence en Virginie de la future Armée Hooker. Cette armée serait composée de deux nouveaux corps à deux divisions (composés des 3rd, 12th, 13th, 21st et peut etre de la 18th divisions). Elle prendrait aussi sous son aile le XXIIIrd Corps.
Ce plan prevoit des maneuvres dans les parages de Suffolk et d'Edenton pour couper Norfolk de la Virginie. Puis une partie de l'Armée Hooker avancerait sur Norfolk (sans doute un corps) tandis que le reste bloquerait toute tentative de renforcements de la ville. Il serait peut etre meme envisageable de detacher un corps pour venir demanteler le reseau de fort de la cote Atlantique.
Mais ce plan impliquerait, Sir, l'abandon de toute offensive sur l'Alabama et la possible perte de Fort Gadsen, les troupes du général Hooker ayant déserté la zone.

Je vais demander neanmoins à mon EM de plancher sur des plans possibles pour se conformer à vos instructions si vous reiterez votre demande d'attaque sur Columbia ET Norfolk.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex (futur ex?) commandant le front Est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Sep 05, 2008 10:01 am

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général MacTyrex


Monsieur,

dans la mesure où vous pensez impossible de progresser à l'intérieur du territoire sudiste où vous vous trouvez compte tenu de la présence d'un seul Ironclad ennemi, je vous remercie de me faire parvenir très rapidement vos options pour l'utilisation de l'Armée Amphibie.
Pour votre information, les 4 frégates blindées que nous avons mises en chantier il y a quelques mois seront bientôt opérationnelles, ce qui vous permettra à très brève échéance de naviguer sans crainte des navires cuirassés confédérés dans la zone côtière.

Le transfert de plusieurs Monitor vers votre zone est à l'étude à mon Etat-Major mais sera de toute façon risquée compte tenu de la concentration des Forts sudistes et ne sera validée que si vous envisagez de maintenir sur votre zone actuelle une présence importante dans les mois à venir. Il va de soi que nous ne tenterons aucune opération de ce genre si vous envisagez de replier vos troupes vers le Nord.

Vous aurez noté que les Divisions désignées pour l'attaque de Fort Monroe ont été placées sous le commandement du Général Sumner dont la division a malheureusement été détruite dans sa retraite de Vicksburg. Cet officier a malgrè tout effectué une campagne remarquable dans l'Ouest et je présume qu'il fera de même sous votre autorité.

Le printemps arrive très bientôt et il est vital que nous reprenions l'initiative avant un renforcement trop important des rebelles.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Sep 05, 2008 10:14 am

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général Cristofire.


Monsieur,

une analyse intéressante de mon Etat-Major me fait part d'une projection des forces Confédérées dans votre secteur :

* Corinth : au moins 3 Divisions sous le commandement du Général Johnston, un bon officier.
* Chattanooga : probablement 2 Divisions.
* Atlanta : probablement 1 Division au moins en prévision d'une attaque des forces du Général Hooker.
* Mobile : 3 divisions dispersées avec d'excellents commandants.

Le rapport de force actuelle est relativement équilibré et pourrait tourner à votre désavantage si votre homologue retirait ses forces de la côte, permettant ainsi à 3 Divisions de remonter vous faire face.
En conséquence, je pense primordial de renforcer vos effectifs en opérant la jonction avec les forces du Général Fremont le plus rapidement possible.
Vous voudrez donc lancer sans tarder des raids de cavalerie sur Fort Smith, Little Rock et Madison, ces cités me paraissant sans grande capacité de défense. Ceci permettrait de disposer au début du printemps de forces conséquentes autour de Memphis et d'avoir capturé des villes importantes pour notre approvisionnement.

J'attends vos remarques sur cette analyse.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Fri Sep 05, 2008 11:15 am

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,

mon analyse est la suivante:

- à Corinth, le corps de Polk composé de 3 divisions. Le QG d'armée surement à proximité.

- a Chattanooga, nous devons nous attendre en effet à voir bientôt réapparaitre 2 divisions, probablement les divisions Magruder et Johnson

- à Atlanta, votre analyse me paraît exacte

- Quant aux divisions de Mobile, je ne sais si l'ennemi compte les envoyer au nord rapidement; cela risque d'être le cas lorsqu'il verra mes mouvements de cette quinzaine... Raison de plus pour ne pas lacher la pression sur cette zone par le corps amphibie, à mon avis.


Si vous me l'ordonnez, je peux renforcer plus vite que prévu l'armée de l'ouest, avec les risques que je vous ai déjà exposés.


Respectueusement,

Lieutenant-Général CristoFire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Fri Sep 05, 2008 11:59 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr le Président,

Je pense que les troupes du général Hooker n'ont pas vocation à rester en Floride. Condor a montré que l'ennemi reagira violement à toute attaque dans la zone. Il me semble dès lors inutile d'immobiliser plus avant ces excellentes troupes dans la région pour 1862.
Je pensais plutot reunir, aprés octroi au général Hooker d'un QG, les troupes amphibies avec celles prevus pour des operations autour de Norfolk et celles combattant devant Fort Monroe.
J'atteins alors enfin une masse suffisament importante pour lancer des opérations sur les cotes Atlantiques pour demanteler le réseau de fortifications et, eventuellement, marcher sur les ports qu'ils defendent. Avec cette armée à trois corps (Sumner, Foster et un poste encore à pourvoir) commandée par Hooker (qu'il vaut mieux introniser en Floride pour éviter les interferences politiques de Banks, Butler et consort) il devient possible de s'attaquer à Savannah, Norfolk et Wilmington sans aucun souci. Pour Charleston je pense qu'il faut d'abord capturer les forts defendant le cap Hatteras pour obtenir le soutien indispensable de la flotte de l'amiral Dahlgren.

Pour le moment mon EM met la derniere touche à la presentation sur carte d'une future offensive sur Norfolk avec la participation des troupes du général Hooker. Une telle offensive ne pourrait cependant pas débuter avant la fin du mois de mars compte tenu des délais de déplacement des navires. Le général Hooker demande de plus un peu de repos pour ces troupes qui n'ont pas cessées de combattre depuis leur arrivée à Pensacola en juillet. Ce répit me permettra de lui envoyer son QG et suffisament de transports pour deplacer le Corps Amphibie d'un seul bloc.
Conjugé à un effort de l'Armée de Virginie ce plan pourrait aussi permettre la capture de Richmond ou du moins de faire sauter la ligne du Rappahanock.
Je vous ferais sous peu parvenir par l'intermediaire de mon aide de camp le colonel Alten les plans detaillées des differentes phases de la campagne sur Norfolk.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Sep 05, 2008 3:47 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général Cristofire


Monsieur,

au vu des risques, il ne semble pas pertinent d'accélérer le renforcement de l'armée de l'Ouest, nos troupes sur zone me semblent suffisantes pour assurer une bonne défense et comme un afflux de troupes n'est pas envisageable pour nous comme pour les rebelles avant plusieurs mois, nous ferons avec ce que nous avons sous la main.

Suite à la dernière missive du Lieutenant-Général MacTyrex, j'approuve son idée de transférer l'Armée amphibie sur côte Virginienne, attendez-vous donc à un renforcement significatif des effectifs ennemis dès que celui-ci se sera rendu compte qu'aucun débarquement nouveau ne se produira en Louisiane, au Texas ou en Alabama.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Sep 05, 2008 4:00 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général MacTyrex


Monsieur,

suite à votre proposition de transférer l'Armée amphibie sur les côtes Virginiennes, je vous donne mon accord.
Norfolk et Wilmington me semblent les objectifs prioritaires car les moins bien défendus, Charleston me paraissant pour l'instant une noix trop dure à craquer.

Je pense que vous devriez également faire participer à cette opération les nombreux régiments de cavalerie que vous avez rassemblé à Fort Gadsen, ceux-ci pouvant désorganiser de manière très sensible la riposte rebelle en détruisant les voies ferrées de Virginie et de Caroline du Nord, en occupant les centres de recrutement rebelles, voir en capturant les dépôts.

Il est clair que le départ de Hooker et ses hommes va créer un appel d'air pour la Confédération à l'Ouest et mettre la pression sur votre homologue, il est donc vital qu'un second Corps Amphibie soit mis sur pieds à l'été afin d'obliger notre adversaire à se préoccuper des côtes du golfe du Mexique.

Je dois encore réfléchir avant de vous confirmer la nomination de Hooker en tant que commandant d'armée, l'éloignement géographique n'étant malheureusement pas suffisant pour empêcher Butler et Banks de fulminer à cette perspective, je vous le garantis !

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Fri Sep 05, 2008 5:43 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le Président

Sir,

Mon EM et moi meme avons terminé la mise en place d'un plan d'operation pour occuper Norfolk.
Plusieurs cartes sont pretes à vous être présentées pour vous aider à visualiser l'ensemble de la maneuvre. Mais elles sont fort sensibles et ne peuvent vous être remises qu'en personne.
Je sollicite donc de votre Bureau une audience personnelle en comité le plus restreint possible.
Je pourrais alors vous y exposer les grandes lignes du plan et les diverses forces qui y seront affectées.

Je ne partage pas, par contre, votre avis sur l'appel d'air qui mettrait de la pression sur mon confrere. Vous devez bien voir que la prise de Norfolk va faire peser une menace énorme sur les arrieres de Richmond. L'ennemi va devoir mobiliser de fortes quantités de troupes pour contrer notre présence sur zone. Les divisions Bonham, Magruder et Jonhson ne seront pas de trop en Virginie pour faire face au "Corps" Amphibie

Concernant les problemes de nomination, Sir, il me semble que Fort Gadsen appartienne à un theatre different de celui de Virginie. Selon le réglement militaire en vigueur la présceance ne s'applique que dans le cadre d'un meme theatre. Hooker se trouve etre le seul général capable de prendre en charge une armée sur le Theatre Sud Profond. Normalement une nomitation sur place au commandement d'une armée ne devrait pas declencher les foudres politiques des généraux Banks, Butler et Halleck. Si cela s'averait être hélas le cas je pense qu'il faudrait, Mr le Président, leur conferer des postes politiques sans commandement loin de la capitale. Je dois vous avouer que dans le cas des généraux Banks et Butler je ne serais pas chagriné de les voir prendre la direction de la Californie ou des territoires indiens. Le départ du général Halleck serait plus préjudiciable par contre dans l'optique de la formation de nos recrues. Mais l'interet superieur de l'armée commande que le général Hooker soit nommé le plus vite possible à la tete d'une armée Sir. Ses capacités d'initiative sont un plus appreciable pour mon front qui manque cruellement d'officiers dotés d'initiative (ce qui nous cause des soucis énormes et à retarder aù delà du raisonnable la rupture du front du Rappahanock).

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front est

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Mon Sep 15, 2008 1:18 pm

Manassas, Bureau du lieutenant général Mctyrex

Monsieur le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Messieurs,

Peu de mouvements à rapporter. Le temps est toujours aussi épouvantable en Virginie et interdit toute attaque.
De plus je procéde aux redeploiements demandés par le Président. Le XXIth corps se replie sur Winchester et detache une division sur Alexandria. Le XXIVth corps, quand à lui, va prendre la direction de Wilmington pour rejoindre les troupes du général Sumner.

J'ai donné l'ordre à ce dernier de donner l'assaut à Fort Monroe. Neanmoins, Sirs, il existe un risque que cet assaut ne reussisse pas malgré l'énorme superiorité numerique en notre faveur. Le général Sumner fait etat de troupes fortements desorganisées et démoralisées dans la zone. Il en impute la faute au général Mansfield qui a fait preuve d'extreme négligence. Selon Sumner Fort Monroe devrait déjà être entre nos mains depuis quinze jours. Je pense que son analyse de la performance du général Mansfield est fort juste. Cela fait deux fois que ce général met en péril la reussite d'une operation. La premiere fois eu lieu en aout lors de l'attaque contre Charlottesville. Le manque d'aggressivité de ce general nous avait couté la ville. Il recidive devant Fort Monroe qu'il aurait du prendre il y a quinze jours.

Au chapitre des inquietudes, je pourrais rajouter des rapports inquietants sur la situation dans l'etat du Maryland. D'apres mes officiers la zone regorge de sympathisants rebelles qui donnent un maximum de renseignements à l'ennemi. Nous sortons du cadre militaire mais je tenais à vous signaler, Mr le Président, que cet Etat necessiterait une reprise en main politique des plus rapides pour sécuriser mes arrieres et me permettre d'agir dans la zone sans que l'ennemi ne soit au courant de mes deploiments.

Concernant le général Hooker, il me rapporte de bonnes nouvelles. Ces troupes se sont jointes à StJosephs. D'après lui l'ennemi a abandonné la poursuite de ses troupes. Il va donc prendre un mois de repos dans la zone. Je sais, Messieurs, que vous trouverez ce delai extremement long. Neanmoins il faut bien voir que les troupes de Hooker sont à court de munitions et de ravitaillements. De plus elles se battent depuis le mois d'aout sans discontinuer et presentent des signes de fatigues évidents. Un peu de repos ne leur fera pas de mal.
Et pour finir, la flotte de transports présente dans la zone est, hélas, insuffisante pour évacuer les troupes en une seule fois. Il faut donc que la flotte actuellement au large de Fort Monroe rallie Hooker avant d'évacuer tout le monde. Le temps que la flotte arrive sur zone, le général Hooker procedera donc à une remise en forme de son commandement pour repartir de plus belle dans la future opération que nous prevoyons sur les cotes Atlantique.

Mon EM nous posons quelques questions d'intendance Mr le Président. Il m'a été rapporté la présence des deux unités de génie navale à Washington. Personne, etonnament, n'a été capable de me dire dans quelle zone ces unités devaient etre deployées. Autre question d'intendance toujours. 1 ballon, 1 unité du Génie et deux hopitaux sont en construction à Washington. Mon EM aimerait savoir à qui sont precisement destinés ses troupes. Car dans le cadre de la régle du 50/50 se pose le probleme du ballon et l'unité du génie.

Pour terminer mon EM estime qu'il serait vital de lever des remplacements pour les troupes d'élite. La 18th division ne peut se remettre en forme sans une arrivée massive de ces remplacements. Idem nous aimerions voir apparaitre des remplacements pour sharpshooter (qui ont beaucoup souffert) et encore d'autres remplacements pour le ravitaillement (nos trains sont toujours en fort mauvaise etat Sir)

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Sep 23, 2008 3:22 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Mr le Président,

Lieutenant Général Cristofire,

Peu de nouvelles sur mon front.
Le général Hooker repose comme prévu ses troupes à StJosephs. D'ici un mois il aura suffisament de transports de troupes pour évacuer en bloc la région. Il se lancera alors dans la nouvelle offensive que nous avons prévus.

En Virginie le temps est toujours aussi execrable. Il est donc quasiment impossible d'effectuer le moindre mouvement. J'ai tout de meme demandé au XXIVth Corps de lancer un mouvement de reconnaissance dans la vallée de la Shenandoah. Ce mouvement préludera à une offensive de ce corps sur Lynchburg quand le temps le permettra.

Comme je le présupposait l'assaut du général Sumner sur Fort Monroe n'a pas été couronné de succès. Les troupes ont manquées d'allant selon les dires du général Sumner. Il compte néanmoins retourner sur place d'ici la fin du mois et terminer le travail que nous attendons de lui.

Concernant notre future offensive de printemps les préparatifs suivent leurs cours. Le général Hooker devrait arriver sur zone d'ici le mois de mai. Cela laissera le temps au XIXth Corps de rejoindre sa zone de départ. Lieutenant Général, vous m'avez demandé lors de notre dernière entrevue de hater le mouvement et de lancer mon offensive le plus vite possible. Il m'est, pour l'instant, difficile de pouvoir attaquer avant le moi de mai. Pour le moment je n'ai aucune troupe en place. Pour ne rien arranger ma base logistique n'est pas encore opérationnelle et ne le sera pas avant avril. Je pourrais certes lancer l'offensive un mois plus tot mais il me faudrait alors me passer de la moitié de mes troupes. Vu l'échec de Condor je pense qu'une attaque prématurée condamnerait l'offensive à ne pas atteindre un seul de ces buts.

Mr le Président, un de mes conseillers vient de me proposer d'établir un dépot dans les Keys. Je pense que ce serait une bonne idée. Un tel dépot, hors de portée de la Confédération, pourrait remplir le rôle que nous avions assigné à Pensacola. Il serait donc, je pense, utile d'investir dans deux transports pour les expedier à Fort Jefferson (le bien nommé). Ce dépot pourrait servir de base de repli pour la flotte opérant dans le Golfe du Mexique sans avoir à faire le long voyage vers les ports de la cote Est. De plus une telle base pourrait servir à remettre en condition nos troupes pour des opérations terrestres le long du Golfe du Mexique.

Vive l'Union!

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sat Sep 27, 2008 4:56 pm

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,


si j'ai gardé le silence depuis quelques semaines, c'est parce que je réfléchissais beaucoup à la situation dans mon secteur et notamment à ce point essentiel: où se cachent les forces rebelles?

Je pense avoir découvert aujourd'hui le fin mot de l'histoire et j'en suis fort alarmé. En effet, j'ai demandé ces jours derniers à une petite unité de milicien de détruire la voie ferrée entre Christianburg et Marion, comme cela avait déjà été entrepris auparavant, afin de ralentir dans la mesure du possible d'éventuels transferts de troupes sudistes d'un front à l'autre. Le rapport que je viens de recevoir de cette brigade m'éclaire sur l'absence de forces rebelles dans mon secteur. Le Lieutenant Donovan qui commande la brigade m'indique avoir aperçu deux mouvements très importants de troupes sudistes exactement au moment où lui et ses hommes s'approchaient du tronçon qu'ils souhaitaient détruire, et ce à un ou deux jours d'intervalle.

J'en déduis ainsi que l'ennemi est peut-être en train de transférer l'essentiel de ses forces du front ouest au front est que commande mon homologue. C'est la raison pour laquelle je n'ai rencontré que peu de résistance entre Memphis, Corinth, Jackson et Vicksburg. Je pense que l'ennemi espère disposer d'assez de temps pour s'emparer de Washington, quitte à perdre plusieurs villes clé comme Vicksburg voire la Nouvelle Orleans.

Par conséquent, je demande urgemment la réunion d'un conseil de guerre afin de faire le point sur cette éventualité. Les opérations en cours devraient être reportées voire annulées afin d'organiser une défense sérieuse de la capitale car si mes calculs sont exacts, ce ne sont pas moins de 6 divisions ennemies (et non des moindres au vu de la résistance quasi nulle dans le Mississippi) qui pourraient s'abattre sur les quelques corps qui gardent Washington.

Il est fort dommage que le Président soit absent ces temps-ci, et puisqu'il m'a demandé de prendre le commandement général des opérations en son absence, je demande au Lieutenant-Général McTyrex de me faire part dans les plus brefs délais de son analyse.

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Sat Sep 27, 2008 6:54 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Lieutenant Général Cristofire,

Mon EM a bien reçu vos mises en garde sur un possible tranferts de divisions de l'ouest vers mon front.
Nous allons étudier cette nouvelle donnée à priori alarmante. Néanmoins, à première analyse, je pense que je dispose de suffisament de troupes sous mon commandement pour prévenir une chute rapide de Washington aux mains de l'ennemi.
De plus je pense que si l'ennemi se risque à une attaque directe sur Washington il va découvrir la défense de Richmond. Il aura en effet besoin de toute ses divisions pour affronter l'armée de Virginie bien retranchée comme elle l'est actuellement. Un tel mouvement pourrait laisser la capitale rebelle sans beaucoup de défense.
Dans le cadre d'une défense de Washington, je puis faire revenir pour la fin du mois les corps du général Sumner et Foster occupés actuellement le long de la rivière James et le maintenir en réserve dans la capitale.
Je viens de donner l'ordre au général Hooker d'évacuer toutes ses troupes de Floride et de les ramener le plus vite possible à Wilmington. Il devrait arriver sur place d'ici la fin du mois avec ses trois divisions d'infanterie et sa division de cavalerie. Le général Hooker m'a envoyé des rapports me montrant que ces divisions avaient retrouvées toute leurs forces et tout leur allant. Ce renfort pourrait donc s'averer determinant dans la région soit en réserve ultime à Washington soit comme fer de lance dans une attaque éventuelle de Richmond par la mer.

Dans cette optique j'ai fait donner l'ordre au général Foster de prendre d'assaut et à tout prix Fort Monroe. Une fois le fort entre nos mains la Marine pourra envoyer des corvettes remonter le James pour évaluer la défense de Richmond. De meme j'ai ordonne à la division de cavalerie qui se trouve à Hampton Roads d'avancer le long de la péninsule en direction de Richmond. Le but de cette maneuvre est de liberer le passage sur le James et d'évaluer les defenses de Richmond en vue d'une eventuelle attaque de diversion sur la zone. Le général Sumner à lui recu des ordres de mettre au repos son corps d'armée en prévision des combats à venir.

Je vais faire donner l'ordre au général Crittenden de se tenir prêt à revenir sur Washington à la première alerte. Je prefere pour le moment le maintenir à Grafton pour disposer d'une division fraiche qui pourrait faire la différence autour de Washington. De plus elle pourrait venir menacer les arrieres ennemis si l'Armée de Virginie venait à bloquer la première attaque de l'ennemi

De mème j'ai donné l'ordre au général Ricketts de se rendre à Alexandria pour y monter une nouvelle division. Le général Franklin, nouveau commandant du XIXth Corps, doit lui aussi se rendre d'urgence là bas pour y recuperer la division de Runyon et la nouvelle division en formation. Les trois divisions devraient renforcer notablement la défense avancée de Washington et seront à même de venir soutenir les deux corps de première ligne en cas d'attaque.

Pour terminer le XXth Corps de Milroy va, lui aussi, recevoir l'ordre de se replier sur Winchester pour s'y tenir en reserve. Il pourrait rejoindre Alexandria d'ici la fin du mois si la menace sudiste s'averait être reelle.

Avec toutes ces mesures nous devrions pouvoir aligner 17 divisions d'infanterie et 2 de cavalerie dans les parages de Washington d'ici la fin du mois.

Mon EM et moi meme reston neanmoins ouverts à toute suggestion.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le Front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sat Sep 27, 2008 10:59 pm

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Lieutenant-Général McTyrex,

je compte sur vous pour mettre en oeuvre dans les plus brefs délais les mesures dont vous faites état. Ainsi, je préconise le renvoi du corps Sumner à Washington et le maintien du corps Hooker en réserve avec objectif éventuel Richmond. Le cas échéant, ce corps pourra également servir au renforcement de nos défenses sur la ligne Rappahanock-Potomac. Envisagez-vous toujours de nommer Hooker à la tête d'une armée?

Il va sans dire que je vous encourage à une reconnaissance MA-XI-MA-LE au plus profond des lignes rebelles! J'en ferai de même dans la mesure du possible.

Si mes observations sont exactes, l'ennemi est en mesure de s'aligner d'ici une quinzaine de jours à un mois.

Longue vie à l'Union.
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Sun Sep 28, 2008 7:33 am

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Lieutenant Général Cristofire,

Il est toujours dans mes projets de nommer Hooker à la tête d'une armée. Il devrait recevoir sa nomination théorique d'ici une quinzaine. Une seconde armée sur mon front me permettrait d'avoir une plus grande souplesse opérationnelle. De plus Hooker s'est montré plus actif que McDowell et l'avoir à la tête d'une armée me permettrait de pouvoir mener plus efficacement des contre-attaques locales contre l'ennemi.

Pour le corps de Sumner j'ai besoin qu'il reste une petite quinzaine encore sur zone. Si je le retire maintenant je vais alerter l'ennemi sur le fait que son possible plan soit eventé. C'est un risque je le reconnais mais je l'estime nécessaire. Il ne faut pas alerter l'ennemi en décrochant trop vite de la péninsule. Les corps de Sumner et de Dix peuvent revenir en quinze jours à Washington Sir. L'ennemi mettra surement plus de temps que cela à atteindre les faubourgs de la capitale. Laissons le croire le plus longtemps possible que nous n'avons pas vent de sa tentative.
De plus s'il s'avère que l'ennemi n'a pas du tout l'intention d'attaquer dans mon secteur j'ai besoin que Sumner soit en position à Hampton Roads pour lancer mon offensive sur Norfolk. De plus ce corps est en mauvais etat et a besoin de recuperer durant quelques jours afin de retrouver une cohésion maximale dont il va avoir besoin dans les mois qui viennent. Un transfert immédiat le fera arriver à Washington dans un etat de délabrement tel qu'il ne sera d'aucune utilité pour la suite des opérations.

La ligne de défense Rappahanock-Potomac sera renforcée en premier lieu par les corps des généraux Franklin (trois divisions) et Milroy (deux divisions). Ceci implique par contre l'abandon de la défense de la vallée de la Shenandoah. Je ne puis y envoyer que la division de Crittenden pour la couvrir

Pour la reconnaissance je rencontre un probleme non négligeable. Le temps sur la Virgine est actuellement épouvantable. Toutes les routes que peuvent emprunter mes cavaliers sont soient enneigées soient tranformées en mer de boue. Les déplacements sont, au mieux, pénibles et lents. Il m'est donc difficile d'ordonner des raids dans la profondeur de cet Etat en partance de mes lignes. La division du général Kearny va tenter de s'approcher de Lynchburg pour obtenir des informations. Mais les cols de Virginie Occidentale sont encore enneigés et il me signale qu'il rencontre de grosses difficultés dans sa progression.

J'ai fait placer toute l'armée de Virginie en etat d'alerte. Il n'est rien d'autre que je puisse faire pour le moment.

Vive l'Union!

Lieutenant Général McTyrex commandant le front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sun Sep 28, 2008 5:57 pm

Bowling Green, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Lieutenant-Général McTyrex,

je ne concours pas à votre optimisme concernant le corps Sumner. Il se trouve en effet fortement affaibli, même si ses effectifs sont intacts, et représente par conséquent une cible de premier choix pour nos ennemis, alors même que Fort Monroe tient toujours, certes plus pour très longtemps

Etant donné sa désorganisation de toute façon élevée, il est plus prudent de le transférer immédiatement à Washington où il reprendra de la cohésion et servira de plus à la défense de la ville.

Votre analyse sur le reste du front me paraît fondée. Nous en saurons probablement plus rapidement.

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

Return to “La Grande Campagne en français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest