User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Wed Jun 18, 2008 12:40 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

ce QG dont parle mon homologue ne me serait pas dans l'immédiat de la moindre utilité car je n'ai aucun chef d'armée valable pour l'instant. Par conséquent, vous pouvez me le faire parvenir si vous le souhaitez mais je ne l'utiliserai pas avant quelque temps. Si le Lieutenant-Général McTyrex pense pouvoir en faire usage dans les semaines qui viennent, il peut en disposer.

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Thu Jun 19, 2008 11:17 am

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général MacTyrex


Monsieur,

concernant vos remarques sur la présence d'un état-major sans affectation, je vous avoue être tellement confiant dans vos capacités et celles de vos subordonnées que la promotion d'un général à 3 étoiles me semble imminente ! Pardonnez-moi cet excès de confiance.

En ce qui concerne les opérations en cours, si la division du général Hooker n'est effectivement pas complète et pauvre en artillerie, je pense que l'effectif de la garnison de Mobile doit se résumer à quelques unités de miliciens mal entraînés. Les chances me paraissent donc pencher plutôt en notre faveur.
Dans le pire des cas, si un assaut devait échouer, le général Hooker pourra se replier à Pensacola et y attendre sereinement la division Hulburst avant de reprendre l'offensive. Je doute que les rebelles aient la capacité de défendre correctement Chattanooga, Corinth, Memphis, La Nouvelle-Orléans et dans le même temps envoyer des renforts significatifs pour défendre Mobile.

J'approuve sans réserve lotre stratégie de terre brûlée entamée en Virginie. Cette offensive est peu consommatrice de troupes et peut avoir un impact considérable sur les capacités d'approvisionnement de l'armée de Beauregard ainsi que sur les capacités de transfert d'un front à l'autre.

Je vous invite Général à réfléchir à la possibilité d'un assaut amphibie sur Norfolk pour le début du printemps, la prise de cet important dépôt portant un rude coup à l'adversaire et mettant ainsi celui de Petrersburg à votre portée.

J'ai ordonné la formation de 5 régiments de milice à New-York pour vous permettre de tenir les villes que vous ne cessez de conquérir, je souhaite que cela vous suffise, nos capacités de recrutement étant extrémement faibles dans l'immédiat.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.
[SIGPIC][/SIGPIC]

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Fri Jun 20, 2008 8:36 am

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le Président

Sir,

Pour le moment je n'ai pas de candidat raisonnablement doué pour prendre le commandement d'une armée. De plus il me semble à la base que ce QG fut mis en place pour la zone d'opérations du Lieutenant Général Cristofire. Il me semble plutot illégitime que je m'accapare cette unité dont je n'ai, pour le moment, pas l'utilité. Je pense donc qu'un ordre de marche vers Bowling Green doit être transmis à cette unité.

Je ne partage pas votre opinion vis à vis de la prise de Mobile. Certes la garnison ne doit pas être actuellement redoutable. Mais le general Cristofire a fait etat le mois dernier d'un renforcement des troupes ennemis dans la région de Corinth. La prise de Pensacola peut inciter l'ennemi à penser que nous entendons capturer le plus de ports possibles. Mobile est fort proche et constitue la suite logique de ce débarquement. Je serais à la place de l'ennemi je n'hésiterais pas à dégarnir Corinth pour venir protéger cet objectif vital. Je tiens à vous rappeler, Sir, que Mobile est, après New Orleans, le plus grand port à disposition des rebelles sur le Golfe du Mexique. Sa perte constituerait un très grand coup porté à leur économie. Je doute, Sir, que Mr Davies accepte cet etat de fait.
Il va donc certainement donner l'ordre de dépécher par rail une ou deux divisions quitte à perdre Memphis et Corinth. Le problème qui va se poser est que ces renforts mettront moins de temps à arriver sur Mobile que les troupes du général Hooker. C'est pour cela que ce dernier a recu l'ordre de se retirer en cas de trop forte opposition. S'il échoue dans son raid l'apport des divisions Hulburt et Meagher sera alors nécessaire à la prise de la ville. L'ennemi n'aura, par contre, certainement pas la capacité de résister à un corps complet lancé contre Mobile.

Concernant Norfolk je dois vous avoue, Mr le Président, que cette opération me semble impossible à lancer pour le moment. Je ne dispose pas, en effet, d'effectifs suffisants pour lancer une opération pereine dans ce secteur en si peu de temps. A moins que vous ne m'annonciez la création d'une ou plus préférablement de deux divisions d'ici le printemps pour cette opération je ne peux pas trop disperser mes effectifs sous peine d'affaiblir la défense de Washington.
Néanmoins, en fonction du succés d'Enclume, je pourrais peut être détourné la division Mansfield et une des divisions de réserve de l'Armée de Virginie à cet usage. Mais il faut bien que vous sachiez, Monsieur, que ceci pourrait mettre en danger la capitale en cas d'attaque ennemi sur la ligne du Rappahanock.
De plus, Mr le Président, je demande une reconnaissance plus approfondie des défenses des cotes par la Navy avant de lancer le moindre débarquement. Vous devez bien comprendre, Sir, que Condor a reussit pleinement grâce à l'effet de surprise. L'ennemi ne s'attendait visiblement pas à un assaut amphibie de notre part. Ce ne sera plus le cas dans nos opérations ulterieurs. Il risque donc de renforcer certains points de la cote et de delaisser certains autres. Pour détecter ces points faibles et les exploiter il faut que la Navy lance des corvettes devant le plus de sites possibles d'action amphibie. Or, d'après mes renseignements, la Navy ne dispose que de très peu de ces vaisseaux et que ces derniers soient plutot utilisés à la chasse aux corsaires rebelles. Je regrette d'ailleurs que le plan Anaconda du general Scott ait été abandonné. L'asphyxie par blocus rapproché de certains ports aurait été fort profitable sur le long terme. Un investissement dans la Navy, certes couteux en ressources financieres et en militaires, ne ponctionnerait par contre que légérement notre potentiel humain. je m'étonne que vous n'ayez pas envisager de develloper plus la Navy que celà. Certes nos besoins en hommes pour nos offensives sont conséquents. Mais ils nous faut aussi empécher l'ennemi de faire vivre ses armées. Et pour celà nous devons lui supprimer les moyens d'exporter et d'importer des ressources. Je me fais donc ici l'apotre du plan de mon ancien mentor. Anaconda doit être réactiver le plus vite possible Monsieur. Et ceci passe par des investissements dans la Navy. Mon EM pense que nous pourrions mettre en chantier d'ici la fin de l'année 8 corvettes, 4 fregates blindés pour contrer les Ironclads ennemi et 4 flottilles de blocus (2 corvettes, 1 fregate et une flottille par tour). Le cout en serait assez minime (137k $, 13 compagnies et 95 fournitures de guerre par tour). A noter que, hormis les finances, nous disposons déjà en réserve de tout le cout total des ces constructions soit 548k $, 52 compagnies et 380 fournitures de guerre.
Cela nous forcera evidement à renoncer à certaines exigences en matiére de troupes. Mais l'hiver arrivant nos besoins dans le domaine vont certainement diminuer. Le moment me semble donc propice pour lancer un vaste programme de construction navale pour étrangler l'économie ennemi. Couplée à mes raids de dévastation sur les Carolines et notre prochaine offensive commune sur la Géorgie cela devrait mettre en pieces la capacité de l'ennemi de lever et surtout d'équiper des troupes en nombre suffisant pour nous contrer.

Vive l'Union!

Lieutenant-Général Lewis McTyrex, commandant le Front Est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Jun 20, 2008 8:51 am

Washington DC, bureau du Président
A l'attention du Lieutenant-Général MacTyrex



Monsieur,

j'ai été très étonné de vos remarques négatives concernant la navy. Je vous invite à reprendre notre correspondance dans laquelle j'ai déjà clairement exprimé ma volonté de mettre en chantier dès que nos moyens le permettront, une flotte digne de ce nom apte à supprimer peu à peu les importations de la Confédération.

Le débat entre la primauté accordé dans un premier temps aux forces terrestres ou à la marine est clos, la priorité va aux formations terrestres jusqu'à la fin de cette année.

Votre état-major est très certainement brillant mais n'a pas le monopole de la réflexion, je vous encourage donc à modérer les critiques de vos subordonnés.

Par ailleurs, en ce qui concerne l'éventuelle renforcement de Mobile par des brigades voire des divisions rebelles, je considère que tout renfort significatif dans cette zone viendra diminuer la résistance devant les troupes du Lieutenant-Général Cristofire. Si l'échec de la prise de Mobile implique dans le même temps une prise de Corinth et Memphis, je m'estimerai extrèmement satisfait.

Enfin, concernant Norfolk, si je vous ai précisé la période du printemps pour une éventuelle offensive, il va de soit, comme je vous l'avais déjà signalé, que d'ici là vous disposerez d'au moins deux divisions supplémentaires pour mener cette opération à bien, les perspectives de recrutement en fin d'année étant excellentes.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Fri Jun 20, 2008 9:40 am

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le Président

Sir,

je pense que vous vous meprenez sur mes propos. Personne ne critique l'action de la Navy bien au contraire. Je n'ai, pour ma part, qu'à me féliciter de l'action de cette derniere aux cotés du général Hooker.
C'est justement par ce que je pense que l'action de la Navy est importante que j'ai demandé une augmentation de ses capacités. Comme de plus vous nous aviez signalé que les capacités de recrutement en hommes étaient limités j'ai jugé utile de lancer durant l'hiver une programme de construction navale. A noter que, dans mon idée, ce renforcement ce serait fait sur mon allocation de renforts pour les deux mois à venir.

Mais tout ceci n'était qu'une suggestion de ma part Sir. Vous la jugez inopportune soit. Mais je me devais de vous la presenter malgré tout. Soyez dorénavant assurer, Sir, que mon EM et moi meme ne vous ferons plus parvenir la moindre proposition dans le domaine naval et stratégique comme vous semblez l'exiger.

Vive l'Union

Lieutenant-Général Lewis McTyrex commandant le Front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Wed Jul 02, 2008 5:24 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

une quinzaine bien décevante en cette fin d'année. Encore des inefficacités de commandements et des retards dans nos opérations qui nous font perdre un temps précieux. Le Général Shields a totalement raté l'opération de prise d'Island 10. Les nombreux délais ont considérablement affaibli la cohésion de sa division et il n'a MEME PAS tenté l'assaut du fort alors qu'il est en préparation depuis un mois. Je vais réfléchir à une mutation rapide...

Le mauvais temps va considérablement nous géner à Chattanooga, malgré l'arrivée très prochaine de Lyon. Je vais tenter une nouvelle prise de la ville; si cela devait échouer, je prendrai mes quartiers d'hiver dans cette zone.

Le général Sumner est encore et toujours inactivé et cela commence à sérieusement me gêner...

Seule bonne nouvelle, on ne reverra pas la flotte rebelle de sitôt. L'amiral Foote l'a réduite à peau de chagrin.

Je vous recontacte lorsque j'aurais réfléchi plus en détail à la suite de mes opérations.

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Thu Jul 03, 2008 6:25 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

je vous communique mes demandes pour cette quinzaine. Je demande à nouveau un investissement important dans le transport fluvial en plus de la construction si possible d'un ou deux transports fluviaux dans le Missouri. Pourriez-vous si possible lever une brigade supplémentaire dans le Missouri que je dirigerai vers Fayetteville afin de contrer la contre-attaque ennemie qui ne devrait pas manquer d'avoir lieu dans ce secteur dès que le temps sera plus propice.

Longue Vie à l'Union

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Fri Jul 04, 2008 9:08 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le President et Lieutenant General Cristofire,

Messieurs,

Je n'ai pas de bonnes nouvelles à vous annoncer. En effet toutes mes opérations semblent avoir échouées durant cette quinzaine. L'ennemi semble s'etre enfin ressaisi et oppose maintenant une resistance beaucoup plus efficace et determinée.
Dans ces conditions, nos troupes n'ont pas pu capturer les deux objectifs que je leur avais assigné.

Comme prévu le général Hooker me rend compte de l'échec de sa tentative de raid sur Mobile. Il me rapporte qu'une division complete aux ordres de l'exellent Longstreet se trouve devant la ville. De plus, selon lui, la garnison de la ville aurait été fortement renforcée. L'ennemi s'attendait donc à une attaque dans le secteur. L'arrivée de la division Longstreet(sans doute par voie ferré) a empeché la prise rapide de la ville. Je vais donc devoir revoir le déroulement de Démon.
Dans un premier temps le general Hooker va recuperer dans la ville de Blakeley et attendra la mise en place du dépot de Pensacola. Le général Hulburt, quand à lui, va attaquer Fort Morgan qui defend la baie de Mobile. Je ne peux lancer d'assaut sur Mobile tant que le depot de Pensacola n'est pas operationnel. Plutot que de laisser cette unité l'arme au pied je la lance dans la capture d'un des deux forts. Elle pourra toujours se reunir sous le commandement du général Hooker ulterieurement.
Dans le meme ordre d'idée j'ai fait donné l'ordre au general Meagher de prendre le large direction Fort Gadsen. Vous me demanderez sans doute pourquoi detourner cette division de renfort vers cette cible. La réponse est fort simple. Messieurs, Fort Gadsen peut me permettre de lancer un assaut naval en direction de Colombus. Dans le cadre de notre opération conjointe vers Atlanta une telle prise peut nous ouvrir des portes. De plus elle obligera l'ennemi à divertir des troupes pour défendre Colombus devenu soudain vulnérable. Cette attaque n'est donc pas une perte de temps mais un investissment sur le futur de nos opérations. De plus la division du general Meagher ne servira à rien tant que, là encore, le dépot de Pensacola ne sera pas opérationnel. Autant lui faire executer des missions de combats que de la voir attendre arme au pied la mise en place de notre base opérationnel sur Mobile.

Autre déception de cette quinzaine Enclume. Cette derniere opération vient d'être mise en péril par la réaction totalement inattendu de l'ennemi. En effet la ville de Covington si importante pour cette opération vient d'etre reprise par l'ennemi. C'est tout une division aux ordres de G. Smith que l'ennemi a envoyé sur place. Etonnant tout de meme de voir une telle reaction. A croire que l'ennemi a deviné Enclume. Du coup cette opération est, à mon avis, compromise dans son ensemble.
Pour ne rien arranger le raid sur Garysburg s'avère etre un echec cuissant. La "division" de cavalerie n'a pas reussit à enlever le dépot. La voici donc totalement isolée en territoire ennemi et, qui plus est, sous un temps épouvantable. J'ai donc donné l'ordre à cette unité de prendre la mer et de se replier sur Edenton pour un rapatriement par voie maritime. Un transport a d'ailleurs pris la direction de la baie d'Albermale pour y receuillir cette troupe au cas où Edenton ne sera pas prise.
Parrallement la division Wood va etre redirigé vers Harper's Ferry pour se joindre à la division Mansfield. Enclume etant compromise je dois donc reconcentrer mes forces en prévision de la reprise des hostilités après la fonte des neiges. Car le temps ne me permet pas de lancer des offensives majeures sans trop prendre de risques.

Neanmoins, le corps de Milroy va tenter une nouvelle reconnaissance en force sur les positions de Johnston à Fredericksburg. Certes nous savons pertinement que cette offensive n'a que fort peu de chances d'aboutir. Mais, avec l'ajout prochain de la reserve de McDowell dans le secteur cela forcera l'ennemi à revoir la position du général Jackson. Le général Hamilton pourrait alors avancer en direction de Charlottesville.
Mes operations peuvent sembler confuses pour le moment. Mais je dois bien avouer que les réactions de l'ennemi m'etonnent fortement. Il a engagé deux divisions dans des opérations forts péripheriques. La division Zollicofer mettra beaucoup de temps à revenir de son siége de Fort Monroe. La division Smith, quand à elle, va se retrouver isolée à Covington. C'est donc tout le corps de Bonham qui semble avoir été dispersé. Du coup je me demande de quelles réserves il dispose en Virgine.

Je vais avoir besoin de remplacements plus que de renforts. J'ai un besoin absolu d'un remplacement QG, de remplacements legers et de remplacements en Sharpshooters. Il me faudrait aussi quelques unités de 10lbs en renfort.

Je reste à votre dispositon

Vive l'Union!

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le Front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Fri Jul 04, 2008 10:08 am

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

une chose est sûre, messieurs, l'on n'est jamais trop prudent quant aux informations que l'on divulgue dans nos courriers respectifs. La sécurité n'étant pas optimale, nous ne sommes jamais à l'abri d'un coup d'oeil furtif à la lumière d'une bougie...

Plus sérieusement, l'ennemi a sûrement mis à profit les très très très longs délais pour revoir sa copie. Ainsi, si Enclume est compromis, je vous implore d'envisager cher collègue une offensive frontale d'envergure pour le début du printemps. La situation dans laquelle nous nous trouvons ne peut que conforter les rebelles. L'attente leur fait gagner du temps chaque quinzaine et leur permet de redéployer à loisir des hommes et du matériel. je ne serais pas étonné que Chattanooga soit renforcé rapidement; aussi j'espère pouvoir prendre la ville bientôt...

Je suis persuadé pour ma part que l'ennemi ne dispose pas de réserves en Virginie. Au vu des nombreux fronts que nous avons ouverts, il ne peut se le permettre. Ainsi vos opérations sur Colombus et fort Gadsen notamment sont fort pertinentes et je vous encourage à continuer vos efforts, cher camarade.

Pour terminer, je me joins à vous dans vos demandes de remplacements mais je demande plus particulièrement dans mon cas de la cavalerie.

Longue vie à l'Union!

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Fri Jul 04, 2008 11:14 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le Président et du Lieutenant Général Cristofire,

Messieurs,

Une offensive majeure en Virginie pour le printemps me parait être assez hasardeuse du moins dans ses résultats. Certes je ne compte pas rester les bras croisés sur le Rappahanock. Mais cela sera plus un long conflit d'attrition qu'une offensive victorieuse et rapide. D'énormes pertes sont à prévoir. Pour ne rien arranger je n'ai qu'une confiance relative dans les chefs d'armée et de corps de ce front. Ils ont fait maintes fois défauts durant l'été lorsque l'ennemi était encore vulnérable. Malheureusement je n'ai personne d'autres à mettre en poste à moins de rappeler le général Hooker de Floride. Je souffre vraiment d'un encadrement de faible qualité dans la région. C'est pour cela que j'ai privilégié l'envoi de mes officiers les plus compétants dans le cadre du Corps Amphibie.
Concernant les réserves sur ce front il manque d'après nos estimations une à deux divisions commandées par Beauregard le mois dernier. Bref il reste, à notre avis, quelques unités en protection sur les arrieres de l'ennemi du coté de Richmond.

Le général Cristofire parle d'opérations sur Colombus. Pour le moment il n'est pas à l'ordre du jour de monter une attaque contre cette ville. Le Président a fixé Mobile comme objectif pour le Corps Amphibie. Mais le renforcement de la garnison de la ville m'oblige à faire une pause opérationnelle pour mettre en place une base logistique nécessaire à mon ravitaillement mais aussi aux remplacements.
Colombus ne deviendra une cible que lorsque le Président décidera que je devrais conduire la marche vers Atlanta. Neanmoins la division du général Meagher va prendre Fort Gadsen pour d'abord s'aguerrir et ensuite faire peser une menace indirect sur l'ennemi. Ce dernier ne pourra pas negliger la possibilité d'un assaut sur Colombus et devra renforcer cette ville au detriment d'autres points.
Cette attaque de Fort Gadsen est une maneuvre par anticipation et nullement le point de départ d'une action immediate sur Colombus. Mr le Président je me conforme à vos ordres concernant Mobile. Mais, je le répéte, sans base logistique à Pensacola je ne peux en aucun cas lancer une quelconque opération avec des chances raisonnables de succés. Le temps de mettre en place cette base, il me parait plus judicieux de faire effectuer des opérations aux divisions du Corps Amphibie même contre des objectifs qui peuvent paraitre secondaire. Chaque victoire aguerrira de toute facon un peu plus mes troupes et les rendront plus aptes à déloger le général Longstreet de Mobile le moment venu.
A noter que je vais retirer une et peut etre deux divisions de cavalerie de Virginie pour la transferer en Floride. De là elles pourront mener des raids sur Jacksonville, la voie ferré entre Mobile et Meridian ou bien encore contre Sparta.

Vive l'Union!

Lieutenant-Général Lewis McTyrex commandant le Front Est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Jul 04, 2008 6:21 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention des Lieutenant-Généraux MacTyrex et Cristofire


Messieurs,

si les opérations récentes n'ont pas connu le succès escompté, les résultats déjà obtenus sont excellents étant donné la date à laquelle nous sommes et du peu de moyens dont vous disposiez.

Il semble qu'après avoir fait face à vos troupes de manière décousue, les rebelles aient retrouvé un semblant de vigueur. Compte tenu des pertes déjà infligées, je suis persuadé que leur deuxième ligne de défense est extrèmement ténue. Par ailleurs, le fait de frapper en plusieurs endroits a obligé notre adversaire à dangereusement diviser ses forces.

Le temps étant de moins en moins propice à l'offensive, je vous invite à consolider vos positions en attendant la constitutions des nombreuses brigades qui viendront renforcer vos forces respectives en début d'année.

Je pense par ailleurs que le problème du commandement va en partie se résoudre à la même époque, plusieurs généraux de valeur étant en cours de transfert de nos postes frontières.

Vous avez déjà accompli un travail remarquable en jettant la panique dans le camp adverse, ne vous démotivez pas !

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sat Jul 12, 2008 9:39 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

c'est une catastrophe incompréhensible qui a lieu ces jours-ci aux abords de Chattanooga. Le Général Lyon s'est fait littéralement taillé en pièces, deux divisions sont anéanties dans la prise de la ville. C'est un échec incompréhensible, la plus lourde défaite de ma carrière. Par conséquent, si le Président le souhaite, je lui présente ma démission sur le champ.

Afin de pourvoir au plus rapide, je vais demander aux restes des forces de Lyon de se replier sur Nashville par navire et au Général McClellan d'y reprendre position immédiatement. Quant au Général Sumner, il va sans dire que son escapade vers Vicksburg est désormais plutôt anecdotique, ses forces seraient plus utiles au Nord de Corinth ou aux abords de Nashville.

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Jul 15, 2008 9:28 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le Président et du Lieutenant Général Cristofire

Sir,

J'apprends à l'instant la lourde défaite de Chatanooga. Neanmoins il faut bien considerer le fait que la ville et son dépot sont entre nos mains et que l'ennemi se trouve sans aucune voie rapide de ravitaillement dans la région. Malgré les pertes je pense que la campagne peut etre considéré comme une réussite.

De mon coté je note un nouvel accés de désobeissance patent de la part de mes subordonnés. Au moins un général de corps d'armée et deux divisionnaires ont tout bonnement ignorés mes ordres pour n'en faire qu'à leur convenance personnelle. Je ne les ai pas limogé sur le champ pour la bonne raison que je n'ai, hélas, personne pour les remplacer. Neanmoins je tiens à signaler à Mr le Président que je compte demettre dès que possible de leurs fonctions les généraux Milroy (qui n'a pas attaquer Fredericksburg comme prévu), Hulburt (qui a préféré rejoindre Hooker plutot que prendre Fort Marion comme ses ordres le lui demandaient et Wood (qui n'a pas rejoint le général Mansfield à Harper's Ferry mais a prefere camper en montagne puis prendre la direction de Grafton). Ces trois incapables sont totalement indignes de prendre le commandement de la moindre unité. Néanmoins le général Hulburt, qui a pris Talahassee se verra assigner un nouveau poste de chef d'Etat Major auprès du général Hooker.

Seul point positif de mon front: la prise d'Edenton. La division de cavalerie qui devait prendre Garysburg a pu s'emparer de cette ville cotiere.

Mon EM m'a proposé un plan pour relacher la pression que risque de subir le général Cristofire. Comme vous le savez le general Meagher, à la tete de forces considérables, doit attaquer Fort Gadsen. De là je vais lui transmettre l'ordre de foncer vers Colombus. Dans le meme temps le général Hulburt devra avancer par voie terrestre en direction de Sparta et de Montgomery. Une troisieme pince navale composée des unités que j'ai faites rassemblées à Atlantic City va prendre la direction de Macon. Cette ville est facile à atteindre par la mer et ne devrait etre que tres peu defendue.

Par ailleurs les divisions Wood et Mansfield se retrouvant sans emploi suite à l'annulation d'Enclume je pense m'en servir pour conquerir un nouvel Etat. La cote du Texas va devenir leur objectif. Galveston puis une marche sur Houston et se sera un nouvel Etat qui rejoindra l'Union.

Je me tiens, naturellement, à votre disposition pour de plus amples informations.

Vive l'Union!

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le Front Est

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Wed Jul 16, 2008 3:11 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention de Mr le Président,

je n'ai pas évoqué le sujet des renforts. Je pense que, vu la situation à l'Ouest, il ne me faille pas en demander un seul.
Si, à la rigueur, vous pouviez vous focaliser sur des remplacements de fantassins, de sharpshooters et de cavaliers cela nous aideraient neanmoins grandement vu mes intentions offensives pour la fin de l'année

Vive l'Union

Lieutenant Lewis McTyrex commandant le front Est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Fri Jul 18, 2008 10:39 am

Washington DC, bureau du Président
A l'attention des Lieutenant-Généraux Cristofire et MacTyrex


Messieurs,

je ne vous cacherais pas que l'échec de l'attaque de Chattanooga a été un coup dur pour les jeunes collaborateurs de mon cabinet, l'ampleur des pertes finissant de faire blémir les moins solides d'entre eux.

Cette action était cependant audacieuse et réfléchie et seul un incroyable coup de chance des rebelles a pu les mettre en état de résister à nos vaillants soldats. La destruction préventive du dépôt de la ville est un signe plus que révélateur du peu d'espoir initial des sudistes de défendre victorieusement cette position.
Il va de soi que la démission du Lieutenant-Général Cristofire n'est pas d'actualité.

Je regrette surtout le manque d'ardeur et d'initiative de nombreux généraux, tous théâtre d'opération confondus, dont l'inaction nous a conduit à différer plusieurs opérations de consolidation et à disperser nos forces sur des opérations mineures. En conséquence, j'approuve la décision du Lieutenant-Général MacTyrex de démettre dès que possible de leur fonction les officiers les moins combattifs.
De même, j'approuve le déplacement du général Meagher et de ses divisions sur le front de la Géorgie et de l'Alabama. Cet attaque sera du meilleur effet pour réduire la pression sur le Tennessee et affoler un peu plus l'armée Confédérée sur place.

La destruction des troupes du Général Lyon est une tragédie mais nous disposons cependant d'une capacité de recrutement très large dans les deux mois à venir, pouvant aisément remplacer ces victimes. Par ailleurs, le différentiel de pertes est encore très nettement en notre faveur, ce que le camp adverse ne peut se permettre sans compromettre très gravement les misérables chances de succès de sa rebellion.

Je vous renouvelle à tous deux toute ma confiance et vous annonce dors et déjà la mise sur pied de plusieurs divisions d'ici la fin de l'année, environ 800 compagnies étant en cours d'instruction, ces effectifs devant vous permettre de prendre un très net ascendant numérique et de multiplier les fronts.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sat Jul 19, 2008 2:06 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

je remercie tout d'abord Monsieur le Président de continuer à me témoigner sa confiance et à soutenir nos efforts.


Rapport d'analyse sur la conduite de la guerre depuis avril 1861

Ces quelques notes afin de vous faire part de diverses analyses sur mes différents secteurs ainsi que quelques remarques relatives aux fronts ouverts par mon homologue, et ce dans le but d'établir une réflexion ferme sur la situation actuelle et à venir.

Secteur West

Les opérations menées depuis avril dans ce secteur par le Général Sumner ont été à mon sens très pertinentes. J'ai pu obtenir en très peu de temps la prise de Springfield et de Fayetteville et j'aurais pu menacer directement Little Rock. Cependant, je pense que j'ai commis une erreur en lui demandant de faire un arrêt à Madison avant de l'envoyer vers Vicksburg. Il aurait été bien plus sage et surtout bien plus prudent de l'envoyer à Little Rock avant de tenter ce genre d'aventures. La prise de Vicksburg par Sumner n'aurait eu de sens que si la prise de Chattanooga avait été un succès et si le Lieutenant-Général McTyrex avait pu prendre Mobile. Désormais, le Général Sumner court un grand risque en s'isolant en plein Mississippi, cerné par l'ennemi. Je le répète, c'était une erreur de ma part de l'envoyer prématurément dans cette zone. Aussi, il me semble normal de lui demander de remonter et de sauver sa division vers le secteur de Memphis où les forces du Général Grant pourront couvrir sa retraite. A noter que j'ai eu très chaud car un Ironclad a failli prendre Sumner en tenaille et l'envoyer directement par le fond. La prise de Vicksburg était probable mais les rebelles auraient pu facilement contre-attaquer et réduire Sumner en charpie.

Vous constaterez que Fort Smith a été repris, ce qui n'a que peu d'importance mais il va falloir renforcer la division Frémont, par précaution, même si je doute que l'ennemi puisse se permettre de disperser ses forces dans ce secteur pour des gains peu concluants pour leur cause rebelle, à mon avis.

Secteur Paducah-Island 10-Corinth-Memphis

Le Général Lyon a parfaitement rempli sa mission en conservant le plus longtemps possible Paducah et en permettant de couper les forces de Polk de Nashville. L'élaboration du plan Damoclès, et je me permets de m'autocongratuler, a été un succès formidable. Je suis très satisfait d'avoir pu obtenir de tels résultats avec si peu de troupes en si peu de temps. Lyon en aura été le fer de lance, même si son échec de Chattanooga a du lui remettre les idées en place.
Dans cette zone, l'arrivée du Général Grant est une bénédiction. A noter qu'il peut être promu à 3 étoiles, Monsieur le Président. Il faut absolument lui confier le commandement de la future armée du Tennessee, au détriment de McClellan, quitte à perdre des points de Moral National. Grant va pouvoir désormais menacer directement les forces rebelles massées à Corinth, en plus de couvrir la retraite de Sumner.

Mais il nous faudra prendre Island 10. Ce sera chose faite par la division Humphreys basée aux forts HD avec toute notre flotte dès que le fleuve ne sera plus gelé! Voilà qui est dommage et ralentit de nouveau la prise de ce fort. Lorsque ce sera fait, nous aurons une belle autoroute au coeur de la Confédération.

Cependant, avant de poursuivre vers Memphis-Corinth, il me faut absolument sécuriser mes arrières et me renforcer de 3-4 divisions (Humphreys, Sumner, plus deux autres divisions). A noter que la création d'une armée par Grant me permettra de manoeuvrer en corps et de couvrir plus d'espace. Les levées de ce début d'année devront me permettre d'obtenir ces effectifs!

Secteur Nashville-Forts HD-Chattanooga

Encore une fois, la vitesse d'exécution de Damocles nous a donné l'espoir de concrétiser à Chattanooga avec le plan Nougat. Ce dernier est bien sûr un échec, notamment en raison de l'obstination de Lyon et de ses échecs de repli ainsi que d'une coordination lamentable avec son homolgue Griffin. J'ai commis là aussi une erreur, celle de ne pas avoir attaqué la ville plus tôt. Je pensais en effet prendre Magruder de vitesse dans sa retraite vers la ville et lui couper la route mais j'ai été surpris de la vitesse à laquelle il s'y est replié. J'ai donc perdu un voire deux tours précieux, qui m'auraient permis à coup sûr de m'emparer de la ville. La déroute subie repousse l'opération vers Atlanta aux calendes grecques.

Nashville n'est pas en danger pour l'instant mais je préconise d'y établir une division supplémentaire par prudence.

Réflexion sur les secteurs de mon confrère

A Pensacola-Mobile, n'en déplaise à mon homologue, je pense que la situation est bloquée car la division Longstreet (5-3-6, je vous le rappelle, expert en défense) présente sur place est très solide. A moins d'ouvrir un front supplémentaire à proximité et d'obliger les rebelles à courir dans tous les sens (et nous aussi...), un assaut frontal me parait voué à l'échec.
De plus, Talahassee est quasiment perdue.
Je préconiserais d'abandonner purement et simplement la zone et d'utiliser ces deux divisions dans un tout autre secteur, à savoir celui de Norfolk-Charleston-Savannah. En effet, l'échec des attaques de l'armée du Potomac étaient à mon avis fortement prévisibles, étant donné la qualité de l'adversaire et de son potentiel de retranchement. Il faut à mon avis, multiplier les attaques dans le rayon de Richmond. La perte de Fort Monroe ne va pas faciliter la tâche de mon homologue, de plus. L'armée du Potomac doit être encore renforcée, à mon avis, pour être efficace. Je vous rappelle de plus que l'ennemi rentre en 1862 de très bons généraux, et notamment Lee, au plus tard en juillet.
Vous savez tout cela bien entendu, mais je crois que nous pouvons en discuter tous ensemble afin de tirer toutes les conséquences de nos revers respectifs.

Respectueusement!

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Sat Jul 19, 2008 3:34 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Monsieur le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Pour ma part je ne donnerais aucun avis sur les opérations de mon collégue. Son front n'est pas de ma compétence et je pense qu'il ne faut pas interferer dans les plans du Lieutenant Général Cristofire.

Aussi je ne comprends pas très bien les critiques qui me sont adressés. Il est, pour moi, HORS DE QUESTION d'abandonner le secteur de Mobile. Certes la division Longstreet est redoutable et présente un souci. Mais je tiens à rappeler à mon collègue que je dispose actuellement de deux divisions dans le secteur (et qui sont en charge de capturer les forts defendant la baie de Mobile) et que trois autres divisions sont en route pour la zone (les divisions Meagher qui va attaquer et sans doute capturer Fort Gadsen, Mansfield et Wood qui vont peut etre s'aguerrir un peu en attaquant Jacksonville au passage + une "brigade" de cavalerie). A terme je vais disposer d'une supériorité de 5 contre 1 en nombre (de 2.5 contre 1 en terme de puissance)dans la zone. J'ai donc largement de quoi inquiéter l'ennemi et meme le battre grace à l'entrainement superieur des mes divisions qui sont toutes aguerries (au moins une à deux unités avec une étoile ou plus sauf dans la division Wood)
Car s'il dispose de Longstreet je dispose aussi de Hooker notre specialiste des attaques dans la zone. Couplé au général Meagher (3-3-1 faut il le rappeler) il y a de fortes chances qu'avec toutes ses forces il puisse battre la division Longstreet.

Et combien meme je ne puis prendre Mobile (évantualité que je ne néglige pas. Dans ce cas là je pense qu'une flottile de blocus sera à mettre en jeu dans la baie de Mobile pour réduire la capacité de ce port) je peux avancer en Géorgie par Sparta, Montgomery et Columbus. Autant de raisons pour ne pas abandonner cette position.
Attaquer dans le secteur Savanah-Charleston est non seulement inutile mais dangeureux. Les forts defendant ses ports sont redoutables. Nous aurions plus de pertes et surtout nous nous rapprocherions trop des hommes de Virginie (dont le fameux Lee). Il faut au contraire étirer le plus possible le dispositif de l'ennemi.
De plus, il est totalement illusoire, comme l'a montré les attaques de l'Armée de Viriginie (et non du Potomac), de vouloir maneuvrer dans le secteur de Richmond. Le terrain ne s'y prete guere et nous devrions mener alors une politique d'assaut frontaux suicidaires face à un ennemi retranché et bien commandé.

La marine nous permet de frapper aisement un peu partout et de transferer des troupes rapidement d'un bout à l'autre de la Confédération. Pourquoi donc devrions nous nous priver de cet atout? Tout cela parce qu'UNE division ennemi a repoussée une de nos divisions à Mobile? Non la zone de Pensacola-Mobile présente trop de possibilités stratégiques pour être abandonné au profit d'assauts inutiles et couteux en Virginie:
1. Cela fournit un port aux flottes de blocus dans le Golfe du Mexique.
2. Cela nous ouvre une porte vers la Géorgie le coeur industriel du Sud.
3. Cela fixe le meilleur officier défensif ennemi sur un secteur lointain
4. Mobile est un port important qu'il ne faut en aucun cas aux mains de l'ennemi ou non bloqué.
5. Pensacola peut servir de tremplin pour une attaque sur Galveston ou La Nouvelle Orleans ou bien Atlanta

Je ne partage pas non plus votre avis sur Talahassee. Regardez bien les combats. Celui qui a perdu le plus de monde et se retrouve en difficulté c'est bel et bien Floyd. Son unité est totalement sans cohésion et ne pourra sans doute pas renouveller une attaque. Nous avons certes perdu 600 hommes dans le coin mais ce sont près de 1400 rebelles qui sont restés sur le tapis. Une brigade entiere de sudistes a été réduite en charpie à Talahasee. Et le drapeau de l'Union flotte encore là bas. De plus, étant un dépot, nos forces recevront facilement des remplacements...ce qui n'est absolument pas le cas de l'ennemi qui va devoir se retirer sur Jacksonville ou faire venir une autre brigade qui ponctionnera un peu plus la ressource humaine limité de notre adversaire.
Meme si Talahassee tombe, il sera aisé de la recapturer avec le Corps Amphibie. Je vais avoir d'ici le début de l'année deux divisions fraiches qui vont prendre la mer pour Pensacola. L'ennemi ne pourra pas resister à ces unités. Avec cette fois ci la prise conjointe de Jacksonville, cela empechera définitivement toute velleité offensive ennemi dans la zone. Sans dépot il ne pourra se risquer en Floride sans risquer la rupture logistique et la perte de précieuses unités. Dois je aussi rappeler à Mr le Président que ces deux villes sont des objectifs stratégiques. En priver l'ennemi c'est le priver non seulement de ressources (en manpower dans le cas présent) mais aussi de points de victoires.

Aussi Monsieur le Président je vous demande de ne pas changer l'objectif du Corps Amphibie du général Hooker. Il reste, à l'heure actuelle, le seul corps qui peut lancer des offensives victorieuses. Je sais que vous pencheriez plus pour des actions sur les cotes des Carolines. Mais, je vous le repete Mr le President, ces cotes sont extremement bien defendues par leurs forts. Le temps de les reduire et l'ennemi pourra rameuter tout un tas de troupes pour défendre et rendre imprenable les villes de Savanah, Charleston ou Willmington. Et tenter de forcer le passage des forts revient à deux choses:
-exposer dangeureusement nos troupes à des bombardements
-isoler nos troupes du ravitaillement venant de la mer.
Je ne puis souscrire à une telle action que ne pourrait aboutir, Mr le Président, qu'à la destruction du Corps Amphibie.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front Est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sat Jul 19, 2008 9:03 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Lieutenant-Général McTyrex,

ne le prenez point mal, cher Lieutenant-Général. Vous savez pertinemment que ce ne sont absolument point des critiques à votre égard. Simplement des réflexions qui devront nous permettre d'enrichir notre débat et de rendre nos actions plus efficaces, les miennes y compris. Ne soyez donc point si susceptible, cher confrère!

SI vous ètes confiant quant à Longstreet, je ne puis que m'incliner devant votre foi en la victoire dans cette ville. Quant aux forts bordant Charleston et Savannah, je ne suis pas d'accord avec vous. Une simple division suffit à les prendre.

Amicalement vôtre!

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Sun Jul 20, 2008 8:24 am

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

Lieutenant Général Cristofire,

Une division suffirait peut etre à capturer un fort. Mais Charleston en posséde 3, Wilmington 2 et Savannah 1 qu'il faut imperativement capturer avant de risquer la moindre flotte vers les ports.
Or le temps nécéssaire à la capture des forts permettra à l'ennemi de rameuter des renforts sur l'objectif. Du coup nous nous retrouverions dans la situation devant Mobile. Sauf qu'à Mobile je peux prendre la direction de Montgomery alors qu'en cas d'attaque sur les cotes de Caroline je ne peux pas prendre un autre axe de progression que de foncer et prendre d'assaut la ville.
Pour ne rien arranger je serais contraint de laisser une forte garnison dans chaque fort pour éviter que l'ennemi ne soit tenter par une reprise de ces derniers (qui serait fort aisé avec les excellents généraux dont il dispose). Et là, pour le compte, c'est nous qui serions pénalisés. Pour éviter une reprise du moindre fort il faudrait y laisser en garnison une à deux brigades. Cela disperserait beaucoup trop nos forces pour un résultat fort peu interessant.

Par ailleurs je vous confirme que les divisions Mansfield et Wood vont prendre la direction de Jacksonville en Floride. Je sais que cette ville ne présente pas un interet stratégique énorme. Mais c'est le dernier dépot rebelle de l'Etat. Sa prise paralyserait totalement les tentatives de Floyd de reprendre efficacement la Floride.
Cette opération se déroule certes sur un théatre secondaire. Mais ce sera dans notre capacité à multiplier les théatres secondaires que nous arriveront à raréfier les troupes sur les theatres principaux.
A ce sujet il nous faudrait bien mettre en avant nos subdivisions de théatre. Pour ma part j'ai, pour le moment, quatre théatres d'operations:
1-La ligne du Rappahanock
2-La trouée vers Covington
3-La Floride
4-Le Corps Amphibie (actuellement en opération autour de Mobile-Pensacola)
Dans mon esprit j'ai un theatre principal et trois theatres secondaires. A savoir:
Theatre principal: les actions du Corps Amphibie
Theatres secondaires: tout les autres.
Je sais que vous serez etonné de ne pas avoir apparaitre le theatre du Rappahanock dans les principaux. Je m'explique. La ligne du Rappahanock est actuellement totalement infranchissable par mes troupes. Le dispositif de l'armée rebelle est bien en place et solidement retranché. Ce front est donc devenu totalement statique et il nous sera impossible de le percer sans risques. Je le vois donc plus comme un front de fixation de l'ennemi.
Mon élément de maneuvre pour semer le désorde dans la profondeur du territoire ennemi est et restera le Corps Amphibie.
La Floride est pour le moment un theatre. Mais si nous conservons Talahassee et capturons Jacksonville l'ennemi n'aura plus aucun moyen de reellement venir menacer nos troupes dans la région faute de ravitaillement. A terme il serait cependant utile de pouvoir mettre en place dans chaque cité deux régiments de milice pour assurer plus avant la sécurité de l'Etat.
Dès lors je pourrais ouvrir un autre front secondaire sur un autre Etat cotier. Le Texas ou la Louisiane me semble indiquer. Il me parait assez important que nous capturions par exemple les forts situés à l'embouchure du Mississipi. Ces derniers ne sont pas facilement attaquables par terre mais sont vulnérables par mer. De plus ils pourront bloquer le trafic entre le Golfe du Mexique et la NOuvelle Orleans (mesure qu'il faudrait completer par une prise de Berwick et l'installation dans cette ville d'une garnison cotiere avec batteries lourdes).

Un de mes officiers m'a etonnament fait remarquer que nous avions déjà coupé en deux la Confederation. Devant ma stupeur ce dernier m'a montré la carte des voies de chemin de fer de l'ennemi. Et, effectivement, la seule et unique voie ferrée reliant l'est et l'ouest est coupé en plusieurs endroits. Les destructions de voies ferrés autour de Pulaski et de Corinth ont coupés la seule artere rapide reliant l'est et l'ouest. Si nous arrivions à mettre en place une flotte de blocus à hauteur des deux ponts sur le Tenessee nous couperions de facto toute capacité de l'ennemi de basculer rapidement des troupes d'un front à l'autre.
Il ne lui resterait alors plus que deux routes pour effectuer des transferts. La premiere passe par le rail jusqu'a Selma puis par fleuve jusqu'à Montgomery et retour au rail. Or Montgomery tout comme Selma sont à portée d'une offensive rapide du Corps Amphibie.
La seconde route est elle beaucoup plus aléatoire pour l'ennemi. Il s'agit de la route maritime. Elle est plus aleatoire car nos flottes controlent les mers et que je ne pense pas que l'ennemi dispose d'une capacité de transport en haute mer. De plus les points de passage pour cette flotte sont évidents. La prise des forts de l'embouchure du Mississipi et Berwik en Louisiane couperaient definitivement cette voie de transports.
Voici une nouvelle raison pour ne surtout pas abandonner nos opérations dans la région de Pensacola-Mobile mais bien au contraire de les renforcer et des les intensifier au détriment du front du Rappahanock.

Vive l'Union!

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Tue Jul 22, 2008 2:48 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention des Lieutenant-Généraux MacTyrex et Cristofire


Messieurs,

Après une analyse approfondies de vos remarques concernant les différents fronts, je vous fait part des réflexions suivantes :

1°) Concernant le secteur de Mobile, j'abonde complètement dans le sens du Lieutenant-Général MacTyrex, nous devons prendre les forts protégeant la baie afin de sécuriser notre ligne d'approvisionnement puis conquérir la ville dès que possible afin d'avoir un rayon d'action élargi pouvant menacer les positions rebelles des côtes du Texas (plutôt dans un but de diversion à mon sens) jusqu'à Atlanta en passant par la Nouvelle-Orléans. A cette fin, les puissantes divisions du général Meagher devraient pouvoir faire la différence. Il serait souhaitable de pouvoir mener cette opération à bien avant un renforcement significatif des forces confédérées dans cette zone mais j'ai peur que le temps nous manque.

2°) Concernant la Floride, je suis d'avis également de conserver autant que possible Tallahassee, cette ville privant d'une part les rebelles d'un renforcement rapide de leur troupes dans ce secteur, et d'autre part pouvant servir de base pour des opérations de diversion en Géorgie.

3°) Concernant les Caroline, je suis d'avis d'abandonner cette zone pour l'instant. En effet, nous ne disposons pour l'instant que d'un seul Corps Amphibie et ne pouvons le distraire de sa zone actuelle de déploiement. Une opération contre Charleston serait à coup sûr couteuse en hommes et en navires pour un résultat somme toute de peu d'ampleur compte tenu de la densité du réseau ferré rebelle qui ne manquerait pas d'amener très vite de nombreux renforts. Les autres ports intéréssants de ces côtes sont certes moins défendus mais le problème des renforts Confédérés reste entier. Cette solution ne sera envisagé que si le front de Virginie venait à s'enterrer.

4°) Concernant le front de Virginie, et jusqu'à plus ample informé, j'interdis formellement toute action offensive sur des positions fortifiées comme cela a été le cas récemment. Ces assauts sont coûteux en hommes, démoralisent nos concitoyens et aguerrissent à peu de frais les troupes adverses. Il est regrettable que le peu de vigueur des généraux en charge de ce front ait permis aux rebelles de se renforcer considérablement et de s'enterrer de manière quasiment inexpugnable. L'offensive dans ce secteur ne pourra se faire que par contournement, soit terrestre par Winchester en direction de Charlotteville et au-delà, soit par navire en direction de Richmond ou Petersburg. A cet égard, la prise de Fort Monroe par l'ennemi nous prive temporairement d'un accès facile à ces deux objectifs, il faudra donc soit reprendre le fort, soit faire porter notre prochaine attaque sur Norfolk afin de disposer d'une bonne base de ravitaillement afin de sécuriser nos futures opérations. Cela aura également le mérite de diviser les forces sudistes de Virginie dans le cadre d'une action concertée de nos forces.

5°) Concernant l'Arkansas et le Mississipi, le général Sumner a effectivement été emporté par son élan. J'espère qu'il arrivera à rejoindre nos lignes sans opposition, sinon son sort et celui de ses hommes est réglé. Il convient de reprendre Fort Smith et de continuer pas à pas vers Little Rock et Madison pour isoler Memphis de la rive Ouest du fleuve.

6°) Concernant le Tennessee, je souhaite que Grant progresse rapidement entre Memphis et Corinth afin de secourir le général Sumner et menacer les deux cités. Il semble que les forces Confédérées sur place soient puissantes, il convient donc d'éviter tout assaut frontal et de l'isoler en détruisant les voies ferrées autour afin de limiter son approvisionnement et son renforcement. Les forces du général Lyon devraient être rapidement recomplétées mais une offensive sérieuse avant le printemps me paraît peu envisageable. Il conviendrait alors de faire porter tout notre effort sur un seul objectif à la fois afin de détruire un par un les bastions rebelles.

J'attends vos remarques sur ces éléments de réflexion avant de valider notre stratégie pour les prochains mois.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Tue Jul 22, 2008 5:05 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,


En ce qui concerne mes secteurs d'opération, je souscris pleinement à vos conclusions. Si les conditions météo le permettent, j'espère enfin prendre Island 10 et ordonner à la division Humphreys de rejoindre aussitôt le gros des forces de Grant. Souscrivez-vous à sa nomination à la tête de la future armée, malgré la perte de Moral National que cela entrainera à coup sûr?

Quant à Sumner, j'espère pouvoir le faire réchapper à la vindicte rebelle.
Frémont est en mesure dans l'immédiat de tenir Fayetteville mais peut-être faudra-t-il prévoir d'autres renforts dans ce secteur d'ici le début 1862.

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Jul 22, 2008 6:43 pm

Manassas, Bureau du Lieutenant General McTyrex

Monsieur le Président,

J'ai bien pris en compte vos remarques.

Contrairement à vous je ne pense pas que l'ennemi puisse renforcer très vite sa défense autour de Mobile. Néanmoins si cela s'avérait exact il va de soi que je ne lancerais pas imprudement des attaques dans le secteur et me concentrerais plutot vers Montgomery ou un nouvel assaut naval sur les forts defendant l'embouchure du Mississipi. Un tel assaut pourrait nous ouvrir les portes de la Nouvelle Orleans.
Neanmoins je vais avoir besoin de navires de reconnaissances pour étudier un peu le dispositif ennemi. J'aurais donc besoin de 4 ou 5 corvettes affectés uniquement à la reconnaissance des objectifs potentiels d'attaques (Nouvelle-Orleans, Galveston, Norfolk...). Il me parait en effet fort risqué de faire approcher une flotte de débarquement sans avoir quelques informations sur l'opposition qui nous attend.

Concernant Norfolk et Fort Monroe je ne dispose actuellement d'aucune troupe pouvant être deployé dans ces parages. Je sais que vous avez prévu deux divisions nouvelles pour ce faire Mr le Président. Mais il faudra aussi renforcer nos capacités de transports de facon importante. La mise en chantier de 4 transports navals me semble impérative pour cela.

Pour la Virginie je ne dispose plus non plus de troupes nécessaires pour une opération de contournement. Je pense que ce front va devenir fort vite statique. Seuls quelques unités de cavalerie pourront lancer, depuis Grafton, des raids une fois le printemps arrivé. Je tiens à rappeler à Mr le Président que les divisions Wood et Mansfield qui étaient dans la vallée de la Shenandoah le mois dernier sont à l'heure actuelle en mer direction Jacksonville, FL. Une fois la ville prise et pourvue de garnison ces unités pourraient être affectés à la prise des forts de l'embouchure du Mississipi (une division par fort et uniquement s'il s'avere exact que Mobile recoit la priorité en renforts de la part des rebelles). Pour pouvoir maneuvrer en Virginie il me faudrait donc deux à trois nouvelles divisions.

Cela donnerait un total de 5 ou 6 nouvelles divisions à créer. Certes 800 bataillons sont en cours d'instruction. Mais je ne peux pas non plus immobiliser toute notre capacité en troupes au détriment du Lieutenant-Général Cristofire.
Je pense, Mr le Président, que le front de Virginie va devenir exclusivement statique. A moins que l'ennemi n'y lance une offensive je ne vois pas bien comment nous pourrions redonner un peu de mouvement dans cette zone.

Je terminerais par une forte opposition à la nomination de Grant. Le moral de nos hommes seraient beaucoup trop affectés par un avancement avant le général McClellan de cet illustre inconnu pour eux. N'oubliez pas l'extreme popularité de ce dernier. Ne pas lui donner un poste de commandement serait un coup terrible pour la combativité de nos troupes. Il vaudrait mieux d'abord l'éloigner de la zone des combats en le nommant symboliquement à la tete du Departement du Pacifique. Ainsi l'honneur serait il sauf et pourrions nous envisager de nommer Grant bien plus capable que McClellan mais beaucoup moins populaire (du moins pour l'instant).
Mr le Président, nos hommes ont un moral fragile. Les défaites de Chatanooga et de Frédéricksbrg ont fragisilés leurs volontés. Elle reste certes encore élevée. Mais ne lui donner pas un coup de grâce en discréditant le chouchou des hommes. McClellan est un mauvais général sur le terrain mais les hommes l'adorent. Ecartons le des postes du front et il sera, je le pense, plus aisée de nommer des officiers compétents à la tête de nos armées.
Je reitere donc ma demande d'attendre avant de nommer le général Grant à la tete d'une armée. Certes cela nous fait perdre du temps pour lancer des offensives. Mais la perte de motivation qui resulterait d'une promotion trop rapide aurait à long terme des conséquences beaucoup plus catastrophiques sur les capacités de la Nation à soutenir et, si besoin est, de prolonger l'effort de guerre.

Vive l'Union

Lieutenant Lewis McTyrex commandant le Front est

User avatar
Vegetius
General
Posts: 509
Joined: Thu Jul 19, 2007 8:24 am
Location: Clermont-Ferrand France

Tue Jul 22, 2008 8:18 pm

Washington DC, bureau du Président
A l'attention des Lieutenant-Généraux MacTyrex et Cristofire



Messieurs,

j'ai pris note de vos remarques et vous en remercie.

Malgrè les qualités évidentes du général Grant, j'ai bien peur de devoir différer sa nomination. En effet, le moral de nos troupes est, comme l'a souligné le Lieutenant-Général MacTyrex, fragile après la série de défaites que nous avons connus. Par ailleurs, la perspective de la levée de près de 800 compagnies ne s'est pas faite sans anicroches, certains bureaux de recrutement ayant été mis à sac dans plusieurs villes.

Je vous propose de mettre en place en début d'année suffisamment de personnel d'état-major pour confier le commandement de l'Armée du Tennessee au général Grant et de mettre en seconde ligne le général MacLellan sans que sa susceptibilité soit atteinte.

Lieutenant-Général MacTyrex, j'approuve vos vues sur le secteur de Mobile et ferai en sorte que plusieurs corvettes soient détachées auprès du général Hooker et mises sous votre commandement.

Respectueusement.

Président Davy Lincoln.
Si Vis Pacem, Para Bellum.

[SIGPIC][/SIGPIC]

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Tue Jul 22, 2008 9:27 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,

je prends acte de votre décision relative aux nominations de chef d'armée mais je la déplore fortement bien que je comprenne parfaitement ses motivations. Cela va encore me ralentir un peu plus ces prochains mois.

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Wed Jul 23, 2008 7:49 am

Manassas, Bureau du Lieutenant Général McTyrex

A l'attention du Lieutenant Général Cristofire,


Cher collégue,

Je comprends fort bien votre desarroi devant la décision présidentielle de ne pas octroyer de commandement à Ulysses. Je sais, moi aussi, ce que peut être la difficulté de mener la moindre opération avec des personnes manquant de dynamisme. Irwin est un bon officier mais il manque tout de meme singulierement d'allant.

Le cas de Mac est beaucoup plus problématique. Nous savons tout les deux qu'il est totalement incompétent. Mais il faut bien voir qu'il posséde des appuis énormes au sein du Congrès. Il n'a pas été nommé chef d'Etat Major pour ses compétences militaires mais plutot pour ses appuis politiques. Ce qui le rend, hélas, redoutable.
Pour ne rien arranger l'homme est charismatique auprès de la troupe. J'ai moi meme pris la temperature auprés de l'Armée de Virginie et les commentaires des mes hommes sont unanimes. "Little Mac" est fort aimé alors que Grant est totalement inconnu. Il faut bien reconnaitre que le travail pour le bien être du soldat que Mac a mis en oeuvre depuis sa nommination fait beaucoup pour sa popularité. Il est donc fort délicat de l'évincer sans risquer des actes d'insubordination de la troupe..ou pire des actes de mutinerie et de refus de combat. Rien ne serait pire que de voir nos troupes ne pas combattre ou se débander très rapidement au combat. Là, méme un excellent général comme Grant ne pourrait rien faire pour stopper rapidement le phénomène.
Et si vous possédez quelques généraux capable d'endiguer une eventuelle crise de moral, ce n'est hélas pas mon cas. Hormis Hooker personne ne pourrait compenser par son charisme une baisse de moral.
C'est donc pour cela que j'ai fortement incité le Président à surseoir à la nomination de Grant à la tête de l'armée que vous mettez en place à l'ouest. IL est certes tout désigné militairement pour ce poste. Mais vous savez bien comme moi que les nominations sont avant tout effectuées sur des critères politiques. Et là, malheureusement, Ulysses n'est pas le mieux armé. Pour ne rien arranger je sais que le général Butler verrait d'un mauvais oeil une telle nomination. Et lui aussi posséde un bras fort long au Capitole.
Neanmoins si Ulysses arrive à remporter plusieurs victoires je pense que l'opinion pourrait changer d'avis. Le général Butler, de par sa fonction de gouverneur militaire de Virginie, n'a pas de commandement qui ajoutera à sa gloire. Il ne pourra longtemps empecher cette nomination d'autant plus que je compte le convaincre à terme des qualités de Grant. Quand aux généraux Halleck et McDowell ils m'ont fait part de leur accord sous réserve de ne pas désavouer publiquement McClellan.

Il faut nous armer de patience, général. Cette guerre promet d'être longue et nous auront surement l'opportunité de mettre Ulysse à la place qu'il mérite.

Cordialement

Lieutenant Général Lewis McTyrex

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Wed Jul 23, 2008 9:43 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

dans ces conditions, je vais envoyer le Général McClellan exercer ses talents auprès du Général Frémont qui doit se sentir bien seul à Fayetteville. Le QG l'y rejoindra la quinzaine prochaine.

De plus, je demande à Monsieur le Président de lancer immédiatement la production d'un QG supplémentaire afin de l'envoyer au Général Grant dès que possible.

Bien cordialement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Wed Jul 30, 2008 1:38 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

j'espère que le froid de cette fin décembre ne vous gène pas trop et que les préparatifs de la Noel qui approche vont bon train dans vos QG respectifs. Aucun accrochage avec l'ennemi à signaler ces derniers jours dans mon secteur. Le Général Grant, arborant fièrement ses 3 étoiles, menace désormais directement à la fois Memphis et Corinth mais ses forces sont relativement fatiguées et j'hésite à lancer une attaque de Memphis prochainement. Je crains en effet une contre-attaque ennemie sur mes forces en manque de cohésion.

A noter que mes reconnaissances de cavalerie semblent indiquer que l'armée rebelle a quitté Corinth mais étant donné que l'ennemi fait à nouveau apparaitre la division Hardee, je suppose qu'il a pris position et qu'il attend sagement une possibilité de contre-attaque. Heureusement que le Général Grant est aux commandes, car je ne me sens pas en situation de supériorité flagrante.

Le Général Sumner se bat comme un beau diable pour échapper aux forces ennemies. J'ai bon espoir désormais de le rapatrier derrière nos lignes pour la prochaine quinzaine.

Le Général Humphreys se prépare à embarquer pour Island 10 avec toute la flotte de l'Amiral Foote. L'assaut du fort pourra ainsi être lancé dès la prochaine quinzaine.

Le Général McClellan rejoindra le Général Frémont à Fayetteville très bientôt.

Ainsi, à terme, d'ici un mois, et lorsque nous aurons enfin confié le commandement d'une armée à Grant, je serai en mesure de disposer d'une force capable de s'emparer de Memphis sans craindre de contre-attaque. En effet, si je confie de plus au Général Lyon le commandement d'un corps assorti des divisions Sumner, Shields et Humphreys, l'ennemi n'aura qu'à bien se tenir.

Je constate que nous disposons déjà de réserves non négligeables, avant même les levées de troupes prévues prochainement. Je demande par conséquent à Monsieur le Président de prévoir dès à présent la levée de quelques hopitaux et d'unités d'ingénieurs qui me serviront dans ma future armée du Tennessee.

Dans l'attente de vous lire, salutations amicales.

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Thu Jul 31, 2008 8:46 am

Manassas, bureau du Lieutenant Général McTyrex

Monsieur le Président,
Lieutenant Général Cristofire,

Mon Etat Major et moi meme nous vous adressons en premier lieu nos meilleurs voeux pour ce Noel. Il est toujours pénible de célébrer la vie en cette période de guerre mais les hommes ont besoin de cet apport moral important.

Contrairement à l'ouest mon front a vu quelques activités. J'ai le regret de vous annoncer messieurs la chute de Talahassee. Après une héroique défense devant des forces trois fois superieurs la garnison de la ville a fini par succomber jusqu'au dernier homme aux assauts sudistes. Neanmoins elle a marqué notre histoire d'un exemple énorme d'esprit de sacrifice et de détermination. Talahassee va venir se ranger aux cotés de Bunker Hill et d'Alamo dans l'Histoire de nos armées dans le chapitre de la resistance acharnée contre un ennemi numeriquement fort superieur.
A coté de celà, le général Hooker m'a fait rapporter la prise des forts Gadsen et Gaines. Du coup la baie de Mobile est verouillée monsieur le Président et le port de Mobile ne servira plus de repaires aux corsaires rebelles. De plus le port est ouvert à la Marine dès qu'elle jugera nécessaire de mettre en place un blocus proche.

L'approche de Noel semble avoir eu un impact fort négatif sur mes commandants. Aucun ne m'a paru en mesure de mener la moindre offensive durant cette quinzaine. Je vais donc en profiter pour faire souffler les hommes en attendant le début d'année.
Néanmoins, et en dépit de cette inertie, j'ai fait donner des ordres de marche au général Meagher pour qu'il reprenne Talahassee. Je sais que cette décision peut surprendre mais la violence de la réaction ennemi montre que ce dernier considère cette ville comme un objectif important dans sa conduite de la guerre. Et comme je ne peux, pour le moment, mener de grandes opérations depuis Pensacola je vais donc lancer, en attendant l'arrivée des divisions Wood et Mansfield mes troupes dans la reprise de cette ville.
Je compte d'ailleurs utiliser les mois de janvier et éventuellement de fevrier pour prendre non seulement Talahassee mais aussi Jacksonville. Il me semble important de dénier à l'ennemi l'utilisation de ces deux dépots. Sans eux il ne pourra plus monter d'opérations dans cet Etat.
Dans l'intervalle les forces à la disposition du général Hooker entameront, elles, un nettoyage des forts cotiers de la cote du Golfe du Mexique. Leurs premieres cibles seront bien entendu les deux forts de l'embouchure du Mississipi (fort St Philippe et Fort Jackson). A terme les principaux ports de la Confédération seront ouverts au blocus rapproché de la Marine sans entrave de la part de ces forts.
Certes cela ne sont pas des victoires spectaculaires. Mais, en empechant les corsaires de ravitailler la Confédération, je ne fais que reprendre la stratégie évoqué par le général Scott en début de conflit. Je pense comme lui qu'il nous faut d'abord totalement paralysé l'économie de l'ennemi avant de s'attaquer à ses armées. Il est bien plus facile de détruire une armée mal ravitaillée et affaiblie que des troupes équipés de facon moderne avec des armes venant d'Europe.
De plus, la saison hivernal ne se prete guere à des mouvements d'ampleur contre les forces de l'ennemi. Autant profiter de cette période pour mener des actions d'aguerrissements de nos troupes à moindre frais sur les points faibles de l'ennemi. La résistance de nos troupes à Talahassee prouve que nous pouvons infliger des pertes substancielles à l'ennemi dans ces régions. Autant ne pas nous priver de cette capacité à éroder son potentiel sur des theatres d'ordre secondaires.

Je suis, par contre, un peu inquiet de la nouvelle que nous donne le lieutenant General Cristofire. Le départ de l'armée rebelle de Corinth, couplé à des reconnaissances de cavalerie devant Pensacola, me font craindre à une tentative de l'ennemi de retour en force devant ce port depuis Mobile. Autant le Corps Amphibie peut gérer les forces ennemis actuelles présentes dans la région, autant il ne sera pas de taille contre toute une armée. Il vous faut envisager, Mr le Président, la possibilité d'une perte de tout nos points d'appuis dans la région. Si cela était le cas je puis neanmoins vous rassurer. Nous ne perdrons aucune division dans la région. Notre capacité amphibie est largement suffisante pour couvrir une opération de retrait de la région pour venir frapper à un autre endroit dans la quinzaine qui suit (au Texas par exemple).

Je n'ai pas de demandes particulieres de renforts pour cette quinzaine. Si Mr le President pouvait, par contre, lever des remplacements en matiere de QG, de ravitaillement (beaucoup de ces unités sont fortements usés messieurs), en cavalerie et en infanterie légére (tres presente parmi mes troupes et n'ayant aucun remplacement à disposition) je lui en saurais grée.
Le général Hooker me signale que Pensacola a acceuilli la flotte du Golfe du Mexique. Il me fait remarquer qu'il serait peu etre opportun de deployer des ingenieurs navals dans ce port pour faciliter et hater la remise en etat des navires. Il me signale aussi que le general Keyes lui semble être un excellent élément pour une eventuelle promotion au grade supérieur. Je vous transmets donc sa demande de promotion de cet officier et ses etats de service (capture de Pensacola, reconnaissance armée sur Mobile, prise de Blakeley, prise de Fort Gaines).
Par ailleurs, et pour terminer, je remets à Mr le Président le commandement de la flotte de l'amiral Farragut. Je n'en ai plus le besoin ayant atteint mes objectifs dans la baie de Mobile.

Vive l'Union

Lieutenant Général Lewis McTyrex commandant le front est

tyrex
Colonel
Posts: 382
Joined: Wed Sep 19, 2007 5:32 am

Tue Aug 05, 2008 8:20 am

Manassas, bureau du lieutenant General McTyrex

Mr le Président,
Lieutenant Général Cristofire

Suite à certains incidents au niveau de nos réunions à Washington il me semble plus qu'urgent que nous mettions en place une définition de nos visions de nos troupes en commun.
Il me semble vitale que nous fassions remonter à Mr le Président nos visions des divisions, corps d'armée et armée pour éviter des conflits entre nos services et les services de recrutement dependant directement de ce dernier.
Nous devons, par des rencontres de personne à personne, aplanir nos divergences pour ne pas entraver la bonne marche de la guerre.

Mr le Président avait, en début de guerre, exposé sa vision de la structure divisionnaire. Aucun de nous n'avait émis de critiques à cette époque. Mais les réalités du terrain ont fait que cette structure ne semble pas nécéssairement adaptés à nos styles ou à nos besoins. De plus il n'a été aucunement fait mention des corps d'armées et des armées.

C'est pourquoi je vous propose, Mr le Président, Lieutenant Général, que nous nous rencontrions le plus vite possible pour discuter des structures de nos armées.

Vive l'Union

Lieutenant General Lewis McTyrex commandant le front est

User avatar
CristoFire-Ice
Brigadier General
Posts: 445
Joined: Sat Apr 08, 2006 10:21 pm

Sun Aug 10, 2008 6:44 pm

Bowling Greene, bureau du Lieutenant-Général Cristofire

Monsieur le Président,
Lieutenant-Général McTyrex,

je suis fort satisfait des nouvelles recrues qui viendront très prochainement grossir les rangs de mes forces dans mon secteur.
Le Général Sumner va revenir très affaibli de son petit tour de l'ouest de la confédération mais au moins est-il sauvé.
Grant se prépare à une marche vers le sud lorsque le temps sera plus favorable et qu'il aura enfin pris le commandement d'une armée.
Island 10 devrait tomber, enfin!, ces prochains jours.
Le Général McClellan a pris les rènes de l'Armée de l'Ouest à Fayetteville...

Un petit mot sur la situation à Pensacola, si je puis me permettre. Elle est loin d'être dramatique, comme je le craignais à l'origine. En effet, les divisions Magruder et Johnson, prélevée de la zone de Chattanooga, n'ont pas réussi à mettre à mal la division Hooker du Lieutenant-Général McTyrex. Aussi, si le Général Keyes se met en position défensive et attitude passive pendant qu'il détruit les rails afin d'empêcher Magruder de se défiler trop rapidement, le Général Hooker devrait pouvoir emporter le morceau et reprendre la ville à nouveau. Il faudra cependant être vigilant quant aux mouvements de Longstreet, à mon avis. En tout cas, j'ai le sentiment que l'ennemi s'est découvert à Chattanooga, Atlanta voire à Colombus. Peut-être pourrons-nous en profiter?

Respectueusement,

Lieutenant-Général Cristofire
[color="DarkOrange"]"- Il est à vous ce boulet?" [/color]:grr:

Return to “La Grande Campagne en français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest